Crise de la femafoot : Dja-dja-djaah, c’est IBK !

62
Issiakia Sidibé , Ibrahim Boubacar Keita

Quand bien mĂȘme le PrĂ©sident IBK aurait commis celui de l’AssemblĂ©e Nationale en vue de faire reporter les matches du championnat national de football, ce dernier a commis la maladresse en lui  attribuant la responsabilitĂ© de la dĂ©cision devant les protagonistes eux-mĂȘmes.  Une rĂ©action qui, par ailleurs, rĂ©vĂšle au grand jour, les contradictions entre les deux Institutions de la RĂ©publique et le MinistĂšre des Sports.

C’est devant les prĂ©sidents des diffĂ©rents clubs de ligue 1 qu’il a une fois de plus convoquĂ©s mardi dernier, que le prĂ©sident de l’AssemblĂ©e Nationale, M. Issiaka SidibĂ© a affirmĂ© que les compĂ©titions en question programmĂ©es pour hier mercredi, devraient ĂȘtre impĂ©rativement reportĂ©es. Ce, sur instruction du PrĂ©sident de la RĂ©publique, Ibrahim Boubacar KeĂŻta.  Et patatras !  C’est donc IBK qui tire les ficelles (dja-djadjaa, c’est IBK !). C’est, en tout cas, ce que laisse entendre le prĂ©sident de l’AssemblĂ©e, affectueusement appelĂ© «Calamity Isaac».

Qu’IBK descende Ă  ce niveau est tout simplement regrettable, encore que les affirmations de «Calamity Isaac» soient fondĂ©es. Il ne revient ni Ă  l’AssemblĂ©e nationale encore moins au prĂ©sident de la RĂ©publique de s’immiscer dans l’affaire d’une association. Il existe un ministĂšre de tutelle.

Et le premier responsable de cet dĂ©partement a, Ă  travers son  Directeur National des Sports, Mahamadou SidibĂ© et en rĂ©ponse Ă  la lettre de la FEMAFOOT, donnĂ© un avis favorable Ă  l’entame des compĂ©titions Ă  la date d’hier mercredi. Voici un extrait de ladite correspondance : «J’accuse rĂ©ception de vos courriers par lesquels vous annoncez le dĂ©marrage et la programmation des deux journĂ©es du championnat national saison 2015 – 2016. En ce qui concerne les Stades citĂ©s dans vos courriers des dispositions sont prises pour abriter les compĂ©titions annoncĂ©es. Je sais compter sur les mesures que vous ferez prendre pour les dispositions sĂ©curitaires et la bonne tenue desdites compĂ©titions».

En clair, le MinistĂšre des Sports est clean. Alors quid du prĂ©sident de l’AssemblĂ©e Nationale et du PrĂ©sident de la RĂ©publique ? A en croire le premier, c’est le second qui a donnĂ© instruction. Mais soyons sĂ©rieux ! Ce dernier n’a pas vocation Ă  donner instruction au premier lequel ne lui ait nullement assujetti, en tout cas, dans une RĂ©publique sĂ©rieuse. C’est dire qu’ici, nous avons une conception bananiĂšre de la RĂ©publique. Dommage Ă  ce niveau de responsabilité !

B.S. Diarra

 

 

Pourvu que les 4 clubs relĂ©guĂ©s soient repĂȘchĂ©s en D1 :


 Isaac sacrifie les frondeurs

Le camp Mamadou Dipa FanĂ© aura toutes les raisons de s’estimer trahi au regard des nouvelles propositions du prĂ©sident de l’AssemblĂ©e Nationale faisant fi de ses dolĂ©ances personnelles au profit de la seule montĂ©e des clubs relĂ©guĂ©s.

Organisation d’une AssemblĂ©e GĂ©nĂ©rale extraordinaire en vue de repĂȘcher les quatre clubs relĂ©guĂ©s; reprendre l’élection du bureau de la Ligue du District de Bamako. La suspension et la radiation des frondeurs peuvent ĂȘtre maintenues
 Telles sont les nouvelles propositions du prĂ©sident de l’AssemblĂ©e Nationale. RĂ©ponse du camp d’en face: «nous pas bouger ! ».

Le prĂ©sident de l’AssemblĂ©e  Nationale a en effet  reçu hier les prĂ©sidents des Clubs D1 Ă  l’HĂ©micycle. A l’ordre du jour,  l’épineuse Ă©quation de la FEMAFOOT.

A la faveur des Ă©changes, le prĂ©sident de l’Institution parlementaire a fait seulement deux propositions. C’est dire qu’il a abandonnĂ© les autres  «recommandations» prises Ă  l’issue de la rencontre du mois de janvier dernier. Et cela ne plait nullement aux frondeurs. Et on verra pourquoi.

Les deux principales propositions d’hier mercredi portent sur le repĂȘchage des quatre clubs relĂ©guĂ©s en seconde division, Ă  savoir le Djoliba AC, le COB, le CSK et l’Avenir de Tombouctou; et La reprise des Ă©lections de la Ligue de Bamako.

Ainsi, sont abandonnĂ©s les autres points  dont  «la levĂ©e de toutes les sanctions contre les personnes physiques et morales». Un dĂ©tail qui fĂąche les personnes concernĂ©es lesquelles peuvent s’estimer trahies, Ă  raison. En somme pour le prĂ©sident de l’AssemblĂ©e Nationale, seuls comptent dĂ©sormais le repĂȘchage des 4 clubs relĂ©guĂ©s et la reprise de l’élection de la ligue de Bamako.   Pour le reste, il n’y a rien Ă  dire. A chacun son problĂšme !

Sa formule consiste Ă  faire organiser dans les brefs dĂ©lais une AssemblĂ©e GĂ©nĂ©rale extraordinaire Ă  l’issue de laquelle, les quatre clubs seront «rĂ©cupĂ©rĂ©s». Ils s’ajouteront ainsi aux 16 dĂ©jĂ  qualifiĂ©s pour complĂ©ter l’effectif Ă  20, Ă  savoir,  le Stade Malien, les Onze CrĂ©ateurs, l’USFAS,  l’AS Bakaridjan, AS RĂ©al de Bamako, l’AS Duguwolofila, l’AS Police, le Nianan de Koulikoro, l’AS Mamahira de Kati, l’ASOM de Missira, l’ASB, le Sabana  en plus des quatre  nouveaux Clubs retenus Ă  l’issue du tournoi D1 (US Kita, LCBA, DĂ©bo de Mopti , US Bougouni) auxquels s’ajoutent les relĂ©guĂ©s: le Djoliba AC, le COB, le CSK et l’Avenir de Tombouctou.

Les participants Ă  la rencontre ont Ă©tĂ© invitĂ©s Ă  rĂ©flĂ©chir sur lesdites propositions et Ă  soumettre leur avis aujourd’hui jeudi au prĂ©sident de l’AssemblĂ©e.

D’ores et dĂ©jĂ , les positions Ă©taient figĂ©es au sortir de l’HĂ©micycle. Les prĂ©sidents des 16 clubs tiennent au respect strict des textes et au verdict du Tribunal Arbitral Sportif. «Nous pas bouger» disent-ils Ă  qui veut l’entendre.

A y voir clair, ces nouvelles propositions du prĂ©sident de l’AssemblĂ©e Nationale n’arrangent ni la personne physique des frondeurs qui se voient dĂ©sormais abandonnĂ©s sur le quai, ni celle morale des 16 clubs toujours droits dans leurs bottes. En somme, elles sont taillĂ©es sur mesure au profit des 4 clubs sur les 20.  Quelle justice !

B.S. Diarra

PARTAGER

62 COMMENTAIRES

  1. comme on dit un mauvais arrangement vaut mieux qu"un bon procés cette crise n'a que trop duré
    A bas les amplifficateurs des fausses informations et vive le Mali uni bravo au mediateur

  2. La reprise du championat s’effectuera dans les mois à venir lorsque tous sera en ordre .
    Donc si nous comprenons biens vous mĂȘme vous ne voyez pas que la situation est dangereuse .IBK se soucis de vous alors vous aussi souciez vous de vous

  3. Cette interdiction intervient dans l’état d’urgence qui interdit toute activitĂ©s qui peut compromettre la vie des maliens en dangers

  4. Nous sommes dans une situation sécuritaire un peu bizarre alors nous devons stopper toute activités.VIVE le Mali.

  5. Le championnat malien ne dĂ©marrera pas tant que l’affaire en cours n’est pas rĂ©solue pour de bon.
    Vu la lenteur de la procédure pour résoudre le problÚme en cours au sein du football malien

  6. Ce report est salutaire dans la mesure oĂč la situation est prĂ©caire. Les terroristes profitent des regroupements pour endeuiller nos familles.
    Le prĂ©sident a quel intĂ©rĂȘt Ă  tirer la ficelle et on parle de report et non d’annulation.

  7. Je pense que c’est toujours dans l’application de l’état d’urgence. Cette dĂ©cision est toujours en cours.Le prĂ©sident tient au bien-ĂȘtre du peuple malien donc nous ne pouvons dire merci.
    Le championnat pourra reprendre dans les mois Ă  venir si la situation se calme

  8. L’insĂ©curitĂ© est grandissante donc nous devons prendre plus de prĂ©caution afin de nous Ă  l’abri d’éventuelle attaques. Comme le prĂ©sident l’a dit il faut Ă©viter pour le moment les manifestations de regroupement pendant lesquelles, ces individus peuvent profiter pour leur sale besogne.

  9. Le président de la fédération doit profiter de ce report pour régler une bonne fois pour toute la crise qui au sein de son institution.
    Le Mali est une grande nation africaine de football qui doit Ă©viter de ternir de son football.

  10. Les diffĂ©rents prĂ©sidents des clubs sont interpellĂ©s pour trouver une issue trĂšs bĂ©nĂ©fiques pour l’image de notre football. Il faut lire les textes qui rĂ©gissent les instances dirigeantes de notre football et Ă©viter de faire plaisir Ă  un groupuscule qui ne pense qu’à leurs intĂ©rĂȘts.

  11. Le prĂ©sident IBK ne tire aucune ficelle mais en tant que premier responsable de la vie socio-politique du pays constate que cette crise Ă  la Femafoot perdure et risque d’ĂȘtre Ă  la base de situations dĂ©plorables donc la mesure s’imposait.

  12. Que gagne le prĂ©sident Ă  prendre partir dans cette crise de notre football. Aucun club ne pourra soudoyer le prĂ©sident pour avoir son accord. Alors qu’on nous la paix avec des histoires Ă  la con.
    C’est la situation sĂ©curisation qui plutĂŽt intĂ©resse le prĂ©sident. Rien que des bornĂ©s.

  13. Le sport doit ĂȘtre facteur de rĂ©conciliation plutĂŽt que de division. Cette dĂ©cision donc est sage pour que les choses puissent ĂȘtre apprĂ©hender sur un bon angle pour aplanir les divergences qu’il y a au sein de la fĂ©dĂ©ration afin que les choses reprennent de plus belle.

  14. La crise à la FEMAFOOT devient de plus en plus sérieuse. Il faut vraiment que le ministre chargée des sports prennent ses responsabilités car nous tenons beaucoup à cette compétition. Il faut donc engager des actions pour que le championnat reprenne au plus vite.

  15. Une fois de plus nos autoritĂ©s dĂ©montrent que notre sĂ©curitĂ© leur tient Ă  cƓur. Nous ne devons vraiment pas polĂ©miquer sur cette situation. Il faut attendre de trouver des solutions afin de pouvoir lancer le championnat.

  16. Si le dĂ©but du championnat a Ă©tĂ© reportĂ© c’est qu’ il y’a une bonne raison Ă  cela.Ce que nous espĂ©rons c’est que ça ne prenne pas trop le temps.Nous attendons donc le dĂ©but du championnat avec impatience.

  17. Le championnat a Ă©tĂ© reportĂ© pour des raisons sĂ©curitaires.La sĂ©curitĂ© de pays prime sur le jeu.Donc c’est une dĂ©cision trĂšs sage

  18. Situation exceptionnelle mesure exceptionnelle pour des raisons de sĂ©curitĂ© le championnat doit attendre et c’est tout.

  19. Le championnat a Ă©tĂ© seulement reportĂ© et non annulĂ© il n’y a vraiment pas de quoi Ă  en faire tout un plat.le championnat dĂ©butera au moment opportun c’est tout.

  20. Que la dĂ©cision de reporter le championnat vienne de pierre ou de paul elle est dĂ©jĂ  prise.quel est l’intĂ©rĂȘt donc de chercher la personne qui a pris la la dĂ©cision?Puisque cela n’annulera pas la dĂ©cision du report du championnat

  21. Le football est un sport qui mobilise beaucoup de foules.S’il y’a des risques d’insĂ©curitĂ© qui planent il faut mieux laisser le temps afin que ces doutes se dissipent.C’est dans cette optique que les autoritĂ©s ont reportĂ© le dĂ©but du championnat.

  22. MĂȘme si c’est IBK qui a pris la dĂ©cision de faire reporter le championnat il est dans ses droits.Quand il y’a des problĂšmes vous dĂźtes c’est IBK.Quand il prend des dĂ©cisions pour Ă©viter ces problĂšmes vous hurlez.Qu’est ce que vous voulez Ă  la fin?

  23. Quand il s’agit de dĂ©caisser des millions pour financer le sport on fait appel au gouvernement.Et quand il s’agit de prendre des dĂ©cisions pour bien rĂ©guler le sport on nous dit que le gouvernement ne doit pas s’immiscer dans les problĂšmes de sport.On est oĂč lĂ ?.

  24. A lire cet article j’ai l’impression que le faite de reporter le championnat n’est pas mal.Mais ce qui les intĂ©resse c’est la personne qui en a pris la dĂ©cision.Le problĂšme n’est donc pas objectif mais plutĂŽt subjectif.Et çà c’est pas bien.

  25. SĂ©rieux les gars. En quoi est ce que le report du championnat est il prĂ©judiciable pour le pays?Dans ce pays les gens aiment trop polĂ©miquer pour rien…

  26. Eh! Tu n’as pas honte!!! Ce vautour qui a une constipation intellectuelle, qui sait meme pas s’il est un homme ou une femme, nous casse les oreilles avec ses pseudo!!:
    Ibn Noura Zeus
    Yachim Maiga
    Amadou Diakite
    Mariam Keita
    fily doing
    Abdramane Diomandé
    Sissoko Moussa
    Djeneba Coulibaly
    Michou Mallé
    Lalaicha Touré
    Fadima Toure
    


    CojepamCouture Toure ahahaha!!!!! :mrgreen: :mrgreen:
    Joel
    Ami
    Djenebou Sylla
    ……..
    Pintade! tu n’as pas honte de dire qu’une autre personne est sans diginte et sans vergongne :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Heureusement que le ridicule ne tue pas. La pintade fait parti de la Mafia du regime IBK!! Tais toi l’idiot de Mara. :mrgreen:

  27. Le président IBK a tout à fait raison de reporter la championnat malien, vue la situation critique, qui pousse à l'instabilité du pays le championnat malien ne peut débuter ainsi. Les acteurs au devant du football maliens doivent toujours se conserter afin de se mettre d'accord pour la régularisation de cette situation.

    • Eh! Tu n’as pas honte!!! Ce vautour qui a une constipation intellectuelle, qui sait meme pas s’il est un homme ou une femme, nous casse les oreilles avec ses pseudo!!:
      Ibn Noura Zeus
      Yachim Maiga
      Amadou Diakite
      Mariam Keita
      fily doing
      Abdramane Diomandé
      Sissoko Moussa
      Djeneba Coulibaly
      Michou Mallé
      Lalaicha Touré
      Fadima Toure
      


      CojepamCouture Toure ahahaha!!!!! :mrgreen: :mrgreen:
      Joel
      Ami
      Djenebou Sylla
      ……..
      Pintade! tu n’as pas honte de dire qu’une autre personne est sans diginte et sans vergongne :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Heureusement que le ridicule ne tue pas. La pintade fait parti de la Mafia du regime IBK!! Tais toi l’idiot de Mara. :mrgreen:

  28. Le prĂ©sident IBK a fait preuve de responsabilitĂ©, la stabilitĂ© du pays aussi en dĂ©pend. Le prĂ©sident de la fĂ©dĂ©ration malienne de football doit trĂšs vite trouver une solution Ă  ce problĂšme sinon, c’est la FIFIA qui sera obliger de prendre des dĂ©cisions trĂšs difficile pour le football malien.

  29. J’ai beaucoup apprĂ©ciĂ© l’intervention du prĂ©sident IBK, tant que la solution n’est trouver Ă  ce problĂšme il n’y aurait pas de championnat. Les acteurs aux devant du football maliens doivent nĂ©gocier entre eux afin de trouver une solution de sortie de crise.

  30. Tu as raison, tout cette lutte rĂ©sume sur la mauvaise du prĂ©sident de la fĂ©dĂ©ration malienne de foot. Le prĂ©sident n’est pas pu faire preuve de responsabilitĂ© et patriotisme, pendant tous ce temps il n’a pu baissĂ© la tension qui rĂšgne au sein du foot malien.

  31. Le djoliba AC, le COB, le CSK et tant d’autre doivent tous ĂȘtre sanctionner, car ils ont tous porter atteinte au loi du football malien. La loi doit ĂȘtre appliquer et aussi le prĂ©sident de la fĂ©dĂ©ration malienne football doit ĂȘtre remplacer, car il pas pu accompli la tĂąche qui lui a Ă©tĂ© confiĂ©e.

  32. Les dirigeants du foot malien doivent mettre un peu d’eau dans leur vin. La FIFA pourrait prendre une sanction trĂšs grave contre le championnat malien si cela continue. Le football malien cour vers la perte Ă  cause de ce conflit d’intĂ©rĂȘt entre les clubs.

  33. Je demande l’application de loi. Pour cette situation se rĂ©gularisation la loi doit ĂȘtre appliquer Ă  tous. Le prĂ©sident de la rĂ©publique a tout Ă  raison du reporte du championnat car, vue la situation, il est tout Ă  impossible pour dĂ©buter le championnat.

  34. Pour que le championnat ligue1 d’Orange puisse reprendre ses droits, les coupables doivent ĂȘtre sanctionner. Les clubs qui ont porter atteinte aux rĂšglement de loi doivent ĂȘtre sanctionner. Le football malien se meurt Ă  cause de certain clubs.

  35. Je pense que le prĂ©sident IBK a raison de jouer la carte de l’apaisement. Pour la rĂ©gularisation de la situation il est tout Ă  normal de reporter le championnat. Les problĂšmes qui persistent doivent ĂȘtre rĂ©gler avant que le championnat orange ne dĂ©bute.

  36. Pour que le championnat ligue1 d’Orange puisse reprendre ses droits, les coupables doivent ĂȘtre sanctionner. Les clubs qui ont porter atteinte aux rĂšglement de loi doivent ĂȘtre sanctionner. Le football malien se meurt Ă  cause de certain clubs.

  37. Je pense que le prĂ©sident IBK a raison de jouer la carte de l’apaisement. Pour la rĂ©gularisation de la situation il est tout Ă  normal de reporter le championnat. Les problĂšmes qui persistent doivent ĂȘtre rĂ©gler avant que le championnat orange ne dĂ©bute.

  38. Si le championnat national a Ă©tĂ© reportĂ© par ordre du chef de l’Etat, c’est parce que certains supporteurs menaçaient de mettre en pĂ©ril le dĂ©but du championnat orange 2015-2016. Je soutiens personnellement cette dĂ©cision du chef de l’Etat.

  39. Tout le problÚme dans le démarrage du championnat national réside au niveau du club Djoliba AC de Bamako. Mais ce sont les autorités qui sont fautives dans cette histoire. La situation est trÚs simple, il faut tout simplement appliquer la législation.

  40. La fĂ©dĂ©ration malienne risque de conduire le football malien vers des sanctions de la par de la CAP. Si les rĂšglement du foot veut que les Ă©quipes qui ont boycotter trois matchs en une seule saison soient sanctionnĂ©es, je crois qu’il faut le faire.

  41. Le prĂ©sident de la rĂ©publique a bien fait d’ordonner le report du championnat national. Vu la lenteur de la procĂ©dure pour rĂ©soudre le problĂšme en cours au sein du football malien, les dirigeants des clubs comme Djoliba et Stade doivent prendre leur responsabilitĂ© pour sauver le championnat national.

  42. Le championnat malien ne dĂ©marrera pas tant que l’affaire en cours n’est pas rĂ©solue pour de bon.C’est entre suspension et continuitĂ© que notre foot est coincĂ©. Le prĂ©sident de la rĂ©publique n’avait pas d’autre choix que d’ordonner le report.

  43. La situation est simple. Le Djoliba AC, le CSK et le COB doivent tous descendre Ă  la deuxiĂšme division. Si les autoritĂ©s n’appliquent pas les lois, je me demande qui va les appliquer?

  44. Si seulement le Djoliba n’est pas sanctionnĂ© pour ce qu’il a fait, cela va tourner mal pour notre championnat en particulier et notre football en gĂ©nĂ©ral. C’est difficile pour certains hauts cadres de cette nation, supporteurs de cette Ă©quipe mais il le faut.

  45. Tant que les clubs qui doivent aller jouer Ă  la deuxiĂšme division sont parmi les clubs de la premiĂšre division, le championnat national ne pourra pas commencĂ©. Je ne peux pas comprendre que le Djoliba seul puisse empĂȘcher les autoritĂ©s Ă  appliquer la loi comme cela se doit?

  46. Je suis d’accord pour la suspension du Djoliba AC et complices dans cette histoire. Ce n’est pas parce que cette Ă©quipe fait partie des grands clubs du Mali qu’elle peut se permettre d’enfreindre les rĂšglements du football malien sans sanctions. Non, nul n’est au-dessus de la loi. Et c’est la loi, uniquement la loi, qui doit ĂȘtre notre dernier recours pour rĂ©soudre le problĂšme.

  47. Si le prĂ©sident de la rĂ©publique n’avait pas ordonnĂ© d’annuler le dĂ©marrage du championnat national, les supporteurs allaient faire en sorte que cela ne se passe. Si nous sommes arrivĂ©s Ă  cette Ă©tape avec le problĂšme impliquant le Djoliba, c’est parce que certains hauts cadre de ce pays sont soient actionnaires soient supporteur de ce club. Qu’ils mettent de cĂŽtĂ©s leur position et sauvent notre football.

  48. Les quatre clubs devraient aller jouer dans la division infĂ©rieure pour sanction de leur acte. Les autoritĂ©s doivent prendre leur responsabilitĂ© dans cette affaire. Pour que notre championnat soit sauvĂ© de la calamitĂ© qui l'attend, Djoliba et ses complices doivent ĂȘtre sanctionnĂ©s.

    • Eh! Tu n’as pas honte!!! Ce vautour qui a une constipation intellectuelle, qui sait meme pas s’il est un homme ou une femme, nous casse les oreilles avec ses pseudo!!:
      Ibn Noura Zeus
      Yachim Maiga
      Amadou Diakite
      Mariam Keita
      fily doing
      Abdramane Diomandé
      Sissoko Moussa
      Djeneba Coulibaly
      Michou Mallé
      Lalaicha Touré
      Fadima Toure
      


      CojepamCouture Toure ahahaha!!!!! :mrgreen: :mrgreen:
      Joel
      Ami
      Djenebou Sylla
      ……..
      Pintade! tu n’as pas honte de dire qu’une autre personne est sans diginte et sans vergongne :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Heureusement que le ridicule ne tue pas. La pintade fait parti de la Mafia du regime IBK!! Tais toi l’idiot de Mara. :mrgreen:

  49. La rĂ©solution de cette crise est facile et trĂšs simple. Il y a des textes qui doivent ĂȘtre appliquĂ©s tout simplement. Le Djoliba et ses autres Ă©quipes qui ont mis le football malien dans cette crise doivent ĂȘtre suspendues. 😆 😆 😆 😆

  50. Monsieur le journaliste, vous croyez impressionner les gens peut-ĂȘtre avec ces informations venues du grand marchĂ©, lĂ  oĂč on dit tout et n’importe quoi Ă  la fois !!! Vous rĂȘvez en plein midi !!!

  51. Il est temps que nous prenons conscience de la gravitĂ© de la situation et que nous arrĂȘtons de faire de la diffamation cher journaliste, il est temps que nous nous donnons la main, que nous allons dans le mĂȘme sens que ça soit les journalistes, l’opposition et le rĂ©gime en place, et que vous arrĂȘtez de nous emmerder !!!

  52. Nous n’avons absolument pas besoin de vos conneries en ce moment prĂ©cis, la population n’a pas besoin d’ĂȘtre plus agitĂ©e que cela !!! Donc s’il vous plait, gardez vos remarques pour vous mĂȘme !!!

  53. Ces journalistes de con ne vont jamais nous laisser tranquille dans ce pays, ils sont toujours là à envenimer les situations et à dire du n’importe quoi !!!

  54. Ces journalistes de con ne vont jamais nous laisser tranquille dans ce pays, ils sont toujours là à envenimer les situations et à dire du n’importe quoi !!!

  55. Ces journalistes de merde nous portent la poissent Ă  chaque fois, nous ne pouvons jamais ĂȘtre tranquille dans ce pays !!! Tous les maliens cherchent une porte de sortie, pourquoi voulez-vous faire perdre espoir aux gens ?

  56. Je ne comprends vraiment pas les journalistes maliens, pourquoi s’acharnent autant sur le prĂ©sident de la rĂ©publique et son gouvernement, ils ne vous ont absolument rien fait !!!

  57. Nous n'avons que faire de vos diffamations dans ce pays, vous nous la cassez les oreilles chaque jour que DIEU fait !!! Nous en avons marre d'Ă©couter vos conneries tous les jours !!!

  58. Ces journalistes sont un vrai tas de merdes dans ce pays, des journalistes qui ne sont mĂȘme pas capable de nous donner de bonnes informations en temps rĂ©el, ils ne savent que dire du mal du rĂ©gime et de son entourage !!!

  59. Ces journalistes sont un vrai tas de merdes dans ce pays, des journalistes qui ne sont mĂȘme pas capable de nous donner de bonnes informations en temps rĂ©el, ils ne savent que dire du mal du rĂ©gime et de son entourage !!!

  60. Les journalistes maliens ne se lasseront jamais de vouloir crĂ©er une sorte de tension entre le gouvernement et la population tous les jours !!! Ce qui m’Ă©tonne le plus, est qu’ils font cela sans raison valable !!!

Comments are closed.