Crise du football malien : Pour la Fifa l’accord inter-malien est nul et de nul effet

20
La Fifa a suspendu la Fédération malienne de football, ce jeudi 16 mars 2017. © ENNIO LEANZA/AP/SIPA

Contrairement à une perception très répandue dans l’opinion quant à son dénouement, la crise du football devrait encore avoir de beaux jours devant elle. En cause, une dysharmonie quasi insoluble entre le dispositif de règlement élaboré au niveau national et les normes immuables de la Fédération internationale de football (Fifa).

-Maliweb.net-Tout semble pourtant reparti comme sur des roulettes : reprise du championnat national, participation des Aiglonnets Ă  la CAN de leur catĂ©gorie au Gabon, etc., bref une nette accalmie consĂ©cutive aux arrangements arrachĂ©s par la Commission de conciliation sous l’Ă©gide du nouveau Premier ministre Ă  peine installĂ©. Ce retour Ă  la normale, selon toute Ă©vidence, n’est qu’une apparence très volatile, une poudre aux yeux qui devrait ĂŞtre dĂ©jĂ  rattrapĂ©e par les impitoyables rigueurs des instances du foot mondial.

S’annonce, en clair, un vĂ©ritable chamboulement de ce qui semblait juqu’ici un acquis, Ă  en juger par la fermetĂ© de ton affichĂ©e par la Fifa. La dĂ©sillusion vient en effet d’une correspondance en date du 3 mai dernier par laquelle l’instance internationale, en rĂ©plique Ă  une lettre du prĂ©sident de la Femafoot sur le protocole d’Accord passĂ© entre les protagonistes de la crise, a clairement signifiĂ© au prĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration nationale que les arrangements passĂ©s avec leurs adversaires sont nuls et de nul effet. Primo : la Fifa prĂ©vient d’ores et dĂ©jĂ  que l’assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale annoncĂ© pour le 12 juin prochain n’est pas conforme aux statuts de la Femafoot et ne saurait par consĂ©quent  “aboutir Ă  des dĂ©cisions valides”. Autre remarque non moins cinglante : en vertu des mĂŞmes textes de la reprĂ©sentation nationale, supplanter un comitĂ© exĂ©cutif lĂ©gitime par une commission de normalisation est une prĂ©rogative imminente Ă  la Fifa, Ă  qui il revient par ailleurs d’apprĂ©cier si les conditions d’une telle mesure sont rĂ©unies. Or, la toute puissante instance internationale estime que le remplacement du comitĂ© exĂ©cutif Ă  6 mois de la fin de son mandat par un comitĂ© de normalisation est une exceptionnalitĂ© qui ne se justifie aucunement dans le cas du Mali.

Comme on le voit, l’Ă©pine n’est pas encore sorti du pied et les arrangements pour lesquels tant de lauriers  ont Ă©tĂ© tressĂ©s au  nouveau PM pourraient juste avoir servi pour dĂ©bloquer la participation des Aiglonnets Ă  la CAN gabonaise. Ă€ moins que les protagonistes ne consentent Ă  cĂ©der davantage de leur intransigeance en admettant que sur un terrain du foot la souverainetĂ© de l’Etat s’arrĂŞte lĂ  oĂą commencent les caprices du jeu associatif international.

A KEITA/Maliweb.net

Crise du football malien
Lettre FIFA

 

PARTAGER

20 COMMENTAIRES

  1. POULO ,tu dois avoir honte sur toute la ligne me semble t il avec la dĂ©cision de la FIFA, mais le ridicule ne tuĂ© plus le malien. Une foi encore, le MALI DE SOUNDIATA KEITA a honte Ă  cause d’un KEITA. POULO, tu es vraiment limitĂ© intellectuellement sinon tu n’allais pas te lancer sur cette fausse piste. Je te demande de dĂ©missionner si tu veux ĂŞtre utile pour le MALI DE DEMAIN.

  2. Vive le premier Ministre, vive le ministre des affaires étrangères Diop Abdoulaye, ampé, vive Le Général Boubacar baba Diarra le porte bonheur du ⚽️ Footballeurs du mali 🇲🇱

  3. Bonjour ,
    ArrĂŞtons ce jeu du chat et de la souris avec la Fifa. Elle n’accepte aucune combine. L’esprit de la lettre est clair comme l’eau de roche: mettre le comitĂ© exĂ©cutif tel qu’il a Ă©tĂ© avant jusqu’au terme de son mandat. Pas difficile de le comprendre.

  4. 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 LE MALI EST DIRIGE PAR DES I.D.I.O.T.S. 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂
    CE SONT LES AUTRES QUI NOUS ENVOIENT A NOS PROPRES LOIS ET REGLEMENTS. Un arrengement ne peut pas etre au dessus de la loi.
    C’EST CETTE MEME CONNERIE QU’ILS ONT FAIT DANS LES ACCORDS DE MRD D’ALGERIE.

    • T. SANKARA vous avez touchĂ© le coeur du problème malien. Le respect de la LOI. Le jour oĂą nous appliquerons nos propres lois ce jour notre developpement commencera. IBK et son gouvernement sont la honte du Mali. Tout le monde sait que les soient disant frondeurs sont une instrumentalisation monstrueuse et indigne du fantoche sinistre ministre des sports. Et pour des fins electoralistes IBK est incapable de mettre fin Ă  ce cirque. Cet homme est indigne de diriger le Mali.

  5. Ce sinistre Ă©hontĂ© doit dĂ©gager, c’est pas lui qui Ă©tait Ă  la tĂŞte d’un regroupement qui demandait une connuitĂ© Ă  Art ?
    ——————-
    Le gros nul de sebenicoro ne s’est pas faire un discernement

  6. Comme nous aimons suivre seulement nos passions sans réfléchir, les autres nous apprendrons comment respecter nos engagements. Quelle Honte !
    OĂą sont les Ă©minents avocats du CONOR ? Personne n’a pu Ă©vitĂ© au Mali une telle humiliation.
    Pire nous continuons à persévérer. Où sont les conseillers en droits, pourquoi vous avez laisser humilier notre Pays.

  7. NĂ© yèrè, le PrĂ©sident de la FEMAFOOT Boubacar Baba DIARRA a respectĂ© Ă  la lettre l’accord de sortie de crise et permettre Ă  la sĂ©lection nationale cadette de dĂ©fendre son titre Ă  la CAN cadette au GABON. L’accord de sortie de crise demandait au PrĂ©sident de la FEMAFOOT de saisir la FIFA pour la mise en place d’un comitĂ© de normalisation sous sa supervision au plus tard le 12 Juin 2017. Le PrĂ©sident de la FEMAFOOT s’est exĂ©cutĂ© en adressant une correspondance Ă  la FIFA l’invitant Ă  venir superviser la mise en place de ce comitĂ© de normalisation. La FIFA vient de rĂ©pondre par un non Ă  la mise en place d’un comitĂ© de normalisation. Pour ton information, l’accord ne demandait pas au PrĂ©sident de la FEMAFOOT de dĂ©missionner pour qu’il soit mis en place un comitĂ© de normalisation mais plutĂ´t lui demandait de saisir la FIFA pour la mise en place d’un comitĂ© de normalisation. Une commission de supervision a Ă©tĂ© mis en place 02 jours après la signature de cet accord. Cette commission a demandĂ© et obtenu des deux partis l’annulation de toutes les procĂ©dures judiciaires tant au Mali qu’Ă  l’extĂ©rieur. Donc le recours au TAS n’est plus d’actualitĂ© dans cette affaire.

  8. MERCI TIEKAFO POUR VOTRE REPONSE MAIS DANS CETTE HISTOIRE LA FIFA NE PEUT DONNER RAISON OU TORD A QUELQU’UN. SEUL LE TRIBUNAL ARBITRAL DU SPORT ( TAS ) PEUT TRANCHER A PARTIR DU MOMENT OU CETTE MEME FIFA EST SUJET DE DROIT DEVANT LE TAS, LA PREUVE EST QU’ILS ONT EXCLU BLATTER ET PLATINI DE TOUTE ACTIVITE LIEE AU FOOT ET D AUTRES EX DIRIGEANTS DE LA FIFA SONT EN PRISON AUJOURD’HUI A CAUSE DU TAS. SI L’ACCORD N EST PAS RESPECTE PAR BABA ON RETOURNE DANS LA CRISE ET LES UNS ET LES AUTRES VONT SE RETROUVER DEVANT LE TAS.

  9. Lorsque je vous disais que “pouloh”n Ă©tait qu un aventuriste politicien qui ne voulait que faire sa poche au dĂ©triment de toutes les règles nationales et internationales ,on m a prit pour un “tarĂ©”.des pays comme le “KoweĂŻt”20 fois plus riche que le MALI sont encore sous le coup d une suspension Ă  cause d une immixtion gouvernementale.Nom de DIEU!pourquoi ne pas laisser le MONSIEUR finir ses 6 petits mois de mandats,et passer Ă  autres choses ? L humiliation continue et rien ne fera bouger la FIFA d un iota .ou sont-ils ses Ă©minents avocats dont on vantait tant les mĂ©rites?ou est passĂ© la souvairenete du MALI?pas plus que 2 semaines cet abruti de “pouloh”se targuait de vanter son “parti”pour avoir trouver un dĂ©nouement Ă  la crise .c Ă©tait sans compter avec FATMA SOUMARA .j aimerais voir la tĂŞte de SOULEYMANE BOBO TOUNkARA et autres SIDI DIALLO et “CONORS”.si jamais IBK ne prend pas ses responsabilitĂ©s dans les tous prochains jours ,il n obtiendrait rien de “pouloh”si n est dĂ©sillusion.un “tĂŞtu”qui a perdu toutes crĂ©dibilitĂ©s auprès de l opinion.

  10. NĂ© yèrè, la FIFA a Ă©tĂ© très claire dans sa prise de dĂ©cision. C’est le Ministre des Sports qui ignorait les statuts de la FEMAFOOT, de la CAF et de la FIFA. Maintenant, le bon Dieu a donnĂ© raison au PrĂ©sident de la FEMAFOOT Boubacar Baba DIARRA. Dans la vie il faut toujours rĂ©flĂ©chir avant de prendre une dĂ©cision. Je savais pertinemment que la FIFA n’allait jamais accepter la mise en place d’un comitĂ© de normalisation car les arguments avancĂ©s par le Mali ne tenaient pas. Le Ministre des Sports voulait coĂ»te que coĂ»te en dĂ©coudre avec le PrĂ©sident de la FEMAFOOT qui dĂ©tenait la vĂ©ritĂ© et le bon Dieu ne dormant pas a tranchĂ©. Je demande au PrĂ©sident de la RĂ©publique de remplacer ce Ministre des Sports alors qu’il est encore temps.

  11. C’EST VOTRE BABA QUI EST LE PLUS LACHE ET LE PLUS MALHONNETE DES MALIENS. POUR UNE SORTIE DE CRISE L’ACCORD DIT QUE C EST LUI QUI DOIT PRESENTER SA DEMISSION ET C’EST APRES CETTE DEMISSION QUE LA FIFA INTERVIENT ET APRES IL Y AURA UN BUREAU CONSENSUEL DONT LUI MEME SERA LE PRESIDENT. IL NE DOIT PAS JOUER A LA MANIPULATION EN INVITANT LA FIFA A VENIR SE MELER D’UN PROBLEME DONT LES MALIENS AVAIENT EUX MEME TROUVER LA SOLUTION.

    • Toi aussi, soit cohĂ©rent ! Soit cohĂ©rent !
      Pourquoi sortir par la fenĂŞtre et rentrĂ© en suite par la porte. Il faut rester Ă  l’intĂ©rieur une bonne fois.
      Ne soyons pas ridicule. Cette affaire lĂ , c’est la haine c’est tout. Pourquoi ne laissons alors ce bureau terminĂ© ses six mois restant de mandat.
      Pourquoi mettre un comité de normalisation à 6 mois de la fin du mandat du comité exécutif.
      Si Baba a fait des choses contraires Ă  la loi, il faut le traduire en justice, nul n’est au dessus de la loi.

  12. Il n’y avait qu’un ministre ignard pour croire qu’il pouvait faire le malin avec la FIFA en voulant coĂ»te que coĂ»te mettre ses con.nards Ă  la tĂŞte d’un CONOR.

  13. il vas faloire que ce ministre apatride aille se faire foutre et laisser notre foot aller de l’avant si ce faut prĂ©sident es incapable il peut dĂ©missionner il nous faut dans notre grand MALI des responsables comme ZOU après avoire piyer notre budjet pour faire çà maison ,notre prĂ©sidence es koulouba tous chefs etats consiant du devenir du MALI i on abiter si tu ne veut du devenir du MALI tu peut i aller ATT a fait son premier manda en faisant auto-stop toi tu vient un avion pour toi un avion pour ta femme et un hĂ©lico pour ton fils le MALI nais pas un chant pour toi et ta famille

  14. Chers compatriotes je pense que les choses sont Ă  prĂ©sent clairs Pouloh de grâce pour l’amour du Mali ,par respect pour toi mĂŞme ,ton ethnie ta religion ,il faut rendre ta dĂ©mission ,mais je n’ai pas ZOU qui veut

  15. Vive les instances internationales du football. Aux autoritĂ©s maliennes de tirer les enseignements de l’aventurisme du Ministre des sports.

  16. Vive les instances internationales du football. Aux autoritĂ©s maliennes de tirer les consĂ©quences de l’aventurisme du Ministre des sports. Bravo FIFA.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here