Décédé le 9 avril 2008 : Le mémorial Mamadou Kéïta dit Capi aura lieu, le 1er mai prochain, au Stade Mamadou Konaté

0

 

feu Mamadou Keita dit Capi
feu Mamadou Keita dit Capi

Cette dernière se bat de jour comme de nuit pour que la mémoire de son père puisse être gravée dans les annales du football malien.

Pour cette 3ème édition de la cérémonie d’hommage à Mamadou Kéïta dit Capi, les organisateurs sont à pied d’œuvre pour les préparatifs. A cet effet, un match de gala aura lieu, le 1er mai prochain, au Stade Mamadou Konaté. Il opposera le Centre Bobabin de feu Capi (dirigé aujourd’hui par sa fille aînée Mariétou Kéïta) à l’équipe nationale junior de football féminin. Placé sous la présidence du ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, cet évènement sera agrémenté par la présence d’autres invités de marque, dont le président du Comité National Olympique et Sportif du Mali, Habib Sissoko ainsi que les présidents des différentes fédérations sportives.

L’un des temps forts de cette cérémonie sera la remise symbolique des équipements et matériels offerts au Centre Bobabin de feu Mamadou Kéïta dit Capi par le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo. Ce don fait suite à la visite du ministre Poulo, il y a quelques mois, au Centre à Banankabougou. Il est composé des dossards, des ballons, des jeux de maillots, des filets, des tenues pour entraîneurs, des survêtements complets…Sans oublier des équipements de bureau, des unités informatiques complètes. Le tout pour un coût global de près de 2 millions de FCFA. Un geste fortement salué par la responsable du Centre Bobabin, Mariétou Kéïta. Elle profite de cette occasion pour rendre un vibrant hommage au ministre des Sports pour son soutien et son accompagnement. “Je tiens à remercier Housseini Amion Guindo et Habib Sissoko pour leur soutien considérable depuis le décès de mon père. Dieu merci, grâce à ces deux personnalités, le Centre Bobabin fonctionne, même si, nous sommes confrontés quelques fois à des difficultés” nous a confié Mariétou Kéïta.  Il est nécessaire de rappeler que Mamadou Kéïta dit Capi fut sélectionneur national, Instructeur de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) et de la Confédération Africaine de Football. Il était considéré comme le meilleur gardien de but du football malien. Il a été décoré plusieurs fois : Chevalier de l’Ordre national, Officier de l’Ordre National puis Commandeur de l’Ordre National du mérite. C’est dire combien l’illustre disparu est une légende.            

 A.B. HAÏDARA

 

PARTAGER