Demi-finale de la CAN 2013 : Les Aigles déjà dans leur match

5
Les Aigles du Mali

Les Aigles du Mali se sont entraînés hier après-midi sur un terrain municipal de Durban situé à quelques mètres de leur hôtel, Southern Beach. Une séance fermée à la presse, mais ouverte aux officiels. Ainsi, le Ministre Hamèye Founé Mahalmadane et sa suite ont pu y assister.

Ils se sont aussi entraînés ce matin pour mettre en place les automatismes et leur stratégie de guerre. Hier, même si les joueurs sont apparus très détendus, on sentait néanmoins qu’ils étaient déjà dans leur match de demain, mercredi 6 février 2013.

Face au Nigéria, le Mali ne manquera pas d’atouts. A commencer par cette surprenante maturité tactique qu’ils affichent depuis le début de cette compétition. Les Aigles étonnent par leur capacité à remonter le score et à gérer les matches à leur rythme.

Cela va être très important voire décisif contre les Super Eagles qui pratiquent un football très vivace et toujours porté vers l’attaque. La bataille du milieu sera également déterminante. Mais, il faudra aussi se méfier des balles arrêtées car les attaquants et les milieux de terrains adverses font souvent parler la poudre.

Les nôtres ont généralement du mal à entrer dans les matches pour lesquels ils sont donnés favoris. Et pour de nombreux chroniqueurs, cette demi-finale c’est du «Fifty-fifty», c’est-à-dire que la balance peut pencher du côté de chacun des deux sélections à tout moment. En tout cas, les Aigles se préparent dans la plus grande sérénité pour aborder cet dernier obstacle sur le chemin de la finale du 10 février à Johannesburg.

Hier (lundi 5 février 2013), quelques minutes après le retour des Aigles dans leur Hôtel, les Nigérians ont aussi débarqué au Southern Sun Elangeni où ils ont pris la place desBafana-Bafana d’Afrique du Sud éliminés en quart de finale par le Mali. C’est aussi dans cet hôtel que loge la délégation nationale conduite par le Ministre de la Jeunesse et des Sports.

Il faut rappeler que les Super Eagles sont entraînés par Stephen Keshi qui a entrainé nos Aigles pendant deux ans, notamment pendant la désastreuse CAN «Angola 2010». Mais, à quelques exceptions près (Seydou Kéita, Adama Coulibaly, Soumaïla Diakité, Momo Sissoko, Modibo Maïga et peut-être Mahamadou Samassa), il ne doit pas bien connaître la jeune génération qui s’est beaucoup bonifiée entre les CAN 2012 et 2013.

Moussa Bolly

C.C/MJS

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. URGENT : En cas de victoire des Aigles du Mali pour la Can 2013 (Mali-Nigeria) nous demandons à la population malienne de rester sur place (chez eux) pour manifester leurs joies car notre pays est en état d’urgence.
    La dernière fois nous avons constaté qu’il avait beaucoup de dégâts et des blessés dans les rue de Bamako.
    NB : En temps normal Les manifestations sont permis mais pas actuellement vu la situation du Mali.
    Ensemble tous derrière les Aigles du Mali, nous gagnerons Incha-Allah.

  2. Ils vont gagné, même si ca sera un peu compliqué, car à cet stade personne ne veut être éliminer. Bonne chance

Comments are closed.