Départ à la retraite sportive : Herbin quitte la compétition

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Le légendaire Secrétaire général de la Ligue Régionale de Sikasso, Yacouba Séry Koné dit Herbin (1987-2013) a mis fin à sa longue et riche carrière d’administrateur de football. Après 26 ans de bons et loyaux services au compte du football régional et national, Herbin décide de prendre sa retraite sportive le 31 mars dernier. La Ligue de Sikasso et la Femafoot lui ont rendu un vibrant hommage le 1er mai dernier au Stade Babemba Traoré de Sikasso. A la hauteur de l’illustre homme.

 

 Yacouba Séry Koné dit Herbin


Yacouba Séry Koné dit Herbin

Yacouba Séry Koné dit Herbin a été bien fêté par le monde du football à la faveur de sa retraite sportive. L’évènement a eu pour cadre le Stade Babemba Traoré de Sikasso le mercredi 1er mai 2013. C’est seulement le 31 mars dernier que le doyen des Secrétaires généraux des Ligues Régionales du Mali a définitivement mis fin volontairement à sa participation active dans la gestion du football.

Organisée par la Ligue de Sikasso, la cérémonie était présidée par le Chef de Cabinet du département des Sports, Gouro Sidy Aly Diallo. On notait la présence remarquée des autorités politico-administratives de Sikasso, de la Femafoot et des Ligues Régionales de Ségou et Mopti.  L’histoire retiendra que le 31 mars 2013 Herbin effectue sa dernière mission de la Femafoot comme  Commissaire d’un match de Ligue 1 à Koulikoro entre le CS Dougouwolofila et l’Usfas.

Herbin est un homme hors du commun. Tous ceux qui le connaissent savent que cette attitude traduit parfaitement son caractère. Il va jusqu’au bout. Il ne fait pas les choses à moitié.  Herbin se défonce. «Toute chose à une fin ! Ma vie sportive active touche à sa fin ce jour», avait-il lancé le 31 mars dernier au Stade Diarra H de Koulikoro.

Dans son discours, le président de la Ligue de Sikasso, Mamby Diaby dit Kélé, très ému, s’adresse au monde du football présent : «C’est avec une grande émotion que je vois tout ce monde réuni dans ce Stade pour rendre hommage à Yacouba Sery Koné dit Herbin… Ce sportif complet, ce grand responsable du sport nous a envoyé un message qui ne nous a pas laissés indifférents… » Avant de relater un témoignage poignant : «Mon cher aîné Herbin, vous avez été insulté par les uns, haï par les autres et pire, vous avez subi deux accidents de circulation pendant que vous étiez en mission sportive dont le plus grave aura été celui survenu avec l’équipe du Tata de retour de Gao. Six de vos cotes ont été cassées, plusieurs fractures au bras mais rien de tout cela n’a pu affecter votre détermination. Vous avez continué le combat avec nous et je puis vous dire que vous l’avez gagné car vous quittez la Ligue au sommet de sa réputation. En réponse à votre message,  sachez Herbin que la Ligue vous doit reconnaissance et gratitude pour votre don de soi qui n’a jamais été démenti.» Des propos provoquant un tonnerre d’applaudissements de tout le Stade Babemba Traoré de Sikasso.  

Le président de la Femafoot, Hammadoun Kolado Cissé, n’a lui aussi pas manqué d’éloges pour le doyen des Secrétaires généraux : «Yacouba Séry Koné dit Herbin est sans nul doute l’un de ces administrateurs méritants qui a laissé trace dans la gestion de notre football. Le football malien reconnaît en vous un cadre valeureux doté d’une grande capacité d’analyse. C’est ce qui vous a, nul doute, permis de marquer les esprits lors des différents rendez-vous en vous imposant comme un homme de conviction, d’une grande probité morale».

En fin de cérémonie, Yacouba Séry Koné dit Herbin s’adresse au monde du football : «C’est l’occasion pour moi de vous remercier tous et de vous exprimer toute ma reconnaissance pour votre accompagnement, votre soutien et votre compréhension de tous les instants. Par la même occasion, je demande pardon à tous ceux que j’ai pu frustrer à un moment donné. Sachez que ce n’était nullement pour vous faire mal, mais c’était par souci d’accomplir à souhait la mission que vous m’aviez confiée. Pour terminer, je vous souhaite beaucoup de courage, de réussite, de satisfaction. Je prie Dieu pour que le football de la 3e  région et du Mali aille plus haut, toujours plus haut. Celui qui fut votre fidèle serviteur».

C’est fort logiquement que la Femafoot, la Ligue de Sikasso, la direction régionale des sports de Sikasso et quelques clubs de la capitale du Kénédougou (Tata, Tadona, Mont Rouge…)  ont remis une plaquette de reconnaissance, des diplômes d’honneur et de reconnaissance à Yacouba Séry Koné pour services rendus.

La Rédaction

 

 Herbin en toutes lettres

Né le 4 février 1947 à Sikasso, Yacouba Séry Koné dit Herbin (66 ans) est marié avec Diatta Dembélé. Ils sont parents de 11 enfants et de 17 petits fils. Inscrit à l’école du quartier Tièba Quiquandon, actuel école Tièba en 1953, Herbin fut admis aux bourses en 1960. Titulaire du DEF en 1964, il est orienté au Lycée Terrassons de Fougères, actuel Lycée Askia Mohamed. Herbin part à la production en 1965 après la 10e  Lettres Modernes. Affecté à Boré (cercle de Douentza) comme Instituteur adjoint stagiaire en 1965, adjoint en 1968 il est promu directeur de 1968 à 1969. Muté à Diondiory (cercle de Ténenkou) en 1969 comme directeur d’école, il sera affecté dans la région de Sikasso et maintenu en ville en 1973 sur intervention des responsables du football. Son 1er poste a été l’école Mamelon «A» où il a enseigné de 1973 à 1984 puis directeur de 1984 à 1993. Son 2e  poste sera Mancourani «A» où il sera directeur pendant 13 ans : de 1993 jusqu’à son départ à la retraite en octobre 2006.  A côté d’une vie professionnelle riche, Herbin a aussi été un homme politique : Secrétaire aux sports de la Sous-section Jeunes US-RDA à Boré (1966-1969) ; Secrétaire général adjoint  du comité UNJM Mancourani (1979). Il va très vite gravir les échelons, Secrétaire aux sports de la sous-section UNJM  de la Commune de Sikasso, puis de la section UNJM Sikasso. Ensuite, Herbin fut le Secrétaire général du premier Comité Local des Sports de Sikasso. C’est avec lui que Sikasso a été premier en sports lors de la semaine régionale des sports.

Membre du Comité UDPM (Union Démocratique du Peuple Malien) du début à la fin de l’UDPM, il a été conseiller municipal de la ville de Sikasso durant l’existence de l’UDPM. Après les événements du 26 mars 1991, il fut de 1991-1992 Membre de l’US-RDA.

Sur un autre plan, Herbin est Président de l’ASACO de Mancourani, son quartier.

Sa vie sportive footballistique proprement dite commence à Sikasso. Il fut gardien de but puis joueur de champ au PAB (Petits Amateurs du Ballon). Ensuite à Bamako, il signe sa 1ère licence de footballeur  avec le Djoliba AC comme cadet.

Pour la petite histoire, c’est en 1961 qu’il obtient ses premiers crampons. Il jouera avec l’équipe cadette, puis junior et enfin avec l’équipe fanion du Lycée Askia Mohamed aux côtés des Sadia Cissé, Tall, Cheick Oumar Mara et autres. Herbin pratiqua également avec son Lycée, le hand-ball, Le volley-ball et l’athlétisme (100 et 200m). Sans oublier ses deux années de basket avec Katibougou.

Sa carrière sportive se poursuivra à Mopti : Douldi (Douentza) et Téninkou. Avant de se terminer à Sikasso : BBC  de 1973 à 1978 comme joueur,  membre puis secrétaire général du Tata National naissant à partir de 1979. Elu membre de la Ligue de Sikasso en 1984, il sera réélu secrétaire général en 1987 et le restera jusqu’au 31 mars 2013. Depuis 1988, Herbin participe activement à tous les Conseils Nationaux et Assemblées Générales de la Fédération malienne de Football de même qu’à toutes les séances de relecture des textes. C’est donc une bibliothèque vivante qui se retire en toute humilité avant l’âge limite !

Source : discours de Mamby Diaby, président de la Ligue de Sikasso

 

 
SOURCE:  du   6 mai 2013.