Des supporteurs… insupportables

3
0

Nombre de maliens ne souhaitent plus la victoire de l’équipe nationale. A cause de l’incivisme des supporteurs infiltrés par des badauds.

 La victoire ou la défaite des Aigles du Mali est devenue un chemin de croix pour les bamakois. Les citadins n’osent même plus mettre le nez dehors quand les aigles jouent. On se rappelle de la défaite des Aigles, face aux Eperviers du Togo lors des éliminatoires CAN-coupe du monde 2006. Les supporters mécontents, avaient pris d’assaut les artères de la capitale. Avant de tout détruire sur leur passage : feux tricolores, voitures, bâtiments publics etc.….

 Aujourd’hui, ce ne sont plus les défaites, mais les victoires qui sont en cause. La victoire de notre équipe nationale, face aux panthères au Gabon, pays hôte de la co-CAN2012, aenregistré elle aussi son lot de victimes.  La peur régnait à Bamako, ce dimanche 5 février entre 19 h à 20 heures. Avec son corolaire de coups de klaxon capables de réveiller les morts. Des chauffards qui, en zigzagant, mettent en danger la vie de leurs concitoyens qui rentrent tranquillement chez eux après une journée de dure labeur. « Va coller ça, le Mali a gagné » lance un des manifestants à l’endroit d’un Monsieur dont la voiture venait d’être amochée par les manifestants. Quand aux piétons ils sont les plus redoutables. Leur rang est vite grossi par des bandits de grands chemins. Ils coupent les routes, obligeant ainsi les usagers à faire un détour. Certains d’entre eux grimpent sur le toit des voitures d’autrui. Pire, ils brisent à coup de pierre, les vitres de ceux qui refusent de faire le détour. Par peur de ne pas être victime de “ces faiseurs de loi”, les taximan refusent catégoriquement de prendre des clients. «Nous ne supportons plus ces supporters» lance une femme en colère parce que la vitre de la sotrama à bord de laquelle elle se trouvait, venait d’être réduite en morceaux par ces supporters….insupportables.

Doit- on tout casser au nom de la tristesse ou de la joie ? Construire est dure mais reconstruire l’est encore plus. Ne cassons pas ce que nos parents ont mis tant de temps à construire.  N’est-ce pas, à cause du préjudice que nous faisons subir aux autres, que notre équipe nationale peine à avoir le sacre continental. Soyons responsables, jeunes! Et méditons sur ces mots du célèbre philosophe Gao Xingjian qui disait : « Si tu te sers de la liberté en échange d’autre chose, comme l’oiseau, elle s’envolera ».

Mamadou Togola

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
lastus<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 134</span>
Membre
lastus 134
4 années 7 mois plus tôt

On est content, on casse………..on est faché, on casse!!!!!! Conclusion : on est stupide dans ce pays!!!!!!!!!!!!

malien<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 25</span>
Membre
malien 25
4 années 7 mois plus tôt

supporteurs/supporters

pote<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 12</span>
Membre
pote 12
4 années 7 mois plus tôt

Est-il difficile de prevenir ce genre de situation? N’est-il pas possible de mettre les forces de l’ordre, au moins sur les grandes arteres peu avant la fin des matches?

wpDiscuz