Deuxième journée de la ligue de football / Peu de buts inscrits

0
0

La deuxième journée du championnat national de la première division a débuté le vendredi 16 décembre 2011. Peu de buts inscrits lors de cette journée au moment où il ne restait que le match Stade malien de Bamako/Asom à jouer de 19 décembre.

Cette journée a commencé au Stade Modibo Kéita par la confrontation entre l’Association sportive de Korofina (ASKO) et le Centre Salif Kéita (CSK). Les centristes ont empoché les trois points en s’imposant par le score d’un but à zéro. L’Asko reste à un point tandis que le centre totalise six points. L’opposition AS Réal/CS Duguwolofila s’est soldé par un nul vierge (0-0). Avec ce partage de points, le Réal passe à deux points et le CSD à 4. Le dimanche, toujours au Stade Modibo Kéita, le Djoliba AC était face au Club Olympique de Bamako (Cob). Cette rencontre considéré comme le Derby de la journée n’a pas répondu aux attentes des observateurs du football bien que le Djoliba s’est imposé par 1 but à zéro, but inscrit  la 82è mn par Aboubacar Bancoura. Le jeu produit par les deux formations était trop décousu. 

Les Rouges augmentent leurs points à six et les olympiens restent à un point.  Le duel AS Police/Jeanne d’Arc a tourné à l’avantage de la JA qui a gagné  (1-0). La JA se place à trois points et les policiers restent à un point. A Kayes, entre le Sigui et les onze Créateurs, il y a eu nul (0-0). Le Sigui enregistre son deuxième nul à domicile et les Onze créateurs enregistrent leur premier point. Au Stade Diarrah de Koulikoro, le Nianan recevait l’AS Bakaridjan. Un duel qui s’est terminé en faveur des Koulikorois  (1-0). L’ASB enregistre sa deuxième défaite en deux sorties et le Nianan passe à 4 points. Quand on mettait sous presse cet article, la rencontre Stade malien de Bamako/Association Olympique de Missira (ASOM) était sur le point de se jouer.

Hadama B. Fofana

****

Tennis de Table de 2011 /Le réveil ! 

Après plusieurs années dans les oubliettes, la Fédération Malienne de Tennis de Table  (Fmtt) vient de se faire une santé avec le tournoi open 2011.

La FMTT a organisé les 17 et 18 Décembre 2011, au Pavillon du stade Modibo Kéita, sa première activité depuis 1989, dénommé «tournoi open tennis de table». Le tournoi a regroupé les maliens ainsi que les étrangers. Pour le compte du Mali, il y a eu la participation des ligues de Tennis de table de Bamako, de Koulikoro, de Gao et de Tombouctou.  Les compétiteurs étrangers étaient représentés en grande partie par la République Populaire de Chine. Au total, 37 participants ont pris part au tournoi dans les catégories Vétérans, séniors hommes, Dames, Juniors et Cadets.   A l’issue des éliminatoires, la finale des vétérans a mis aux prises Abdramane Dembélé (Mali) à Leng (Chine). Le Chinois a gagné par le score de 3 sets à 0. La finale des Dames opposant Suliling (Chine) à Malado Sidibé (Mali) a été remportée par la Chinoise par le score de 3 sets à 0. En finale Juniors- Cadets,  Soumaïla Kanouté s’est imposé face à Douga Théra par 3 sets à 0. Chez les séniors, Souleymane Sidibé a enlevé le trophée contre Tidiane Diallo par 3 sets à 2. Les premiers, deuxièmes, et troisièmes des catégories juniors, Dames et séniors ont empoché respectivement 150.000 Fcfa, 100.000 Fcfa et 50.000 Fcfa. Du côté des vétérans, le premier a reçu 75. 000 Fcfa tandis que le deuxième et troisième ont perçu 50.000 et 25.000 Fcfa. Les concurrents ont eu aussi d’autres prix complémentaires de la part des sponsors de l’évènement (Sotelma Malitel, Wassoulou or, Afribone, Sup-Management). Les remises desdites récompenses se sont déroulées en présence du président de la Fédération Malienne de Tennis de Table (FMTT), Me Mamadou Gaoussou Diarra, le Directeur général du Stade Modibo Kéita, représentant le Ministre de la jeunesse et des sports, l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine, Cao Zhongming, les Directeurs généraux de l’Ortm, Bally Idrissa Sissoko et de la Sotelma Malitel, Noreddine Boumzebra, les représentants de Wassoulou or, de Sup Management, d’Afribone. On notait aussi la présence des représentants du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm), de la Fédération Malienne de Tennis (Fmt). Par ailleurs, des distinctions honorifiques ont été remises des personnalités qui ont marqué les vingt dernières années le Tennis à table. Le président de la Fmtt a remercié les uns et les autres pour leur soutien financier et moral qui leur a permis  de redonner  un nouveau souffle à la discipline qui tombait dans l’anonymat. Pour que cette discipline ne tombe plus encore dans les oubliettes, le président de la Fmtt a souligné quelques axes prioritaires de la discipline : développer la discipline au sein de l’espace scolaire, avoir des balles, des raquettes, de compétition, de tables, de salles de compétition dédié au nom du Tennis de table, etc. Avec le soutien du Cnosm, a-t-il indiqué, il y aura dans les semaines à venir, un stage d’entraineurs financé par la solidarité olympique à l’intention de 30 entraineurs. La mise en place des ligues régionales est également en vue. Rappelons que  la Fmtt a connu des années de gloire dans les années 1987 et cela jusqu’en 1989, année à laquelle elle a eu des difficultés à payer les cotisations annuelles au niveau de la confédération africaine de Tennis de table. Pour preuve, quelques palmarès. 1973 participation au tournoi des trois «A» (Afrique, Amérique, Asie) en Chine ; 1975 (championnat d’Afrique à Lagos) ; 1976 (championnat d’Afrique à Cotonou) ; 1978 (tournoi de 3 «A» à Mexico), 1978 (championnat d’Afrique à Alger) ; 1979 (stage de Tennis de table en France), 1979 (championnat d’Afrique au Caire) ;  1985 championnat d’Afrique au Nigéria), 1989 (stage d’entraineurs et de joueurs à Cotonou).                                     

Hadama B. Fofana

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.