Développement du sport : Le Ministre des Sports Housseini Amion Guindo appelle à la cohésion et à l’unité : « Le sport est un droit pour tous, il faut favoriser cette pratique »

0

Développement du sport : Le Ministre des Sports Housseini Amion Guindo appelle  à la cohésion et à l’unité :   « Le sport est un droit pour tous, il faut favoriser cette pratique »Le ministre des sports a procédé  jeudi 19 Juin 2014 au lancement des travaux de réalisation de la pelouse  artificielle du Stade Mamadou Diarra de Koulikoro. Ce chantier rentre dans le cadre du projet « pool » de la fédération internationale de Football (FIFA) et dont le cout s’élève à plus de 300 millions de FCFA.

L’évènement a regroupé les responsables de la fédération malienne de football, les autorités administratives et politiques, les acteurs du football de la région et permettra ainsi d’outiller les dirigeants du football quant au développement du sport dans cette région. Des hommages ont étés rendus à ceux qui œuvrent  pour l’avancée du football malien à Koulikoro. Ainsi, dans le cadre d’une prise de contact avec les mouvements sportifs et les directions au niveau des régions, le ministre Guindo s’est rendu à la direction régionale de la Jeunesse et des Sports de Koulikoro où il a pris part à des discussions avec les différentes fédérations qui n’ont pas manqué de rappeler leurs besoins en équipement, et en réhabilitation d’infrastructures. C’est dans cette logique que le département des Sports s’engage à accompagner les actions des acteurs du sport.« considérez-moi comme un ambassadeur du sport auprès du gouvernement »dixit Le Ministre Housseini Amion Guindo, des paroles remarquables qui invitent tout un chacun à œuvrer  dans ce domaine mais surtout qui donne espoir en ce qui concerne le développement du sport malien car en s’engageant à être au service des usagers et  accompagner la population, le renforcement du besoin hardant d’unité et de cohésion sociale dans notre pays sera comblé. En dernier lieu, le ministre des sports a invité tous les acteurs du sport à agir, notamment en prenant des initiatives, en montant des projets et en fédérant des partenaires car ce n’est qu’à travers le sport que l’on peut dire que  le mali est «  Un » aujourd’hui.

 

Lala Aichatou M.Badoulaye Traoré

CMC/MS

PARTAGER