Développement du tennis au Mali : Le Directeur technique pour l’Afrique de la F.I.T, Hamil Ben Makhlouf reçu par Habib Sissoko

0

Habib-MakhloufLe Directeur technique pour Afrique de la Fédération Internationale de Tennis, le Marocain Hamil Ben Makhlouf, non moins Directeur général du Centre de la haute performance de Casablanca vient de consacrer sa première visite officielle au Mali. La raison est très simple. C’est une reconnaissance envers le Mali dans le domaine du tennis. 

 

 

Lors de son séjour, du 7 au 9 mai, Hamil Ben Mahklouf a eu une série de rencontres et d’échanges avec les autorités sportives notamment le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo et le président du Comité National Olympique et Sportif du Mali, Habib Sissoko, dans un climat fraternel. Auparavant, il avait eu une séance de travail avec les responsables de la Fédération Malienne de Tennis sous la houlette de Mohamed Oumar Traoré.  Au cours des différentes rencontres, il a été question d’un véritable développement du tennis au Mali notamment l’implication de la Fédération Internationale de tennis dans la gestion du centre national de tennis au Mali.  Il est nécessaire de rappeler que ce centre est fonctionnel au Mali plus précisément au quartier Bougouba depuis 2011. Cela grâce à la subvention du Comité national olympique et sportif du Mali. Ce centre national de tennis compte aujourd’hui six pensionnaires entièrement pris en charge par la Fédération Malienne de Tennis.  Le directeur technique pour l’Afrique de la F.I.T s’est dit prêt à apporter son aide à ce centre. Autre satisfaction de la visite du technicien marocain, c’est la possibilité de donner au Mali d’abriter des compétitions internationales de tennis.

 

Pour ce faire, le Mali doit se doter de courts de tennis aux normes internationales. Il s’agit de cinq ou sept courts de tennis dans un même endroit avec des surfaces appropriées et des vestiaires.

Le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo et le président du CNOSM, Habib Sissoko ont pris  bonne note de ces doléances. Ils ont pris l’engagement de continuer à soutenir et  accompagner le tennis malien afin qu’il soit une référence dans la sous-région.  Le président de la Fédération Malienne de Tennis, Mohamed Oumar Traoré s’est dit satisfait de cette visite du directeur technique pour l’Afrique de la Fédération Internationale de Tennis au Mali. Selon lui, c’est un honneur pour le tennis malien.

                                                              

 A.B. HAÏDARA

PARTAGER