Développement des sports : Le Ministre Housseini Amion Guindo rend visite à l’AJSM

1
La photo de famille des membres de l'ajsm et le ministre des sports
La photo de famille des membres de l’ajsm et le ministre des sports

Pour partager sa vision du développement des sports et s’enquérir de leurs attentes et préoccupations, le Ministre Amion Guindo a initié une série de rencontre avec les acteurs concernés. Cette prise de contact a débuté aujourd’hui (samedi 19 avril 2014) par le siège de l’Association des Journalistes Sportifs du Mali (AJSM) à l’ACI 2000. Une première dans la vie de cette dynamique organisation de la presse sportive.

 

«C’est la première fois qu’un Ministre des Sports nous rend visite à notre siège. Et vous avez aussi débuté la prise de contacte avec vos partenaires par notre association. Cela traduit toute l’importance que vous accordez à la presse et nous donne une idée de ce que vous attendez de nous. C’est un message fort que nous avons perçu et que nous allons exploiter comme il se doit» ! C’est par ces mots de reconnaissance que le président de l’AJSM, M. Oumar Baba Traoré, et son équipe ont accueilli le Ministres des Sports, Housseini Amion Guindo dit Poulô.

 

Cette organisation de la presse sportive s’est félicitée du choix porté sur un passionné de sport pour diriger le Département. «Nous savons qui vous êtes. Et je suis convaincu que tous les acteurs du secteur le savent aussi. Je vous assure solennellement que le soutien et l’accompagnement de la presse sportive vous sont acquis», a promis Oumar Baba.

 

Il a présenté ensuite l’AJSM qui revendique aujourd’hui environ 200 adhérents avec des bureaux de coordination dans toutes les régions. L’occasion était aussi bonne pour entretenir l’hôte de marque sur les difficultés de l’heure. C’est donc fort naturellement que M. Traoré a évoqué son Programme d’activités et ainsi que certaines préoccupations que les membres de son association souhaiteraient voir être prises en charge dans le cadre du partenariat avec le Département.

 

Il s’agit, entre autres, des questions de formation, d’animations des conférence-débats et autres rencontres d’échanges, l’équipement des sièges, l’approvisionnement en eau et électricité, la participation aux grands événements sportifs sur le continent et dans le monde ainsi qu’aux congres des instances africaines et mondiales comme l’Association Internationale de la presse sportive (AIPS)…

 

C’est d’une oreille très attentive que le Ministre Housseini Amion Guindo a écouté ces préoccupations exprimées par un partenaire privilégié dans l’accomplissement de sa mission. Pour le nouveau Ministre des Sports, il s’agissait avant tout d’une visite amicale et fraternelle à des «camarades». En effet, pour lui, «les journalistes sont aussi des militants de la cause du sport».

 

Le Chef du Département des Sports a remercié les membres de l’AJSM pour leur accueil chaleureux avant de décliner sa vision de la mission qui vient de lui être confiée. Pour Poulô, il est important de rencontrer tous les acteurs pour recueillir leurs attentes et préoccupations «légitimes» et aussi partager avec eux sa vision.

 

Et ce n’est pas par hasard s’il a commencé sa prise de contact par la presse sportive. «Les médias jouent un rôle central dans la réussite de la mission confiée au gouvernement, singulièrement à ma modeste personne». C’est dire que le Ministre Guindo attend aussi beaucoup de ses camarades de la presse.

 

«Pour réussir ma mission, il nous faut relever des défis. Et cela n’est possible que dans un climat apaisé. On ne parvient à rien de concret dans la division, sans la synergie des actions et des compétences. Et je mise énormément sur la presse pour rassembler les acteurs du sport, pour apaiser l’espace de la pratique sportive», a souhaité Housseini Guindo.

 

Obtenir plus de moyens pour financer l’activité sportive, doter le pays d’une ambitieuse politique en la matière et privilégier le culte de l’excellence et de la reconnaissance du mérite… sont, entre autres, des axes majeurs de la vision de M. Guindo.

 

Rendant hommage aux doyens de la presse sportive malienne comme les regrettés Demba Coulibaly, Pierre Diakité et Karim Doumbia, le Ministre a rappelé que «la meilleure façon de cultiver le patriotisme, c’est de récompenser le mérite et de manifester la reconnaissance de la patrie aux anciennes gloires». Il compte ainsi «réhabiliter toutes les anciennes gloires du sport malien afin de redonner envie à la nouvelle génération de réellement mouiller le maillot pour hisser haut les couleurs nationales».

 

Ne souhaitant pas être confiné dans un bureau et se soustraire à son devoir, Housseini Amion Guindo se voit désormais comme «un avocat du monde sportif auprès de l’Etat». Et cela, d’autant plus que «c’est par le sport que je suis entré en politique. Je compte me battre à vos côtés pour que l’Etat soit plus regardant vis-à-vis  du sport».

 

Tout en assurant l’AJSM d’avoir pris bonne note de ses doléances, le Ministre de Sports a conseillé cette association d’anticiper désormais sur celles-ci pour lui permettre de mieux les gérer à l’avenir. Le jeune Ministre a aussi assuré que désormais son Département ne sera plus un observateur de la «Nuit de l’AJSM», mais un acteur clef dans son organisation.

 

La prise de contact se poursuivra la semaine prochaine avec une visite au Comité National Olympique et Sportif (CNOSM) et des rencontres avec des organisations sportives comme les fédérations.

Moussa Bolly

C.C/M-SPORTS

PARTAGER

1 commentaire

  1. bon courage monsieur poulo.jai bcp apprecie le monsieur lors d’une rencontre a sikasso.bon courage.

Comments are closed.