Dissolution de l’ancienne commission d’organisation des matchs internationaux : Le ministre des sports donne raison au président Hammadoun Kola Cissé

1

Le ministre de la jeunesse et des sports a rencontré la presse sportive nationale le 2 Octobre 2012 à travers une conférence de presse pour faire le bilan de la commission ad ‘hoc qui était chargée d’organiser trois matchs internationaux.  Etaient présent à ces côtés, le président de la fédération malienne de football, Hammadoun Kola Cissé et le vice-président de la commission ad ‘hoc, Boubacar Monzon Traoré.

Le présidium , GD : Hamèye Foune (milieu), Hammadoun Kola Cissé

Ce qu’on retiendra de cette conférence de presse, c’est que le ministre a décidé de prendre toutes ses responsabilités à dissoudre l’ancienne commission d’organisation par une nouvelle commission avec des hommes nouveaux. Du coup il répond aux vœux du président de la fédération malienne de football qui avait demandé cela depuis son arrivée en 2009. Créée  depuis 2005 pour organiser les matchs internationaux des équipes nationales et des clubs, l’ancienne commission n’a jamais été à la hauteur car les recettes de ces matchs ont été toujours déficitaires. Pour mieux générer les recettes, le président Kola avait demandé dès son arrivée à la tête de la fédération de revoir cette commission mais en vain. Mais avec la nouvelle donne dû à la situation sociopolitique du pays qui a provoqué une crise financière et face au constat criard de l’actuel ministre des sports, il a été jugé nécessaire de mettre une commission spéciale dite ad ‘hoc pour gérer trois matchs. Et tout le monde s’est rendu compte de la triste réalité à la grande joie du président Kola. «  Depuis mon arrivée au département j’ai constaté que les recettes ont été toujours déficitaires même pas équilibrées. C’est lorsque j’ai reçu le bureau fédéral dans mes bureaux que le président Kola m’a parlé du problème de l’ancienne commission. Ensemble nous avons décidé d’expérimenter une nouvelle commission spéciale pour gérer trois matchs. Je vous avoue que j’ai compris on peut gagner plus si on associait d’autres départements. A partir du lundi prochain une nouvelle commission d’organisation sera mise en place avec des hommes nouveaux. Cela est normal car on ne peut pas faire du nouveau avec les anciens » a déclaré le ministre des sports. Aux dires du ministre des sports, les recettes obtenues par la commission ad ‘hoc de ces trois matchs (à savoir les rencontres Djoliba- Stade Malien de Bamako, Djoliba- Léopards du Congo Brazzaville et de la rencontre Mali-Botswana) ont été plus substantielles plus qu’auparavant qui étaient déficitaires.  De ces trois matchs, il a été constaté une nette amélioration par rapport aux autres matchs. Ainsi les recettes globales sont de  25.435 250 FCFA. Qui dit mieux ! Répondant aux questions des journalistes, le ministre des sports a précisé que la nouvelle commission sera présidée par le ministère des sports et non pas par sa personne. Elle sera composée par des représentants des départements de la sécurité, de la santé, de la défense, de la justice, de la communication et tout naturellement de la fédération malienne de football. Il a ensuite lancé un appel à la presse de renforcer la sensibilisation du public sportif pour les joutes à venir à savoir les matchs des cadets, des  Juniors, des Seniors et de la coupe CAF.  Quant à la répartition des recettes, le président de la fédération a édifié les journalistes. Ainsi l’Etat possède 65%, le Stade qui reçoit le match 20% et la fédération 15%. Ensuite il s’est très réjoui de la mise en place d’une nouvelle commission qui va sans doute aider la fédération et le ministre à faire face à certaines dépenses financières. « Avant la mise en place de cette commission ad’hoc, 4000 cartes qui n’étaient pas comptabilisées. Maintenant ces 4000 cartes ont été toutes payées. Ce qui fait que ces recettes ont augmenté. Dans tous les autres pays, les loges d’honneur sont payantes sauf au Mali et cela doit désormais cesser si on veut rentabiliser les recettes. Heureusement ce ministre est là et il a vite compris la situation » a indiqué Kola Cissé.   Cette conférence de presse a été saisi par le vice- président de la commission ad ‘hoc pour parler des préparatifs du match retour des éliminatoires de la CAN Juniors ce vendredi entre le Mali et la Zambie et du match de la coupe CAF entre le Djoliba et le Stade Malien ce dimanche.  On retiendra en plus de la remise en cause de l’ancienne commission, d’autres décisions seront prises avec la mise en place d’un cadre de concertation de haut niveau en matière de sécurité entre les départements cités plus haut, la mise en place d’outils modernes de sécurisation des billets et cartes ainsi que de systèmes appropriés de contrôle et de supervision et enfin la mise en place de plans de communication soutenus  sur les matchs en privilégiant l’ensemble des acteurs notamment l’Association des journalistes sportifs du Mali et la presse privée.
Saïd

PARTAGER

1 commentaire

  1. Nous attendons ces nouveaux hommes pour comprendre ce qui va réellement changé. Mais faisons attention car les magistrats ne sont pas generalement de grands getionnaires. Ils sanctionnent facilement surtout.
    Attention aux règlements de comptes

Comments are closed.