Djibril Kané, président de la Commission des questions juridiques de Malifoot face à la presse : “Nous sommes bien dans les délais en fixant les 6 et 7 décembre 2013 pour l’AG ordinaire à Mopti” Ceux qui contestent aujourd’hui étaient tous présents lors de l’adoption de nos textes

0

Djibril KaneLa tenue de l’assemblée générale ordinaire élective de la Fédération Malienne de Football défraye depuis quelques semaines la chronique dans les milieux du football malien. Pour lever toute équivoque, le président de la Commission des questions juridiques de Malifoot, Djibril Kané a animé, samedi 27 avril, un point de presse afin d’apporter un éclairage sur les dispositions réglementaires concernant la tenue de cette assemblée générale ordinaire. Notons que pour la circonstance, la salle de réunion de Malifoot avait refusé du monde. Jamais un point de presse n’avait mobilisé autant de personnes au siège de la fédération.  
Dans son exposé, le président de la Commission des questions juridiques de Malifoot a précisé : “La Fédération Malienne de Football est bien dans les délais en fixant les 6 et 7 décembre 2013 pour la tenue de l’Assemblée générale ordinaire élective à Mopti. Ce sont les textes qui le disent. Il est bien clair dans nos textes notamment les dispositions de l’article 30 que l’Assemblée générale ordinaire se réunit tous les ans au plus tard 90  jours après l’arrêt des comptes.
Et l’article 104 stipule aussi que l’exercice budgétaire de la Fédération a une durée d’une année. Il commence le 1er octobre et se termine le 30 septembre. Cela veut dire tout simplement que l’Assemblée générale doit se tenir entre le 1er  octobre et le 31 décembre 2013. C’est ce que nous avons respecté. Donc, il n’y a pas matière à débat par rapport à cela. Ce sont les textes qui le disent et ils ont été adoptés par nous-mêmes, les acteurs du football malien, clubs de première division, ligue de football…. Tout le monde était présent lors de son adoption. Pourquoi, ceux qui contestent aujourd’hui n’ont pas réagi lors de son adoption”.
Par rapport à la tenue de l’Assemblée générale ordinaire, il a précisé également que les candidats peuvent commencer à déposer leur dossier à partir du 30 septembre prochain. C’est dire que le débat est désormais clos.
      Alou Badra HAIDARA

PARTAGER