Doublé pour Ronaldo, frustration pour le PSG

0

L’affiche a répondu aux attentes… sauf pour les Parisiens qui peuvent s’estimer mal payés. Meunier et ses coéquipiers ont craqué dans les dix dernières minutes et ont pris deux buts (83e Ronaldo, 2-1 et 86e Marcelo, 3-1), alors qu’ils tenaient un résultat nul intéressant en vue du match retour au Parc des Princes. Entre 1-1 (buts de Rabiot et Ronaldo) et 3-1, la différence est énorme pour le PSG qui risque une nouvelle fois de quitter prématurément la Ligue des Champions et ce en dépit des investissements colossaux consentis lors du mercato estival.

Le match

Le PSG a fait le match parfait… pendant 83 minutes. Bien organisés sur le plan défensif, entreprenants et même dominateurs en seconde période, les Parisiens ont perdu tout le bénéfice de leur belle performance en l’espace de trois minutes. Un dénouement totalement imprévisible au vu du déroulement du match jusque là.Une gestion défaillante qui prouve, une nouvelle fois, que le PSG peine à passer ce cap supplémentaire, celui requis pour décrocher le titre suprême sur la scène continentale.Tout reste possible en vue du match retour, mais la mission semble quand même compliquée pour la bande à Neymar qui devra à tout prix éviter de prendre un but. Le Real, lui, est dans une situation parfaite et peut toujours rêver de sauver sa saison avec le gain de la Ligue des Champions.

L’homme du match

Cristiano Ronaldo
D’accord, on n’a pas opté pour l’originalité. Mais comment ne pas attribuer le statut d’homme du match au Portugais, auteur d’un doublé?Le quintuple Ballon d’Or entre encore un peu plus dans l’histoire en devenant le premier joueur à inscrire 100 buts (puis 101 buts) en Ligue des champions avec le même club, le Real Madrid. Au total, CR7 a marqué à 116 reprises en C1, record dans l’histoire de l’épreuve.

 

Le fait marquant

Les choix d’Emery
Unaï Emery a posé des choix forts pour ce choc. Avant même le coup d’envoi en plaçant son capitaine Thiago Silva sur le banc au profit de Kimpembe.En balance avant le match avec Diarra pour le poste de sentinelle, Lo Celso, titulaire, est coupable sur le premier but du Real, c’est lui qui accroche Kroos dans la surface.

Mais ce sont surtout les changements du coach espagnol qui risquent d’alimenter les débats. Alors que son équipe était très bien dans le match, l’ancien coach de Séville a décidé d’enlever Cavani au profit de Meunier. Une décision étonnante et pas vraiment payante. Les deux buts viennent du côté occupé par le Diable Rouge. Même s’il n’est pas clairement fautif, il ne s’oppose pas vraiment aux centres madrilènes qui amènent les buts.

La statistique

18
Le Real, double tenant en titre, reste sur une série impressionnante de dix-huit matches sans défaite à domicile en Ligue des Champions. Les Merengue ont marqué au moins un but lors de leurs 39 dernières sorties à Santiago Bernabeu dans le cadre de la C1.

La déclaration

“C’est facile d’en mettre 8 à Dijon. C’est dans des matches comme celui-ci qu’il faut être décisif.”

Adrien Rabiot, milieu de terrain du PSG

Le tweet

 

La question

Le PSG peut-il se qualifier?
La question à se poser après la manche aller s’impose d’elle-même, le PSG peut-il renverser la situation et filer en quart de finale? Au vu de la qualité de son effectif, de ses stats à domicile et du visage qu’il a montré à Santiago Bernabeu durant plus de 80 minutes, on est tenté de dire oui.

Au vu de l’expérience du Real et du confort dans lequel il va se déplacer à Paris dans trois semaines, on a plutôt envie de répondre non.

Si les Parisiens venaient à connaître un nouvel échec en Ligue des Champions, il serait sans doute encore plus douloureux que les précédents en regard des sommes astronomiques déboursées pour attirer Neymar et Mbappé.

Par 7sur7.be

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here