Election au Comité Exécutif de la CAF : Avec Amadou Diakité, faisons le choix pour le Mali

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Amadou Diakité a donc dû se résoudre à déposer sa candidature auprès de la Fédération Malienne de Football pour avoir la chance de briguer le poste de représentant de la zone Ouest A au sein du Comité Exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF).

Amadou Diakité

Démarche incongrue pour un homme qui a consacré une vingtaine d’années de sa vie pour le bon fonctionnement de l’instance dirigeante de notre football, en l’élevant notamment au rang d’une administration moderne et crédible.

Au point que la Confédération Africaine de Football a successivement confié à notre pays, en dépit des précautions et règles d’usage, l’organisation de la CAN-Cadets en 1995 puis celle de la CAN-Sénior en 1998 pour l’année 2002. Dans les deux cas, le Mali ne présentait pas les meilleures garanties pour réussir l’organisation des compétitions.

C’est avec l’instance dirigée par Amadou Diakité que notre pays a également repris goût aux phases finales des différentes CAN.

Notre propos n’est pas de tirer le bilan de l’administration de la décennie 1992-2002, dirigée par l’ancien Président de la Fédération Malienne de Football. Ce bilan est élogieux. Nous voudrions tout simplement rappeler que les bases du Maliba de football, dont nous sommes tous fiers aujourd’hui, ont été jetées et confortées par le bureau fédéral de cette décennie là. Les historiens objectifs de notre football sauront aisément en retracer le cheminement.  Démarche de malveillance, ajouterai-je, dans la mesure où l’approche de l’appel à candidature, prônée par le bureau exécutif de MALIFOOT pour désigner le candidat malien à la course au poste cité plus haut, n’est ni réaliste ni équitable.

Elle est surtout le moyen le plus sûr pour éliminer notre pays d’une compétition où le premier venu n’a aucune chance…

Et lorsque l’on y réfléchit bien, la démarche semble destinée à mettre Amadou DIAKITE hors course, lui dont le background le désigne comme le candidat naturel du Mali. Que l’on ne nous ressorte pas l’argument facile et sans consistance du candidat affaibli par une suspension de deux années des instances internationales du football !  Pourquoi la FIFA et la CAF n’ont-elles pas radié, conformément aux usages, Amadou Diakité, si des preuves irréfutables accréditaient sa culpabilité ?

Quel dessein anime véritablement ceux qui, aujourd’hui, plus que la FIFA et la CAF, s’échinent à  » noircir  » cet excellent administrateur du football ?

A qui profitera l’élimination de Diakité, seul candidat crédible pour le Mali ?

A la Côte d’Ivoire et au Sénégal, naturellement ! Comme ce fut le cas dans un complot de triste mémoire qui avait fait perdre à notre pays un siège au sein du prestigieux Comité Exécutif de la FIFA… au profit de la Côte d’Ivoire. Les instigateurs de ces coups tordus se soucient certainement comme d’une guigne des intérêts de notre pays.  Mais que l’on comprenne bien le sens de notre implication dans ce genre de faux débat pour lequel nous avons depuis quelque temps un goût prononcé !

Notre démarche ne vise pas à idéaliser Amadou Diakité ni à le présenter comme un homme irréprochable. Nul n’est parfait et ceux qui s’acharnent contre lui ne sont pas des parangons de vertus. Nous nous connaissons tous ! Notre souci majeur est celui de la préservation des acquis et intérêts du Mali. Rapporté au domaine sportif, en particulier celui du football, il s’exprime sous la forme d’un appel à la raison et au choix le plus évident et le plus crédible, celui d’Amadou Diakité pour faire aboutir les chances du Mali. Nous demandons, par conséquent, à Hammadoun Kola Cissé, le Président de MALIFOOT, de faire le bon choix pour le Mali et pour l’avenir.

En misant sur Amadou Diakité, notre football se ménage une présence  au sein du gotha du football africain. Qui pourrait se prolonger et prendre de l’envergure avec une probable accession à la tête de la Confédération Africaine de Football. Les Américains ont le credo suivant :  » lorsque vous rêvez, rêvez grand « . Et si nous faisions nôtre ce précepte de vie ! Rien qu’une fois, cette fois !

Ancien membre du Bureau  de la Fédération Malienne de Football

Mamadou KOUYATE

SOURCE:  du   13 nov 2012.    

Une Réaction à » Election au Comité Exécutif de la CAF : Avec Amadou Diakité, faisons le choix pour le Mali

  1. Il a trempe dans des malversations de corruption pourquoi le soutenir? Il n y’a personne au Mali ? ces maliens qui ont fait notre honte à la caf ne méritent aucun respect ni indulgence surtout pas lui derrière son comportement hautain et méprisant pour ses semblables.Kouyate évite de faire l’apologie de ce mr.