Élection d’Amadou Diakite à la CAF : Devoir de loyauté des fidèles

2

Du dépôt de la candidature d’Amadou Diakité par la Femafoot à son élection lors de l’Assemblée Générale de la CAF, ce fut un véritable feuilleton à plusieurs épisodes. Du début à la fin, Amadou Diakité n’a pas manqué de soutien, surtout de la part de ses amis et compagnons fidèles.

Amadou Diakité entouré de ses amis
Amadou Diakité entouré de ses amis (au milieu Michel Platini près de Amadou Diakité)

On se souvient de la grande polémique qui a précédé l’acceptation de la candidature de Diakité par la Femafoot. Pendant cette période très critique, Mamoutou Touré dit Bavieux (ami commun de Diakité et du président de la Femafoot) a joué au conciliabule entre les deux hommes. Ceux-ci avaient des relations froides. Bavieux a pu réunir les eux hommes chez lui pour qu’ils se parlent et se comprennent. Une réunion très utile à laquelle d’autres ont participé : Souleymane Magassouba, Sidi Békaye Magassa, Idrissa Camara. On n’oublie pas la grande rencontre de mise au point avec le ministre des Sports, Hamèye Founè Malhamadane. Occasion pour Bavieux, Magassouba et le président de la Femafoot de s’assumer devant le ministre.

Parallèlement, d’autres fidèles de Diakité ont posé le problème de la candidature de Diakité  au Capitaine Amadou Haya Sanogo, homme du pays d’alors. Et sans mentir, le capitaine Sanogo a pesé de tout son poids pour faire plier le président de la Femafoot et son bureau. La candidature d’Amadou Diakité est finalement validée et parrainée par la Femafoot après un appel à candidature. Le combat d’élection pouvait commencer pour Diakité qui devait défendre son poste face à trois autres candidats : le Sénégalais Me Augustin Senghor, le Libérien Hassan Bility et le Mauritanien Ahmed Ould Yahya ayant retiré sa candidature à la dernière minute. Désormais, tous les regards étaient braqués sur l’Assemblée Générale Elective prévue pour le 10 mars à Marrakech (Maroc).

Depuis le 07 mars, des fidèles de Diakité débarquent à Marrakech pour soutenir leur ami. Mamoutou Touré dit Bavieux, Sidi Bekaye Magassa, Amadou Ouane et Djibril Traoré ont élu domicile dans un hôtel chic de la place afin de vivre en direct l’élection d’Amadou Diakité à leurs frais. Un geste bien apprécié par Amadou Diakité et son épouse. C’était la grande joie après la proclamation des résultats des élections. Amadou Diakité est élu au 1er tour avec 35 voix contre 12 voix pour Me Augustin Senghor et 7 voix pour Hassan Bility. Une victoire écrasante, nette et sans bavure. Des accolades et des congratulations ont fêté à chaud la réélection de Diakité qui entame son 6e mandat au Comité Exécutif de la CAF. D’où le grand soulagement du président de la Femafoot, Hammadoun Kolado Cissé de retour de Marrakech : «Je suis très fier de la réélection d’Amadou. C’est un grand monsieur du football…Sans mentir, on comptait sur 40 voix et non 35. Malheureusement, certains anglophones ont voté pour le Libérien…»

L’on comprend alors que notre football a besoin d’union et de solidarité pour s’imposer sur le terrain et dans les instances internationales.

                                                                            Baba Cissouma

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Un autre corrompu qui achete la conscience des journalistes pour publier des articles bidon sur lui. Ta photo avec Platini ça fait quoi ?. Voleur .

  2. Franchement la CAF c’est comme notre Adema et ses accolites. Le pouvoir c’est bon parce qu’on y trouve à voler en toute impunité et pas question de laisser ce pouvoir qui assure l’argent volé en toute impunité. Pour les dirigeants de la CAF et nos gouvernants perdre le pouvoir c’est aller en prison alors on fait tout pour s’y maintenir. A la CAF on verrouille pour empêcher l’arrivée de nouveau, au Mali l’Adema et ses complices de partis satellites placent leus hommes aux points strategiques pour faire main basse sur les ressouces de l’état afin de financer leur campagne et pour truquer les électin Tout sauf quelqu’un qui n’est trempé dans leur gabegie des 20dernières années. IL faut necessairement que l’Adema passe, à defaut l’URD ou le RPM voire Modibo en tout cas pas un propre. Vous avez compris Adema = URD =RPM = MPR = Modibo Sidibé = Bittar des vases communiquants quoi!

Comments are closed.