Election de federation Burkinabé de football : Trois prétendants, un fauteuil

0

L’assemblée générale élective de la fédération burkinabé de football(FBF)  se tiendra ce jeudi 10 novembre 2016 à Koudougou. Trois candidats sont dans les starting blocs  pour la présidence : le président sortant Colonel Sita Sangaré, l’ex-secrétaire général Bertrand Kaboré et le président du RCK Amado Traoré. Au vu du bilan de son premier mandat, le Colonel Sita Sangaré est largement favori pour se succéder à lui-même.

Depuis quelques semaines, les trois candidats à la présidence de la FBF battent campagne auprès des mandateurs que sont les 196 délégués des ligues régionales, des clubs de D1, D2, D3 et de football féminin. Face au président sortant,  le Colonel Sita Sangaré, on retrouve l’ancien secrétaire général démissionnaire de la FBF, Bertrand Kaboré et le président du Rail Club de Kadiogo, Amado Traoré, conseiller spécial du président sortant.

Ce duel à trois peut se transformer en une compétition à deux entre le président sortant Sita Sangaré et son ex-secrétaire général Bertrand Kaboré. L’on sait que la candidature d’Amado Traoré a été invalidée juste après son dépôt par la commission électorale. Raison principale évoquée : la péremption de sa carte nationale d’identité burkinabé depuis le 28 juin 2016. Mais le président du RCK a fait appel devant la commission recours. Le verdict final est attendu pour ce mardi 8 novembre.

Quelque soit l’issue de ce procès, force est de constater que le Colonel Sita Sangaré, président sortant part largement favori. Les résultats sportifs et les grandes innovations plaident en sa faveur.

De son arrivée à la tête du football burkinabé, le 12 mars 2012 à nos jours, le président Sita Sangaré a placé la barre très haut quant aux résultats sportifs avec le titre de vice- champion d’Afrique décroché par les Etalons lors de la CAN 2013 en Afrique du Sud. Une performance  historique dans le football du Burkina Faso. On peut citer également la qualification régulière des Etalons aux différentes phases finales de CAN Seniors  depuis son arrivée aux affaires : 2013, 2015, 2017. On ne peut passer sous silence,  la belle prestation des Etalons lors des éliminatoires Zone Afrique de la coupe du monde Brésil 2014. Pour la coupe du monde Russie 2018, les Etalons sont en courses pour le ticket qualificatif  du groupe D.

Sur le plan des innovations, le président Sangaré a retissé large. On peut citer entre autres : la mise en œuvre de toute la chaine des compétitions de petites catégories,  la tenue régulière des championnats féminin et masculin, l’amélioration des primes des compétitions et des subventions, une hausse  substantielle des ressources de la FBF, un investissement tres important en matières infrastructurelle et matériel des ligues et clubs, l’octroi des bourses aux clubs de D1 (2 millions CFA par mois) et D2 (1 million CFA par mois). La mise en valeur des clubs de D3 par l’instauration de la coupe de la fédération.

« Mon ambition est de donner au football burkinabé toutes les chances de résister aux intempéries qui peuvent  découler de la mauvaise préparation  de la  relève » a déclaré le président Sangaré lors du point de presse consacrant le lancement de sa candidature.

S’il est réélu le 10 novembre à la tête de la FBF, le Colonel Sangaré promet de promouvoir la relève tout en consolidant les acquis pour la professionnalisation du football au Burkina Faso.

Pour son deuxième mandat, le candidat Sita Sangaré formule des propositions précises. Ce sont ces 11 engagements pour la promotion du football Burkinabé. Entre autres : La valorisation d’une meilleure organisation  du secteur des jeunes joueurs, la promotion du secteur de l’arbitrage en qualité et en quantité, la croissance des infrastructures sportives, le rehaussement et la vulgarisation de football féminin.

Au vu de tout ce qui précède, le Colonel Sita Sangaré est largement en avance sur ses concurrents. Mais une élection reste une élection. Après 4 ans dans la gestion des affaires de la FBF, l’ex-secrétaire général Bertrand Kaboré connait bien la maison. Un atout qu’il pourra exploiter. Quant à Amado Traoré, malgré sa puissance économique, il pourra souffrir de sa candidature tardive.

Rendez-vous est pris pour le jeudi 10 novembre 2016 à Koudougou pour la succession du Colonel Sita Sangaré.

Baba Cissouma

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here