Eliminatoires Can Junior Algérie 2013 : Dougoutigui déjoue Hervé Renard

0

Les Aiglons du Mali se sont qualifiés pour la phase finale, en venant à bout de leurs homologues de la Zambie par 3 buts 0 au match retour des éliminatoires de la Can junior. A l’aller, les nôtres avaient obtenu un nul de 2-2 à Lusaka. La rencontre s’est déroulée le vendredi 5 septembre 2012 au stade omnisport Modibo Keita.

Aiglons du Mali

Les hommes de Moussa Keita Dougoutigui (coach du Mali) qui étaient en ballotage favorable au coup d’envoi de la rencontre, ont eu du mal à entrer dans le match. Le dispositif tactique mis en place par Hervé Renard de la Zambie a contraint le Mali d’attendre la 39e minute pour ouvrir le score par le biais de Samba Diallo. Cependant, malgré des nombreuses tentatives de part et d’autre, la mi-temps intervient sur le score d’1 but à 0 en faveur des Aiglons.
Au retour des vestiaires, les Zambiens tentent de revenir au score par l’intermédiaire de Kampamba Ronald, mais Aly Yirango (le gardien des Aiglons), fait bonne garde.
Le but libérateur a été l’œuvre de Tiécoro Keita, l’ancien joueur du Cob qui a doublé la mise à la suite d’un débordement sur le flanc gauche il a corsé l’addition pour les Aiglons. Dès lors, l’espoir de qualification de la Zambie s’est envolé en éclats car à cet instant, il fallait marquer 3 fois sans en encaisser encore. Une mission qui s’est avérée impossible, puisque  les maliens qui vont marquer le 3e but à la 69e minute par Samba Diallo (encore lui), avec un lob d’environ 25 mètres des buts gardés par Alamiro Mouemba, pour le break. Les deux sélectionneurs ont ensuite procédé à des changements. Mais en dépit de cela, le score demeure inchangé au tableau d’affichage.
C’est ainsi que les Aiglons ont obtenu leur ticket pour la phase finale de la Can junior prévue en Algérie en 2013. Les Zambiens managés par Hervé Renard, le sélectionneur de l’équipe A de la Zambie, championne d’Afrique en titre, n’ont pu empêcher les poulains de Dougoutigui, de se hisser à la phase finale. Après avoir éliminé le Rwanda, les Aiglons ont réussi à planter 3 buts à domicile, sans en encaisser un seul. En attendant la phase finale, il est important de signaler que la bonne préparation de l’équipe sera sans doute la clé d’une bonne Can.
Ils ont dit
Moussa Keïta Dougoutigui (sélectionneur du Mali): «Je salue mes jeunes, la Zambie était venue pour gagner ce match, puis que l’entraîneur de l’équipe A, Hervé Renard, était  de la partie. Cela veut dire que mes enfants ont la tète sur les épaules. En ce qui concerne la phase finale, cela dépend des moyens que la Fémafoot et le ministère des Sports vont déployer dans la préparation. Tout dépend des conditions dans lesquelles nous allons travailler».
Hervé Renard (sélectionneur de la Zambie): «Après le 2 partout enregistré au match aller, il fallait rester derrière et attendre les Maliens. Le Mali a été réaliste. Mes jeunes ont eu 6 possibilités de scorer, mais ils n’ont pas pu marquer 1 but. Mais bon, félicitations pour la victoire et bonne Can au Mali. Il faut reconnaître que mes jeunes ont tout donné, tout ce qu’il fallait. C’est la relève comme ça. C’est la raison pour laquelle je suis là. Dès fois quand on perd des matches, ça permet d’apprendre aussi. Mais ce n’est pas le plus important chez les jeunes».
Issaka Samaké (défenseur des Aiglons): «Je dédie cette victoire aux populations des régions nord du Mali. Ces populations souffrent beaucoup et nous avions décidé de tout faire pour leur offrir cette victoire. Mais aussi à tous les Maliens. On pense beaucoup à eux. Les éliminatoires et la phase finale sont différentes, mais nous ne voulons pas que ça soit le même cas que quand nous étions en cadets. Cela passe par une bonne préparation».
Hamèye Founè Mahalmadane (Ministre de la jeunesse et des sports du Mali): «Il faut reconnaître que cette victoire a été sans bavure. Il y avait 3 ministres qui y ont assisté depuis la tribune et vous leur avez fait honneur. C’est comme si vous aviez offert un but à chaque ministre. On est ensemble. Maintenant vous êtes qualifiés pour la Can junior Algérie 2013. On est ensemble et nous allons tout mettre en œuvre pour que vous fassiez une bonne Can 2013. On va préparer cette campagne par la bonne manière, pour que là-bas aussi, vous pussiez rehausser les couleurs maliennes».
Yacouba TANGARA
 
Eliminatoires Can Afrique du Sud 2013, dernier tour :
 La liste des Aigles dévoilée par le sélectionneur
 
Patrice Carteron a dévoilé sa liste des 20 joueurs du Mali, retenus en vue du match retour comptant pour le dernier tour des éliminatoires de la Can 2013 contre le Bostwana. Ce match aura lieu le samedi 13 Octobre 2012, à partir de 13h 00 à Gaborone au Bostwana.

Les Aigles du Mali abordent cette manche retour avec 3 buts d’écart, après la victoire de 3-0  enregistrée à l’aller à Bamako, en septembre dernier. Après ce résultat, les Aigles du Mali sont plus que jamais bien partis pour accéder à la phase finale de la plus prestigieuse compétition du ballon rond africain, prévue en Afrique du Sud, en janvier 2013.
Les Aigles du Mali qui ont terminé à la 3e place, lors de la Can Gabon et Guinée Equatoriale 2012, sont motivés pour se qualifier pour cette échéance qui marque aussi le passage de la Can des années paires à celles impaires. Pour ce faire, il faut éliminer l’équipe du Bostwana. Un pas important vient d’être franchi par l’entraineur national des Aigles, Patrice Carteron, qui a fait appel à 20 joueurs pour ce match de samedi prochain. En effet, dans sa liste, il y a 3 joueurs qui évoluent dans le championnat national local: il s’agit de Soumaïla Diakité (stade malien), Aly Yirango et Salif Coulibaly du Djoliba Ac. Cependant, on enregistre, le retour de Mohamed Lamine Sissoko, le sociétaire du Psg en ligue 1 française, après une longue période d’absence.
Momo, comme l’appelle affectueusement le public, n’avait plus joué avec la sélection nationale depuis la Can Angola 2010. Ousmane Coulibaly du Stade Brestois qui a loupé la rencontre aller contre le Bostwana à Bamako, pour cause de blessure, sera de la partie cette fois-ci. Il était de la campagne Guinée Equatoriale-Gabon 2012. En plus de ceux-ci, il y a l’attaquant international malien de Guingamp en L2 française, Moustapha Yattabaré, qui réalise un bon début de saison avec son club.
Les Aigles se regrouperont le lundi 8 Octobre 2012 à Paris, où ils vont prendre le départ sur l’Afrique du Sud. Ensuite, à partir du pays de Nelson Mandela, ils vont débarquer sur Gaborone pour affronter l’équipe de Stanley Toshane (le coach du Botswana). Le match est prévu le samedi 13 octobre 2012 à 13 Heures Tu et heure de Bamako.
Il faut signaler que dans ces éliminatoires pour la Can 2013, certains pays en lice  sont d’ores et déjà dos au mur, suite à des défaites enregistrées lors des rencontres aller: c’est le cas des Lions indomptables du Cameroun qui se sont inclinés par 0-2, face au Cap vert. Ils retrouveront Samuel Eto’o lors de la réception du Cap Vert en match retour. Eto’o n’avait pas effectué le déplacement sur Praia, lors de la rencontre aller. Le Sénégal aussi a du pain sur la planche. Après une défaite de 2-4 contre la Cote d’Ivoire à Abidjan, il est contraint de faire mieux à Dakar contre les Eléphants. Voici les autres matches et les résultats obtenus à l’aller: Nigéria-Libéria (2-2), Ouganda/Zambie (0-1), Maroc/Mozambique (0-2), Tunisie/Sierra Léone (2-2), Niger/Guinée (0-1), Ethiopie/Soudan (3-5), Algérie/Libye (1-0), Guinée Equatoriale/Rdc (0-4),Togo/Gabon (1-1)et Burkina Faso/Centrafrique (0-1). Les 15 pays vainqueurs seront qualifiés pour la Can 2013 où ils rejoindront, le pays l’organisateur, l’Afrique du Sud.
Yacouba TANGARA

PARTAGER