Éliminatoires CAN Orange Maroc 2015 : Les Aigles confirment de la plus belle des manières

2

Eliminatoire Can 2015Le Mali a pris la tête de son groupe en s’imposant le dimanche contre le Malawi, dans la dernière rencontre des éliminatoires de la Can-2015 commencées depuis vendredi. Le match Mali-Malawi des qualifications pour la Can-2015, initialement prévu au stade du 26 Mars de Bamako samedi, s’est disputé le dimanche après-midi. Les Aigles ont vaillamment entamé leur entrée dans la compétition. Ils se sont imposés (2-0).

 

La tâche n’a pourtant pas été facile. Face à une équipe très compacte du Malawi, le Mali n’a pu faire mieux que 0-0 en première mi-temps. Les deux grosses occasions de cette mi-temps sont d’ailleurs à mettre à l’actif des Flames du Malawi.  Mais au retour des vestiaires, Seydou Keita et les siens se ressaisissent et ouvrent le score à la 51ème par Bakary Sako grâce à un beau service d’Adama Tamboura.

 

Il prend la balle et pénètre dans la surface de récupération du Malawi et d’une superbe frappe permet aux Aigles de marquer leur 1er but. Tout le reste du match sera dominé par le capitaine Seydou Keita et ses coéquipiers jusqu’à l’expulsion du gardien de but, Mamadou Samassa suite à une erreur technique de sa part. A sa sortie, l’entraineur des Aigles Henri Kasperczak a été obligé de modifier son système. A onze contre dix, Cheick T. Diabaté se trouve seul à l’attaque et l’équipe du Malawi décide de jouer plus haut pour obtenir un nul. Mais à 2 minutes de la fin du temps additionnel, l’attaquant des Aigles, Cheick Tidiane Diabaté, double la mise et hisse le Mali à la 1ère place du groupe B.

 

 

En s’imposant (2-0) devant le team du Malawi, notre pays prend un léger avantage, tant sur le plan psychologique que dans le classement, pour aborder le match contre l’Algérie.

Cette rencontre qui doit se tenir à Blida, aujourd’hui, sera l’occasion pour les Aigles de confirmer leur suprématie dans le groupe, afin de mieux se positionner pour faciliter leur qualification à la Can.

 

 

Signalons que l’Algérie, en déplacement en Ethiopie le samedi dernier, a emporté ses premiers 3 points en gagnant l’Ethiopie (2-1).

 

Les Aigles, qui sont arrivés avant-hier à Alger, affronteront ce soir les Fennecs d’Algérie au compte de la deuxième journée dans le Groupe B. Le coup d’envoi est prévu à 19 H 30, heure de Bamako.

Ye

 

 

ils ont dit après le match :

 

Henri Kasperczak (entraineur des Aigles)

« Le match n’a pas été facile mais on a les 3 points + 2 buts. Malgré que le Malawi a bien négocié son entame de jeu, nous avons su trouver le répondant. Malgré un début difficile, à la 2e mi-temps nous nous sommes bien organisés et ça a été concluant. Je suis maintenant animé d’une grande satisfaction. Vivons notre victoire et essayons de garder le même état d’esprit pour aller en Algérie ».

 

 

Seydou Keita (capitaine des Aigles) :

« Aujourd’hui nous avons été très solidaires dans le jeu. Malgré un départ difficile, nous avons pu gérer la 1ère mi-temps. En 2e mi-temps, on a assuré et les trois points sont vraiment intéressants pour nous, pour entamer la rencontre face à l’Algérie. Le collectif était là et même avec un joueur en moins, on a répondu présents malgré le beau jeu qu’ont produit les malawites. La rencontre a été belle et la chance était là. Donc espérons que ça sera pareil en Algérie ».

 

Cheik Tidiane Diabaté (attaquant des Aigles) :

« Je suis très content car notre objectif est atteint. On voulait gagner et on l’a fait par la plus belle des manières. Maintenant, on est leader du groupe, même si c’est provisoire. On savait que ça allait être difficile, mais nous avons su répondre à tout moment et ça a marché,  puisque on n’a pas baissé le bras. On est fiers d’être maliens aujourd’hui, après cette victoire. Dès cet instant, nous allons essayer de bien préparer le match contre l’Algérie ».

Propos recueillis par

Ye

 

 

Les matchs de la 1ERE Journée

Des buts et des surprises

 

Le Congo a créé la surprise en battant le Nigéria 3-2, samedi à Calabar, au Nigeria, dans le groupe A des éliminatoires de la CAN 2015 de football prévues au Maroc. Auparavant, l’Afrique du Sud avait survolé le Soudan (3-0).

 

Le Nigéria, champion d’Afrique en titre, domine le Congo dès la 13e minute, avec un but d’Efe Ambrose. Les Diables Rouges congolais égalisent deux minutes plus tard, grâce à Prince Oniangue, qui est ensuite imité par Thievy Bifouma. Ce dernier marque à la 40e minute avant de transformer un penalty à la 53e.

 

A moins de cinq minutes avant la fin du match, Gbolahan Salami offre leur second but aux Nigérians. Cette défaite du Nigeria à domicile est une première depuis 33 ans.

 

Le même jour, le Cameroun, l’Algérie et le Cap-Vert ont gagné leur match joué à l’extérieur, respectivement contre la RD Congo (2-0), l’Ethiopie (2-1) et le Niger (3-1).

 

Les Black Stars du Ghana, victimes du désamour de leur public depuis le Mondial 2014, ont fait un match nul, 1-1, avec l’Ouganda qu’ils recevaient samedi à Kumasi, dans un stade presque vide, pour le compte du groupe E.

 

Tony Mawejje a marqué le but ougandais dans la première période. Andre Ayew, pour le compte du Ghana, va transformer un penalty, quelques minutes après la mi-temps.

 

Le Cameroun a pour sa part bien entamé les éliminatoires de la CAN 2015 et cela sans Samuel Eto’o, qui a pris sa retraite internationale, en battant la RD Congo 2-0, samedi à Lubumbashi, dans le groupe D. Les buts des Lions Indomptables ont été marqués par Clinton N’jie et Vincent Aboubakar, qui évoluent respectivement en France et au Portugal.

 

La Côte d’Ivoire a battu la Sierra Leone sur le score de 2 buts à 1, à Abidjan, grâce à Seydou Doumbia et Gervinho. Kei Kamara, le capitaine sierra-léonais, a marqué pour les siens.

 

Le derby australien Zambie-Mozambique du groupe F s’est soldé par un nul, 0-0. Il s’est joué au stade Levy Mwanawasa, à Ndola, en Zambie.

 

Dans le même groupe F, le Niger, jouant à domicile, s’est fait battre par le Cap-Vert, 3-1. Garry, le milieu de terrain des Requins Bleus, a ouvert le score. Le deuxième but cap-verdien est signé Odair Fortes. Le troisième, survenu dès la 24e minute, a été marqué par Ze Luis. Les Nigériens doivent leur but au vétéran Moussa Maazou, qui a trompé la vigilance du gardien cap-verdien à la 34e minute.

 

Dans le groupe C, le Gabon a reçu et défait l’Angola, 1-0. Recevant Le Lesotho, le Burkina Faso l’a battu, 2-0, dans le même groupe.

Dans le groupe G, les Lions du Sénégal ont battu vendredi les Pharaons d’Egypte par 2 buts à 0. Dans le même groupe, à Gaborone, la Tunisie a dominé le Botswana, 2-1. Le même jour, l’Afrique du Sud a gagné son match contre le Soudan, 3-0,  dans le groupe A. Vendredi encore, la Guinée l’a remporté sur le Togo, 2-1, à Casablanca (Maroc), pour le groupe E.

Ye

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Ah bon, vous qualifiez cette victoire, contre le Malawi classé (105ème Fifa et 30ème Caf) et à domicile en plus, d’ascendant psychologique par rapport à un adversaire qui est l’Algérie qui a arraché les trois points de la victoire des terres Ethiopéennes.

    C’est ça ce qu’on appele du journalisme “objectif”.

    A bon entendeur salut! RDV ce soir.

    Chafik

    • Que dire donc du Nigeria (champion en titre) face au Congo (qui ne participe pas à la phase finale d’une compétition africaine depuis plus de 6 ans)!
      Comme tu l’as dit, rdv ce soir. L’Algérie et le Mali se connaissent très bien en foot ball et le ballon est rond pour tout le monde. Espérant qu’il n’y aura pas de projectile ou de laser sur nos joueurs
      Sportivement.

Comments are closed.