Éliminatoires coupe du monde, 5e journée, Mali-Bénin : 2-2 Pathétiques Aigles !

2
Les Aigles du Mali
Les Aigles du Mali

C’est officiel : les Aigles du Mali n’iront pas au Mondial Brésil 2014. La faute aux Ecureuils du Bénin, auteurs d’un nul 2-2 au Stade du 26-Mars. Les Aigles ont été en deçà des attentes. C’est l’espoir de tout un peuple qui s’envole. 

 

 Le match nul concédé 1 but partout le 9 juin dernier face au Rwanda avait mis le Mali dans une situation difficile. Il s’agissait pour les Aigles de se surpasser avec la réception des Ecureuils du Bénin. Le capitaine Seydou Kéita et ses partenaires ont conscience de l’enjeu du match de cette 5e journée des éliminatoires du Mondial  Brésil 2014. L’alerte est vite sonnée par les visiteurs. Dès la 2’ Joël Harold O Dossou  sème la panique dans la défense malienne. Le gardien Samassa s’interpose. A la 5’, le lutin béninois Dossou  est servi à la suite d’un corner. Il contrôle et frappe sur le pied de Tamboura en corner. Les Ecureuils du Bénin monopolisent le ballon. Le capitaine Stephen Sessegnon récupère un ballon mal négocié et fusille à bout portant Samassa malgré sa détente pour l’ouverture du score. 1-0. Les vieux démons ressurgissent de nouveau au Stade du 26-Mars.

Depuis un certain temps, les Aigles peinent à entrer dans la partie. C’est à la 10’ que le Mali obtient sa première occasion. Seydou se charge d’un coup franc. L’avant-centre Mahamadou Samassa cadre mal sa tête. Deux minutes plus tard, les Aigles reviennent dans le match. Abdou Traoré est stoppé dans son élan par le retour d’un défenseur béninois.  L’arbitre marocain accorde le penalty. Mahamadou Samassa tire et marque. 1-1. Le sourire se lisait sur le visage des supporters. Les Aigles reprennent confiance. Sur un débordement de Tamboura côté gauche, Mahamadou Samassa et Cheick Tidiane Diabaté (entré en jeu à la 26’) se gênent. Le Bénin est à l’aise au Stade du 26-Mars. Joël Harold O Dossou, très vif, à la 30’ enroule sa frappe. Le gardien Samassa se détend pour concéder le corner. Le danger guette le camp des Aigles du Mali. Le solide attaquant des Ecureuils Razack Omotoyossi embarque deux défenseurs Ousmane Coulibaly et Mahamadou N’Diaye et se retrouve nez à nez avec Samassa. Sans problème, il croise sa frappe et marque le 2e but à la 32’. Les Aigles venaient de prendre un coup au moral ! Une minute plus tard, Seydou Kéita sert en profondeur Samassa. L’attaquant de Chievo Vérone voit son tir passer à côté. Ca gronde dans les gradins ! Les visiteurs accélèrent. A la 40’ Razak Omotoyossi et Rudy Philippe Gestede combinent. Le tir de ce dernier oblige le gardien de Guingamp Samassa à s’employer pour dégager en corner.  Mi-temps : 2-1 en faveur du Bénin.  A la reprise, Razak Omotoyossi prend de vitesse Adama Coulibaly «Police». Le Béninois tire au-dessus. Les supporters mécontents de la prestation des Aigles lancent des jets de bouteilles et sachets d’eau en plastique sur la pelouse. Sous l’œil attentiste du commissaire du match, le Nigérien Saïdou Diori et de l’évaluateur Rémy Dawili Sebuto de la RD Congo. On a frôlé le pire ! A la 60’ Mana Dembélé hérite d’un ballon mais gâche l’offrande. Le temps file en défaveur des Aigles. Les pendules sont remises à l’heure. A la 69’ Cheick Tidiane Diabaté, au cœur de la défense béninoise,  égalise sur un centre bien dosé de Mana Dembélé. Le buteur providentiel de Bordeaux et des Aigles, d’un geste du doigt, fait taire ses détracteurs. Chez les Aigles, on tente le tout pour le tout ! Yacouba Sylla arme une frappe sauvée par un défenseur sur la ligne de but.  Le Bénin allait planter un but «assassin» à la 86’. Rudy Philippe Gestede se fraye un chemin  vers la zone dangereuse. Sa frappe passe légèrement à côté de la cage de Samassa. Score final : 2-2. Ce match nul a définitivement mis un terme à la course à la qualification au Mondial Brésil 2014. Auparavant, l’Algérie a validé son ticket pour le tour suivant dans le groupe H en allant battre à Kigali le Rwanda (1-0). Le dernier match des Aigles du Mali prévu en septembre à Blida face aux Fennecs d’Algérie ne sera donc qu’une simple formalité ! Les Aigles venaient de rater un coup magique !

Signalons qu’ à une journée de la fin des éliminatoires, 5 pays sur 10 ont arraché leur ticket pour le dernier tour. Ce sont : l’Ethiopie (groupe A), la Tunisie (groupe B), la Côte d’Ivoire (groupe C), l’Egypte (groupe G) et l’Algérie (groupe H).

Yéhia

World Food Programme MasterCard e

UNHCR estimates that the number of Syrian refugees is projected to rise to 3

Pnut laughs, and describeschasing Hardy around London,forcing him to engage.prada glasses

2048Levine: Cubs’ Theo Epstein Weighs Options In Trade MarketInternal improvement is the best way to build, but Epstein must weigh how quickly that will come.borse gucci outlet
That includes his three hit shutout on Sept.Site De Chaussure Pas Cher

Fears that Israel was poised to legislate changes to the status quo at the compound have stoked a wave of unrest, with young Palestinians hurling stones to prevent visits by extremist Jewish groups whose stated aim is to secure prayer rights at the site.borse gucci
There are many small lakes in this area, with a lot of places to park your RV and explore.mulberry handbags uk
2 golfer in the world, is a shot in the arm for an aging sport that isn’t capturing young participants or viewers.mcm backpack
Jordan Site Officiel

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Ca va mal les Aigles, ces 2 derniers matchs devraient etre dans la poche. Mais je reste confiant et crois encore a votre quakification. Bon vent…

Comments are closed.