Eliminatoires de la CAN 2008, Sierra-Leone 0 – Mali 0 : Les Aigles ont manqué de réalisme devant les buts adverses

0

Le continent africain a enregistré, le week-end dernier, plusieurs rencontres des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations qui aura lieu au Ghana en 2008. Parmi celles-ci, la très attendue Sierra Leone/Mali. En effet les Aigles du Mali ont fait leur première sortie hier, dimanche 3 septembre, au National Stadium de Freetown contre leurs homologues de la Sierra Leone. Un match qui s’est soldé par un nul vierge à cause du manque de réalisme et de combativité de l’équipe malienne qui pouvaient empocher les trois points.

près le coup d’envoi du match par l’arbitre gabonais, Mbera Jean-Olivier, ce sont les Aigles qui ont très vite affiché les couleurs par l’intermédiaire de Frédéric Oumar Kanouté.

Quelques minutes après, Mamadou Diallo, bien servi par Djimmi Traoré dans la surface de réparation rate son contrôle.

Les Aigles domineront les vingt premières minutes de cette rencontre au cours de laquelle les attaquants maliens, à l’image de Frédéric Kanouté Dramane Traoré dit Rivaldo et Mamadou Diallo, n’ont pas été efficaces devant les buts adverses.

Les Sierra Léonais, menés par leur milieu offensif, Mohamed Kallon, le joueur de Monaco, ont tenté a plusieurs reprises de percer la défense malienne mais ont été contrés par les défenseurs Sammy Traoré et Adama Coulibaly qui étaient, tous deux, dans leurs beaux jours.

La mi-temps interviendra sur ce score nul et vierge.

A la reprise, les Leone Star, avec un football très agressif, reviennent avec une nouvelle disposition tactique pour débloquer la situation en leur faveur. Ils butent sur un football technique du Mali.

Cette agressivité leurs coûtera, d’ailleurs, très cher, car à la 50è minute, Moustapha Souma obtient son deuxième carton jaune, synonyme d’une exclusion.

Bien que réduits à dix, l’équipe sierra léonaise trouve une seconde motivation par son capitaine, Lamine Conte, ses coéquipiers Mohamed Kaloun et Chérif Souma. Ces derniers posent d’énormes problèmes à la défense malienne.

L’entraîneur Jean-Fracois Jodar, pour maîtriser les assauts de l’équipe adverse, procédera à des changements en faisant entrer Segamary Diarra et Vincent Doucantie, respectivement à la place de Dramane Traoré et Mamadou Diallo. Mais ce changement n’a apporté aucune amélioration dans le jeu malien.

Au contraire, à la fin vers la fin de la rencontre ce sont les Sierra Léonais qui, malgré leur infériorité numérique, ont donné du fil à retorde aux nôtres. Malgré ce nul, il faut surtout reconnaître que certains joueurs comme Seydou Kéïta, Bassala Touré, Frédéric Oumar kanouté, Sammy Traoré et Adama Coulibaly dit Police, ont donné une bonne impression dans ce match. Toute chose qui a manqué au reste du groupe et qui pouvait nous garantir d’une première victoire en Sierra Leone, en attendant le match Mali/Togo lors de la prochaine journée.

Kassoum THERA , Boubacar TRAORE
Envoyés spéciaux
 
REACTIONS
Frédéric Kanouté: «Il nous a manqué de réalisme»

«Nous avons bien joué, mais il nous a manqué de réalisme. Malgré cet état de fait, il est toujours bon d’avoir au moins un point a l’extérieur. Nous nous préparons maintenant face au match du Togo»

 
Salif Keita: «Nos attaquants ont été maladroits»

«Je n’ai pas trop à dire, car le Mali pouvait gagner ce match, n’eût été la maladresse de nos attaquants devant les buts. Nous devons bien nous préparer pour le match du Togo du 7 octobre prochain à Bamako»

 
Jean-François Jodar: «C’est l’état du terrain et l’arbitrage qui ont posé problème»

«C’est l’état du terrain et l’arbitrage qui ont posé beaucoup de problèmes a mes joueurs. Nous étions venus pour la victoire et nous n’avons pu, par contre, réalisé qu’un match nul. Ce n’est pas aussi à négliger, surtout à l’extérieur.

 

FICHE TECHNIQUE

Sierra Leone
 
Michel Tomy 12
Ibrahim Kagbo 6

Woobay Djibrila 18

Keoule Konte 15
Moustapha Souma 3
Oumar Bangoura 17

Lamine Conte 2 cap

Ballay Samuel 8
Benjamin Cisse 14
Mohamed Kallon 10
Chérif Souma 11
 

Coah: Gebor Shirinton

Commentaires via Facebook :

PARTAGER