Eliminatoires de l’Afrobasket masculin senior en Tunisie et Jeux Africains : Les Aigles basketteurs étaient plus forts que les Lions du Sénégal

0

AFRO 4Après la belle victoire des Aigles basketteurs lors du match aller  (65 – 43) le 21 février dernier, au Palais des Sports de Bamako,  les Lions du Sénégal devaient obligatoirement compter sur une large victoire d’au moins 23 points d’écart pour  décrocher leur qualification pour l’Afrobasket Tunis 2015 et les prochains Jeux Africains de Brazza. Raison pour laquelle tous les regards étaient braqués sur ce match retour à Dakar.

L’entraîneur sénégalais Cheikh Sarr, qui croyait toujours à une qualification, avait pris toutes les dispositions nécessaires pour que son équipe puisse battre le Mali. Pour ce faire, il a privilégié les séances d’entraînement à huis clos, dès le retour de l’équipe sénégalaise de Bamako. Ce qui n’a servi à rien, aux dires des nombreux journalistes sénégalais, après le match. La grande mobilisation était aussi au rendez-vous. L’Etat sénégalais et la Fédération Sénégalaise de Basket-ball ont mis les bouchées doubles pour que les Sénégalais puissent sortir massivement. Le  Stadium Marius N’Diaye de 5 000 places était donc plein à craquer. Le mot d’ordre était très clair : soutenir et encourager les Lions jusqu’au coup de sifflet final. Malheureusement pour eux, les Lions avaient en face une équipe malienne formidable.

Au coup d’envoi, le jeu était très timide, mais très technique. Les deux équipes s’observaient avec quelques tentatives. Il a fallu attendre 2mn 30 secondes pour que le Mali ouvre le score. Ce fut finalement un véritable marquage à la culotte. Le 1er quart temps se termine sur 9 points partout.

Au 2ème quart temps, les Sénégalais montraient un visage plus sérieux encore. C’est sur le score de 20 – 19 en faveur des Lions que les deux équipes partent à la mi-temps.

Comme lors du match aller, le sélectionneur national malien, Sylvain Lautié, change automatiquement de tactique au retour des vestiaires. Ce qui portera ses fruits. Puisque les Aigles vont finalement réussir à creuser l’écart : 24 – 22, 26 – 22, 28 – 22, 31 – 25, 32 – 25. Finalement, le 3ème quart temps se termine à l’avantage des Aigles : 38 – 31.

Le dernier quart temps était plus compliqué pour les Aigles.  Cela, à cause des pertes de balles successives.  A 4 mn  de la fin du match, les Sénégalais exerçaient une énorme pression sur les Aigles. C’est ainsi qu’ils vont réduire le score alors que le Mali conservait un avantage : 43 – 39, 41 – 43, 44 – 43, 44 – 45, 46 – 45, 46 – 48. Score final 50 – 47 pour le Mali. Cette victoire donne donc la qualification aux Aigles pour l’Afrobasket et les Jeux Africains. Cela, avec la belle manière. Pour la petite histoire, le Mali se qualifie très rarement pour l’Afrobasket sur le terrain. Généralement, c’est sur invitation de Fiba-Afrique que l’équipe malienne y participe. Raison pour laquelle la grande joie de la délégation malienne était visible, après la fin du match.

En plus du Mali, le Cap-Vert est le deuxième pays qualifié de la zone II. L’équipe sénégalaise peut désormais s’attendre à une Wild Card “une invitation” pour participer à l’Afrobasket 2015 en Tunisie. Ce qui est une humiliation pour l’équipe sénégalaise, qui a terminé 3ème lors de la dernière édition et 8ème au Mondial.

Rappelons que le tirage au sort aura lieu, le 3 avril prochain à Tunis, en présence des représentants des pays participants. La Tunisie, pays organisateur et l’Angola, tenant du titre, sont qualifiés d’office.     Alou BADRA

HAÏDARA *

Envoyé spécial à Dakar

 

Le monde du sport malien en deuil : Salamatou Maïga, une icône du basket-ball décédée hier à Paris à l'âge de 62 ans
salamatou Maiga -BB

Hommage à Salamatou Maïga !

omme lors du match aller à Bamako, un vibrant hommage a été rendu à la regrettée Salamatou Maïga dite “Bébé”, samedi dernier, à l’occasion du match retour au Staduim Marius N’Diaye de Dakar. Une minute de silence a été observée en sa mémoire, tout juste avant le coup d’envoi de la rencontre. L’émotion fut grande sur le visage des personnalités maliennes présentes à l’image du Directeur national des Sports, Dramane Coulibaly (chef de la délégation) et le président de la Fédération Malienne de Basket-ball, Me Jean Claude Sidibé. Tout comme l’Ambassadeur du Mali à Dakar, Khalil Ascofaré,  les joueurs et l’encadrement technique. 

Rappelons que Salamatou fut une icône du basket-ball malien voire africain et mondial pour avoir été membre de la FIBA-Afrique et Fiba-Monde. Elle fut aussi plusieurs années durant Secrétaire générale de la Fédération Malienne de Basket-ball.  Celle qui a servi le basket-ball malien avec loyauté, est décédée en décembre 2014 à Paris,  des suites  d’une maladie. Et la nation malienne lui a rendu hommage, le 31 décembre 2014, le jour où elle devrait partir à la retraite.                                                           A.B. HAÏDARA

 

Dabo Modibo KeitaPour poursuivre des études universitaires aux USA et préparer les J.O de Rio 2016

Daba Modibo Kéïta mis en route par le ministère des Sports

Le double champion du monde de taekwondo, Daba Modibo Kéita a bénéficié d’une bourse pour poursuivre ses études universitaires aux Etats-Unis d’Amérique. L’athlète malien profitera de son séjour au pays de l’Oncle Sam pour préparer également sa participation aux jeux Olympiques de Rio 2016. Ainsi, pour lui rendre hommage et magnifier ses performances tout en lui rassurant de l’accompagnement des plus hautes autorités du pays, le ministère des Sports en rapport avec la Fédération Malienne de Taekwondo a organisé une cérémonie, le jeudi 26 février pour le mettre en route. Signalons que c’est le samedi 28 février dans la nuit que Daba Modibo Kéita s’est envolé pour les USA.

énéficiant d’une bourse pour poursuivre ses études universitaires aux Etats-Unis d’Amérique et préparer également sa participation aux jeux Olympiques de Rio 2016, le double champion du monde de taekwondo, Daba Modibo Kéita, a été mis en route par le ministère des Sports, le jeudi dernier. C’était au cours d’une cérémonie présidée par Amadou D. Yalcouyé, représentant du ministre des Sports. Le représentant du CNOSM, Tidiani Niambélé et celui de la Fédération malienne de taekwondo, Mamadou Koné, étaient également au rendez-vous. Sans oublier les membres de l’Association Daba Modibo Kéita, qui pour la circonstance, ont décerné un diplôme de reconnaissance au ministre des Sports.

Dans son allocution, le représentant du ministre des Sports indiquera que : ” le retour de Daba Modibo Kéita aux USA est un projet pertinent et une ambition à deux volets. Il a été impulsé par la Fédération malienne de taekwondo et le ministre y a adhéré avant de le soumettre au président de la République. Soucieux du  rayonnement du sport malien, IBK n’a pas hésité à donner son accord pour sa concrétisation “.

Il dira par la suite que l’engagement de Daba à poursuivre ses études en vue de l’obtention d’un diplôme et être à hauteur de mission, mérite d’être salué et soutenu. C’est ainsi qu’avant de souhaiter bon voyage au double champion du monde de taekwondo, il lui a réitéré l’accompagnement du gouvernement malien tout en l’invitant à se surpasser pour honorer le Mali lors des J.O d’été prévus à Rio en 2016.

Visiblement ému, Daba Modibo Kéita dira que : ” pour cette reconnaissance et ce soutien de toute la nation malienne,  les mots sont faibles pour exprimer toute ma gratitude. Je remercie du fond du cœur son Excellence IBK, qui même avant d’être président, a toujours été un père pour moi. Merci également au ministre des Sports, Housseini Amion Guindo. Je n’oublierai jamais qu’il est le premier ministre des Sports à avoir effectué une visite à mon domicile familiale en guise de reconnaissance pour tout ce que j’ai réalisé sur le plan sportif pour le Mali. Mes remerciements vont également à l’endroit du CNOSM, de la Fédération, de la presse sportive malienne et de l’ADMK “.

Le roi du taekwondo a également évoqué son ambition. “ Malgré la blessure et beaucoup de difficultés traversées, mon objectif et mon engagement restent intacts dans l’optique de la recherche d’une médaille olympique pour mon pays “, a-t-il dit.

Pour finir, en tant qu’ambassadeur du ministère des Sports, le récipiendaire s’est aussi engagé solennellement à accompagner toutes les disciplines sportives du Mali dans la quête de l’excellence pour l’honneur et la gloire de notre pays.

Signalons que Daba Modibo Kéita a été doté d’un passeport diplomatique et d’autres pièces importantes relatives à son voyage. C’est dans la nuit du samedi dernier qu’il s’est envolé pour le pays de l’oncle Sam.

 

Tour préliminaire des compétitions africaines des clubs

Le Stade Malien de Bamako et les 11 Créateurs filent aux 16ème de finale

Fin de course pour le COB

Les matches retour du tour préliminaire des compétitions africaines des clubs se sont  disputés  le week-end dernier. Si le chemin continu pour le Stade Malien de Bamako et les 11 Créateurs de Niarela, c’est la fin de course pour le Club Olympique de Bamako.

e samedi dernier, les verts de Bamako ont chuté lourdement  au Maroc face au Maghreb Tétouan (0-3). Un résultat qui élimine l’équipe du président Moussa Konaté de la ligue des champions. Pourtant, elle avait remporté le match aller à Bamako (2-0). Malheureusement, le coach Sekou Seck et ses hommes n’ont pas pu confirmer cette belle performance en terre marocaine. Ainsi, ils quittent prématurément la compétition.   De son côté, le deuxième représentant malien engagé en ligue des champions, le Stade Malien de Bamako a validé son ticket pour les 16ème de finale. Tenus en échec lors de la manche aller à Bamako (0-0) les Blancs de Bamako ont accroché l’AS Garde Nationale du Niger (1-1) le vendredi dernier au stade municipal de Niamey. Le but marqué à l’extérieur qualifie le capitaine Abdoulaye Sissoko et ses coéquipiers pour le tour suivant.   Quant à l’équipe des 11 Créateurs engagée en coupe de la Confédération, elle a obtenu aussi sa qualification. Battus par la Renaissance de Berkane à l’aller (1-2) les sociétaires de Niaréla ont renversé la tendance, le samedi dernier au stade Modibo Kéita de Bamako. Ils se sont imposés devant l’équipe marocaine sur le score d’un but à zéro. L’unique but de la rencontre a été marqué par Marius Hamed Assoko dans les ultimes minutes de la partie (90mn+4).

Signalons qu’après la qualification du Stade Malien de Bamako aux dépens de l’AS Garde Nationale, des incidents déplorables seraient  survenus. Selon notre source depuis Niamey, le bus transportant les supporteurs des Blancs de Bamako a été attaqué par des supporters nigériens mécontents suite à l’élimination de leur équipe. La même source précisera qu’il y a eu plus de peur que de mal puisque, aucun supporter malien n’a été blessé. Seulement deux vitres du véhicule seraient endommagées.

                                                                          Sory Ibrahima Coulibaly

PARTAGER