Equipe de France: Didier Deschamps «hallucine» d’être sous la menace d’une expertise judiciaire

0
Equipe de France: Didier Deschamps «hallucine» d’être sous la menace d’une expertise judiciaire
Didier Deschamps en conférence de presse au Stade de France, le 28 mars 2016, à la veille de France-Russie. - Christophe Ena/AP/SIPA

Ses revenus de coach lorsqu’il était à l’OM intéressent la justice…

Sale dimanche pour Didier Deschamps. Alors qu’il s’attendait probablement à regarder les matchs de ses futurs sélectionnés tranquillement dans le canapé, le sélectionneur de l’équipe de France a du tomber de l’armoire quand il a vu son apparaitre dans le JDD. Soupçonné d’un « éventuel recel d’abus de biens sociaux dans le cadre de l’enquête sur les agents » liés à l’OM, Deschamps serait sous la menace d’une expertise judiciaire.

Selon l’Equipe, le nom de l’ancien coach de l’OM a été cité à de plusieurs reprises dans le bureau du juge par les trois suspects déjà mis en examen pour « abus de bien social », « faux et usage de faux » et « association de malfaiteurs » dans cette affaire concernant d’éventuelles dépenses finançant le milieu du foot et du grand banditisme : L’ancien président du club Jean-Claude Dassier, l’ancien directeur général Antoine Veyrat et l’ancien directeur général délégué Philippe Pérez. L’actuel président marseillais Vincent Labrune, simple témoin assisté dans cette affaire, aurait aussi fait référence à Deschamps, poussant le juge Guillaume Cotelle à s’intéresser à lui.

Son indemnité de départ en question

Ce dernier a ordonné le 7 décembre dernier une « ordonnance de commission d’expert », qui a pour but de « dire quel a été le salaire perçu annuellement par M. Deschamps lorsqu’il exerçait les fonctions d’entraîneur de l’OM », de 2009 à 2012.

>> A lire aussi : Karim Benzema privé d’Euro? 8 Français sur 10 approuvent la décision de Deschamps et Le Graët

Dans l’Equipe de lundi, les revenus de « DD » sont détaillés :

  • 150.000 euros par mois à son arrivée au club en 2009
  • 250.000 euros par mois à l’été 2010
  • 320.000 euros par mois à l’été 2011

S’ajoute ensuite une indemnité de départ, négociée au moment où Deschamps a quitté l’OM (puis rejoint l’équipe de France une semaine plus tard, à l’été 2012). Cette dernière intéresse particulièrement le juge et s’élève à 992 178 euros. Interrogé par le quotidien sportif, Deschamps s’est défendu : « C’est le monde à l’envers. Lorsque j’ai résilié, le 2 juillet 2012, il y avait quatre avocats et Margarita Louis-Dreyfus en visioconférence. Il y a eu une transaction en bonne et due forme. Je ne comprends pas ce que l’on me reproche. ». Précisant que les sommes gagnées ont été « ajoutées dans le cumul fiscal » de sa déclaration d’impôts, Deschamps conclut : «J’hallucine.»

20minutes.fr

  • Publié le 18.04.2016 à 08:42

Commentaires via Facebook :

PARTAGER