Espagne: Real-Barça, clasico crucial pour le sprint final

2
Montage de photos des stars du Barça Lionel Messi et du Real Cristiano Ronaldo
Montage de photos des stars du Barça Lionel Messi et du Real Cristiano Ronaldo

C’est l’heure du sprint: le Real Madrid, leader du Championnat d’Espagne, accueille le FC Barcelone pour un clasico décisif dimanche (20h00 GMT) lors de la 29e journée, qui pourrait écarter les Catalans de la course au titre ou les relancer avant l’emballage final.

. Courses croisées

Six longueurs d’avance sur le Real il y a cinq mois, quatre de retard aujourd’hui: les temps de passage jouent en défaveur du FC Barcelone, sacré champion d’hiver mais désormais troisième avec 66 points derrière le leader madrilène (70) et son dauphin, l’Atletico (67).

Dans le doute en début de saison, le Real n’a plus perdu le moindre match toutes compétitions confondues depuis sa défaite au Camp Nou à l’aller. Tandis que le Barça, jusque-là solide, a concédé cinq revers, dont quatre en Liga, et doit à tout prix gagner dimanche.

“Il est probable que ce soit la dernière occasion que nous ayons parce qu’il ne restera ensuite que neuf matches”, a souligné l’entraîneur barcelonais Gerardo Martino samedi.

Avec une victoire au stade Santiago-Bernabeu, le Barça recollerait à un petit point de la tête. Une défaite, en revanche, le distancerait à sept longueurs du Real, un écart trop difficile à combler de l’aveu même de Martino.

Mais en face, le Real est en position de force: un match nul lui suffit pour maintenir le club catalan à distance et ne pas céder la première place à l’Atletico.

“Ce sera un match compliqué mais nous avons beaucoup de confiance”, a résumé cette semaine l’entraîneur madrilène Carlo Ancelotti.

. “Cracks” en jambes

Chose rare à ce stade de la saison, aucun grand absent n’est à déplorer pour ce clasico: Real et Barça devraient aligner leurs équipes de gala et se livrer à une explication entre “cracks”.

Côté madrilène, le Français Karim Benzema est rétabli d’un coup reçu à une cuisse et reformera le trident offensif “BBC” avec Gareth Bale et Cristiano Ronaldo – 50 buts à eux trois en Liga. Le Portugais arrive à pleine vitesse: il a marqué lors des six derniers matches du Real, dont un doublé mardi en Ligue des champions contre Schalke 04 (3-1).

Côté barcelonais, le défenseur Gerard Piqué fait son retour en charnière centrale, tandis que Neymar, en manque de réussite ces derniers temps, devrait épauler en attaque Lionel Messi. Après un triplé contre Osasuna (7-0), l’Argentin semble en pleine forme au meilleur moment, de même qu’Andres Iniesta, l’un des meilleurs Barcelonais en 2014 malgré les performances en dents de scie du Barça.

. Ancelotti-Martino, deuxième manche

Le clasico de la phase aller (2-1) avait donné lieu à des coups tactiques pas forcément couronnés de succès: Sergio Ramos au milieu de terrain et Messi sur l’aile droite. Mais Martino comme Ancelotti ont eu le temps depuis de dégager un onze-type.

Ainsi, l’Italien devrait reconduire son triangle Modric-Xabi Alonso-Di Maria dans l?entre-jeu tandis que l’Argentin alignera ensemble ses meilleurs manieurs de ballons Fabregas-Iniesta-Xavi pour tenter de confisquer la possession, une stratégie qui avait fonctionné à merveille en C1 contre Manchester City (2-0, 2-1).

“Les deux effectifs ont des joueurs qui peuvent faire basculer le match. Mais la différence sera dans le travail des deux équipes, a assuré Ancelotti. Celui qui jouera le mieux gagnera.”

Pour Martino, la clé sera dans la construction du jeu. Pour Ancelotti, dans la domination au milieu de terrain. Le Barça misera sur sa capacité à jouer dans les espaces réduits, le Real tentera de profiter de sa vitesse en contre-attaque et de la faiblesse catalane sur coups de pied arrêtés.

A trois semaines d’un nouveau clasico en finale de la Coupe du Roi (16 avril), les deux rivaux sont au départ. Et le sprint pourrait bien durer deux mois.

Equipes probables:

. Real Madrid:

Diego Lopez – Carvajal, Pepe, Sergio Ramos, Marcelo – Modric, Xabi Alonso, Di Maria – Bale, Benzema, Cristiano Ronaldo.

. FC Barcelone:

Valdes РDani Alves, Piqu̩, Mascherano, Jordi Alba РXavi, Sergio Busquets, Fabregas РNeymar, Messi, Iniesta.

Résultats de la 29e journée du Championnat d’Espagne de football:

vendredi

Celta Vigo – Malaga 0 – 2

samedi

Grenade – Elche 1 – 0

Espanyol Barcelone – Levante 0 – 0

Valladolid – Rayo Vallecano 1 – 1

Athletic Bilbao – Getafe 1 – 0

dimanche

Osasuna РFC S̩ville 1 Р2

(16h00 GMT) Betis S̩ville РAtletico Madrid

(18h00 GMT) Valence CF – Villarreal

(20h00 GMT) Real Madrid – FC Barcelone

lundi

(21h00 GMT) Almeria – Real Sociedad

 

Source:  sports.yahoo.com

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Le Barça, c’est une équipe avec un système de jeu. Alors que le Real n’a que de bons joueurs mais manque d’équipe. Surtout que Carlo Angelotti n’est pas une reférence en tant que Coach. Il a juste eu sa bonne étoile en tombant sur des bons joueurs.

Comments are closed.