Et si les Aigles du Mali dévorent l’ogre Y-voit-rien !

0
1

La 28ème édition de la coupe d’Afrique des Nations Gabon- Guinée Equatoriale tire vers sa fin avec les qualifiés pour les demi finales. Déjà le samedi, Didier Drogba et ses coéquipiers ont été sans pitié pour la Guinée Equatoriale battue sur le score sans appel de 3 buts à 0. C’est l’emblématique capitaine ivoirien qui annonça les couleurs à la 37ème minute sur un exploit personnel après avoir raté un penalty 2 petites minutes avant. De retour de la pause, on s’attendait à une réplique des Guinéens, mais c’était sans compter sur la volonté des Eléphants qui ne voulaient rien laisser passer. Drogba récidive à la 70ème minute d’un coup de tête magistral avant que Yaya Touré ne mette fin au festival offensif ivoirien à la 82ème minute par un coup franc en pleine lucarne. A 3 buts à 0, la messe était dite pour les Guinéens. C’est par ce même score que les Tchipolopolos dominent le Soudan. Et du coup rejoignent les Eléphants en demi finale.

 

Après notre qualification en quarts de finale dans la douleur face au Botswana (2 buts à 1) le Mali se devait de confirmer face au pays organisateur le Gabon dans un match couperet des plus incertains. Ce match, il faut le souligner,  a répondu à toutes les attentes.  Pour la petite histoire, il faudra rappeler que le Mali n’a jamais perdu face à un pays organisateur et s’est toujours qualifié en demi-finale toutes les fois qu’il dépasse le premier tour. C’est ce statut que Cédric Kanté et ses camarades ont confirmé. D’entrée de jeu ce sont les nôtres qui prennent les choses sérieuses en mains jusqu’à 28ème minute. Mais les Gabonais galvanisés par leur public vont ouvrir le score à la 55ème par Eric Mouloungui. Après ce but, ils ne connaitront plus la paix. Par un bon coaching de Giresse fait sortir Samba Sow pour Cheick Tidiani Diabaté. C’est ce dernier qui établira la partite pour l’équipe malienne à la 84ème minute suite à un bon mouvement collectif rondement mené. Donc recours est fait aux prolongations. Dans cette partie également, le Mali a obtenu la balle de match à la 120ème mn mais Seydou Blen a dévissé son tir.

Aux tirs buts, le Mali a réussi 5 tirs contre 4 pour le Gabon. Soumbeyla Diakité a arrêté un tir du côté gabonais.

Dans le dernier match de quarts de finale entre le Ghana etla Tunisie, le suspens a continué jusqu’au bout. Après un score d’1 but partout c’est dans les prolongations qui le Ghana obtient sa qualification grâce à une bourde du gardien Tunisien. André Ayew marqua le but de la victoire. Nous assisterons aujourd’hui à des demies finales entre 2 pays francophones : RCI- Mali et 2 pays anglophones : Ghana-Zambie.

Les poulains de Giresse seront donc face à leurs bêtes noires. Pourront-ils vaincre le signe ivoirien ? That is the big question.  Dans tous les cas, sur ce que Seydou Blen et ses jeunes frères ont montré depuis le début de la compétition, il y a espérer que ce soir ils vont bouger les murs. L’équipe ivoirienne, même si elle a fait preuve de beaucoup d’assurance sur 4 matches joués et gagnés, il n’en demeure pas moins qu’elle manque de cohésion entre ses différentes lignes. Ce sont surtout ses individualités qui l’ont sortie souvent de situations quelques fois délicates.

A la bande à Cédric et Seydou de ne pas douter et de croire aux chances des Aigles. Faites nous donc rêver en dévorant avec art cet ogre y-voit-rien qui nous tient tête depuis presque toujours.

Rendez-vous ce soir à partir de 19 heures. Sportivement !

 

Ibrahima Maïga

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.