Etude dans le domaine du sport : Le Venezuela offre 150 bourses au ministère des Sports

0

Etude dans le domaine du sport Le Venezuela vient d’offrir au ministère des Sports 150 bourses d’études dans le domaine du sport. Il s’agit des bourses de perfectionnement de longue durée (5 ans). C’est le résultat de la visite du ministre des Sports, Housseini Amion Guindo au pays de Hugo Chavez, du 24 au 27 août, sur invitation du Vice-président des Affaires Etrangères en charge des questions africaines. Les premiers bénéficiaires quitteront Bamako d’ici à la fin de ce mois.

 

Décidément, le Venezuela est un bon partenaire du Mali dans le domaine de la formation de nos sportifs. Ce pays vient d’offrir au ministère des Sports 150 bourses d’études. C’est le fruit de la récente mission du ministre Housseini Amion Guindo au Venezuela. Son séjour a été marqué par une série de rencontres avec plusieurs personnalités notamment le vice-ministre des Affaires Etrangères pour l’Afrique, le Recteur de l’Université Vénézuélienne, le Président de la Fondation Aya Cucho, le président du Parlement latino-américain. Sans oublier le ministre de l’enseignement supérieur, le président de la Fédération vénézuélienne de football et les membres du bataillon sportif. Les échanges entre le chef du département des sports et ces personnalités ont été fructueux. Ce fut l’ occasion de passer en revue l’excellence relation entre les deux pays.

Hier, le ministre des Sports était face à la presse pour faire le compte rendu de sa mission, en présence de l’Ambassadeur du Venezuela au Mali, Jesus Chucho Garcia. On notait aussi la présence des membres du cabinet et ceux de la Commission chargée de l’attribution des 150 bourses.

 

D’entrée de jeu, le ministre Housseini Amion Guindo a salué et remercié le gouvernement du Venezuela pour son accompagnement dans le cadre de la formation des sportifs maliens. Selon lui, l’idée au départ était de trouver des bourses de perfectionnement pour les cadettes basketteuses. C’est, en fait, une promesse tenue du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, après leur sacre. Finalement, le Mali s’est retrouvé avec 150 bourses. D’où la fierté du ministre des Sports. Ainsi, ces bourses sont reparties comme suit : 100 bourses d’études pendant 5 ans à raison de 20 bourses par an dans trois filières de formation de longue durée à savoir : les nouvelles technologies sportives, la formation en activités physiques et l’entrainement sportif. Il y a également 20 bourses d’études dont dix dans le domaine de la physiothérapie (médicine sportive) et dix dans le domaine de la technologie alimentaire sportive et de la restauration sportive. Enfin, les trente autres sont des bourses de perfectionnement destinées aux basketteuses, aux athlètes, aux pratiquants d’arts martiaux et aux encadreurs techniques des disciplines sportives. Pour bénéficier de ces bourses, il faut répondre à un certain nombre de critères définis par la Commission d’attribution. Il faut être de nationalité malienne et âgé de 17 à 24 ans et détenteur du baccalauréat malien…L’Ambassadeur du Venezuela, Jésus Chucho Garcia a profité de cette conférence de presse pour adresser ses sincères remerciements au gouvernement malien à travers le ministre des Sports pour la confiance. Selon lui, l’octroi de ces bourses au Mali s’inscrit en droite ligne des idées de Hugo Chavez. Il s’agit de la solidarité envers les pays africains. Notons que les premiers boursiers doivent, en principe, quitter Bamako vers la fin de ce mois.

  A.B. HAÏDARA

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER