Le FC Barcelone champion d’Espagne après sa victoire à Grenade (0-3)

0
Le FC Barcelone champion d'Espagne après sa victoire à Grenade (0-3)

LIGA – Le FC Barcelone a décroché le 24e titre national de son histoire, le 2e de rang et le 6e en huit ans à l’issue de sa victoire à Grenade (0-3) grâce à un triplé de Luis Suarez lors de la 38e et dernière journée de Liga. De son côté, le Real, qui devait compter sur un faux pas des Catalans, s’est imposé à la Corogne (0-2) grâce à deux buts de Ronaldo, sorti à la pause, et termine à un point.

Il n’y a pas eu de coup de théâtre. Le Real Madrid de Zinedine Zidane a pourtant fait sa part du travail en s’imposant à la Corogne (0-2) sur un doublé de Cristiano Ronaldo. Mais le FC Barcelone n’a pas tremblé. Vainqueurs à Grenade (0-3) avec trois buts de Luis Suarez, les Catalans, sans forcer, ont conservé leur point d’avance sur leurs rivaux madrilènes pour s’adjuger la 24e Liga de leur histoire, la deuxième de rang et la sixième en huit ans.

Visuel Barça Champion

Un joli lot de consolation après leur élimination en Ligue des champions en avril et la perte du titre européen conquis en 2015. Les coéquipiers deLionel Messi viseront maintenant le doublé avec la finale de Coupe du Roi le 22 mai contre Séville. Samedi, le suspense de ce duel alléchant pour le titre entre le Barça et le Real n’aura pas duré longtemps. Le Real a certes mis une main sur le trophée de champion pendant quelques minutes après l’ouverture du score de Cristiano Ronaldo (0-1, 7e). Mais à distance, le Barça a vite répondu. Et comme un symbole, c’est Luis Suarez qui s’en est chargé.

Un triplé de Luis Suarez qui devance Ronaldo pour le Pichichi

El Pistolero a frappé une première fois à la 22e (0-1) avant de remettre ça juste avant la mi-temps (0-2, 38e) puis de conclure la marque (0-3, 86e). Le doublé de Cristiano Ronaldo au Riazor n’y aura rien changé (0-2, 25e). Auteur de 35 buts en Liga cette saison, le Portugais, sorti à la pause, perd en plus son duel avec Luis Suarez pour le titre de Pichichi. Avec ses 40 buts, l’attaquant uruguayen termine meilleur buteur du championnat espagnol. Et c’est la première fois depuis six ans et la saison 2009-2010 que ni Messi, ni Ronaldo ne s’offrent ce trophée individuel.

Au final, les Blaugrana ont logiquement conservé leur bien. Ils se sont pourtant fait peur en étant fébriles début avril. Avec un enchainement de trois défaites et un nul, ils ont relancé le Real et l’Atlético Madrid, qui finit troisième. Le seul vrai trou d’air de leur saison en Liga. Invaincue pendant 39 matches officiels d’octobre à mars (record espagnol), la formation catalane a finalement su se reprendre pour se montrer implacable dans cette fin de saison (cinq victoires, 24 buts inscrits, aucun concédé).

Meilleure attaque de la Liga avec ses 112 buts, le Barça reste le roi d’Espagne. Et espère le confirmer le weekend prochain avec un doublé. Le Real et l’Atlético, qui vont se retrouver en finale de la Ligue des champions le 28 mai, rêvent eux de monter sur le toit de l’Europe.

Source: eurosport.fr

PARTAGER