Fédération malienne d’athlétisme : Le bureau renforce les pouvoirs du président

0
0





Les textes constitutifs de la Fédération Malienne d’Athlétisme (1961) ont été réélus en septembre 2011 pour permettre au bureau fédéral de matérialiser son programme de développement. Il s’agit aussi de mettre les textes en diapason avec ceux de l’IAAF. En toile de fond de cette relecture, on peut retenir la prérogative donnée au président de nommer et démettre les membres non élus, la création d’une Direction technique, la lutte contre le dopage et la définition du rôle des membres dirigeants. L’information a été donnée à la presse le vendredi, 6 janvier 2012, au Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM)  par Idrissa Bah, président de la Fédération Malienne d’Athlétisme (FMA).

En prélude au lancement officiel de ses activités 2012, prévu le 20 janvier 2012, la Fédération Malienne d’Athlétisme a échangé avec la presse sur son programme de développement 2011-2016 et les changements apportés aux textes. Pour la circonstance, le président Idrissa Bah avait à ses côtés certains membres du bureau fédéral. 

Pour le président Bah, la relecture des textes s’imposait. Il s’agissait de les rendre plus clairs, plus cohérents et conformes aux textes de l’IAAF. Les changements apportés ont trait à la lutte contre le dopage, la consolidation de la paix, la création d’une Direction technique pour les jeunes, la procédure de désignation des candidats et la limitation du nombre de postes électifs. A ce niveau, seuls six personnes seront élues au sein du bureau fédéral, en Conseil et en plénière, et en Assemblée générale. Il s’agit du président, des deux vice-présidents, du trésorier et de son adjoint ainsi que le Directeur technique national. Tous les autres membres seront nommés et révoqués par le président de la Fédération, au cas où leurs prestations sont insuffisantes.

Concernant le programme de développement de la Fédération, il s’étale sur 5 ans (2011-2016) avec un budget prévisionnel annuel de 52 millions de francs CFA. Déjà, le Ministère de la Jeunesse et des Sports et le président du Comité National Olympique et Sportif du Mali, Habib Sissoko, ont promis des contributions.

Ce programme axé sur les jeunes, ambitionne de préparer la relève des anciennes gloires. Pour immortaliser et rendre hommage aux anciens,  certaines compétitions de la Fédération porteront leurs noms (Lassana Traoré, Tita Barou, Assimi Bengali, Sara Camara).

A retenir que la saison sportive de la Fédération Malienne d’Athlétisme (FMA) commence ce 20 janvier 2012 Koutiala.

Le président Idrissa Bah a saisi l’occasion pour faire le bilan des deux dernières saisons de la Fédération, qu’il a jugé bon. L’assistance a suivi aussi un film de 6 minutes sur le nouveau programme de développement de la Fédération. Un programme bien ficelé et alléchant qui ne demande qu’à être soutenu par les uns et les autres pour la promotion et la vulgarisation de l’athlétisme dans notre pays.

A.M

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.