Fédération Malienne de Hippisme : Mohamed Haïdara dévoile son programme au Chérif de Nioro

1
Mohamed Haidara et le Chérif de Nioro,
Mohamed Haidara et le Chérif de Nioro,

Quelques jours après l’Assemblée générale extraordinaire du 8 mars dernier à la Maison de la presse, le nouveau bureau de la Fédération Malienne de Hippisme dirigé par Mohamed Haïdara s’est rendu, la semaine dernière, à Nioro du Sahel chez le Chérif Bouyé Haïdara. Il s’agissait pour le nouveau président de présenter son équipe et de dévoiler son programme pour la promotion et le développement de la discipline.

 

 

L’occasion était bonne pour le Chérif de Nioro de réaffirmer son soutien et son accompagnement avant de faire des bénédictions à cette fédération pour les quatre années à venir.

 

 

La visite chez le Chérif de Nioro n’est pas un fait du hasard quand on sait que cet homme très sage est un grand amoureux de chevaux. Avec plus d’une cinquantaine de chevaux de course, Bouyé Haïdara fait partie aujourd’hui des plus grands propriétaires de chevaux au Mali. Donc, il est très normal que la nouvelle équipe de la fédérale se rende chez lui. En d’autres termes, Nioro du Sahel est un passage obligé pour tous les acteurs de hippisme. Cette localité dispose aujourd’hui du meilleur champ hippique du Mali construit avec le concours de l’Association malienne des propriétaires de chevaux, dont le président d’honneur est Mamadou N’Diaye dit Madoufing.

 

 

Le président de la Fédération Malienne de Hippisme a dévoilé le programme très ambitieux qu’il compte mettre en œuvre durant son mandat. Il s’agit, entre autres, de la rénovation des champs hippiques, de la gestion saine et transparence des ressources de la fédération. Il envisage aussi de sceller des jumelages avec certains pays très avancés dans le domaine du hippisme à l’image du Sénégal, du Niger …

 

 

 

Le Président Mohamed Haïdara a saisi cette opportunité pour demander aux autorités notamment le ministère de la Jeunesse et des Sports et le Comité national olympique et sportif du Mali leur soutien et leur accompagnement dans le combat pour l’assainissement de la discipline.

 

 

En tout cas, le souhait le plus ardent pour le Chérif de Nioro, c’est bien le soutien des autorités à toutes les actions du tout nouveau bureau fédéral.

  A.B. HAIDARA

PARTAGER

1 commentaire

  1. Bravo au nouveau bureau de la fédération du hippisme. Mais je suis surpris qu on continue à qualifier le Chérif de Nioro de Sage: il a suffisamment montré auxcMaliens qu il est tout sauf Sage

Comments are closed.