Fédération Malienne des Sports Equestres : Adama Koné passe le témoin à Mohamed Haïdara

0
Fédération Malienne des Sports Equestres : Adama Koné passe le témoin à Mohamed Haïdara
Adama Koné (D) remettant hier des documents à Mohamed Haïdara

Le Président du Comité de normalisation, Adama Koné a passé, hier, le témoin au nouveau président de la Fédération Malienne des Sports Equestres, Mohamed Haïdara. La passation de service s’est déroulée à la Piscine Olympique sous la présidence du Secrétaire général du ministère des Sports, Seydou Dawa.  

La Fédération Malienne des Sports Equestres (Ex-Fédération Malienne de Hippisme) dispose depuis le dimanche 14 décembre d’un bureau.  Elu pour un mandat de 4 ans, ce bureau est présidé par Mohamed Haïdara. Après la présentation des nouveaux responsables de la fédération au ministre des Sports, Housseini Amion Guindo et au Président du Comité national olympique et sportif, Habib Sissoko, le département des Sports a organisé, hier, la cérémonie de passation de service.

L’événement s’est déroulé à la piscine olympique sous la présidence du secrétaire général du ministère des Sports, Seydou Dawa. En plus des membres du Comité provisoire pour la gestion de l’hippisme, on notait la présence de la nouvelle équipe fédérale dirigée par Mohamed Haïdara.  L’occasion était bonne pour le président du Comité de normalisation, Adama Koné de saluer et de remercier tous les partenaires, qui l’ont accompagné durant les six mois de missions. Cela dans le but de normaliser la famille de l’hippisme. Il s’agit du département des Sports, du Comité National Olympique et Sportif du Mali, de la presse ainsi que des bonnes volontés. Il a ensuite invité le nouveau patron de l’hippisme malien à être un rassembleur et un fédérateur. “Monsieur Mohamed Haïdara, comme le président du CNOSM, Habib Sissoko vous l’a conseillé, il faut que vous soyez un homme rassembleur et un véritable fédérateur. Pour cela,  je vous demande d’être à la hauteur pour que le calme puisse régner au niveau du champ hippique de l’Hippodrome” dira-t-il.

Prenant la parole, le nouveau président de la Fédération Malienne des Sports Equestres s’est dit prêt à relever le défi. Ensuite, ce fut le tour du Secrétaire général Seydou Dawa de prendre la parole. Il a, au nom du ministre des Sports, remercié le Comité de normalisation pour avoir géré cette crise en si peu de temps. Selon lui, c’est le premier problème auquel le ministre Housseini Amion Guindo a été confronté dès sa prise de fonction en avril 2014. Après concertations de tous les acteurs de l’hippisme et des membres de son cabinet, il a eu le courage de mettre en place ce comité dont la mission était la tenue d’une Assemblée générale pour élire un nouveau bureau, le toilettage des textes (Statuts et règlements) et la relance des activités de l’hippisme sur tout le territoire national. “Vraiment, nous sommes comblés aujourd’hui de ces résultats. Ce n’était pas du tout facile au départ. Mais Dieu merci, vous avez pu surmonter les difficultés” dira Seydou Dawa. Avant de déclarer : “Monsieur Mohamed Haïdara, vous avez aujourd’hui un organe qui est entre vos mains. Pour réussir vos missions et être efficace, il faudra prendre des initiatives. Il faut avoir le sens de l’écoute. Nous vous souhaitons bonne chance dans votre nouvelle fonction”.

Il est nécessaire de rappeler que le département des Sports est prêt à accompagner le nouveau bureau fédéral dans ses missions. D’ores et déjà, le Champ hippique de l’Hippodrome sera clôturé à partir de 2015. Sans oublier la nomination d’un responsable en la personne de Modibo Bagaga.

                               A.B.H

Moulaye Idriss Haïdara, Seydou Nantoumé, N’Fa Simpara, Ba Seydou Sylla, Tidiane Kanadji, Medy  Simbara désignés présidents d’honneur

Le fils du Chérif de Nioro, Moulaye Idriss Haidara (G) et Mamadou N'Diaye dit Madoufing
Le fils du Chérif de Nioro, Moulaye Idriss Haidara (G) et Mamadou N’Diaye dit Madoufing

En plus des 21 membres du nouveau bureau de la Fédération Malienne des Sports Equestres, on note également six Présidents d’honneur, qui sont des amoureux du cheval et des acteurs incontournables dans le domaine. Il s’agit de l’honorable N’Fa Simpara, élu URD de Banamba, Moulaye Idriss Haïdara (fils du Chérif de Nioro) Seydou Nantoumé (opérateur économique et PDG de Toguna Industries) Ba Seydou Sylla. Sans oublier Tidiane Kanadji et Medy Simbara. Ces personnes de bonne volonté  veulent jouer leur partition dans la promotion et le développement du sport malien plus particulièrement de l’hippisme.

C’est en principe ce dimanche 21 décembre que la nouvelle fédération des Sports Equestres organisera sa première course  au Champ hippique de l’Hippodrome. D’ores et déjà, le Chérif de Nioro, Bouillé Haïdara a envoyé huit chevaux, qui sont à l’internat. Il s’agit des chevaux Ballé, Respect, Pré-midi, Rambo N°2, Banerez, Alioune, Alberto, Mansour ex-Ronaci.  Ils appartiennent tous à la famille du Chérif de Nioro.  Il s’agit de Cheick Haïdara, Moulaye Idriss, Nourrine,  Séïdina Aly, Bouillé et Fousseyni. C’est dire que la fête sera belle en attendant le Grand Prix de la Nation, placé sous la présidence du Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta.

                     A.B.HAÏDARA

PARTAGER