Fédération malienne des sports équestres : Un Grand Prix pour magnifier la femme malienne

0

Pour célébrer la Journée internationale de la femme, la Fédération malienne des sports équestres a organisé, le 20 mars dernier, au Champs hippiques de l’Hippodrome, un Grand prix du 8 mars remporté par le cheval Konoba.

Pour jouer sa partition dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, la Fédération malienne des sports équestres présidée par Mohamed Haïdara a organisé, dimanche 20 mars dernier, un Grand Prix du 8 mars aux champs hippiques de l’Hippodrome, en présence de plusieurs invités de marque dont la représentante de la Première dame du Mali. On notait aussi les représentants du Comité national olympique et sportif du Mali et plusieurs partenaires. La grande cantatrice de la musique malienne, Tata Bambo Kouyaté, était au rendez-vous, affichant une grande forme comme il y a quelques années.

Le président Mohamed Haïdara était très heureux de l’organisation de ce Grand Prix. Selon lui, c’est pour magnifier la femme malienne. “La Fédération malienne des sports équestres est heureuse de célébrer les femmes à l’occasion de la Journée internationale de la femme. Les courses de chevaux sont partie intégrale de notre patrimoine culturel. En effet, les premières courses ont débuté ici au Mali en 1902. C’est pour vous dire qu’elles ont connu un grand succès aussi bien que tout autre sport au Mali” dira-t-il. Avant de préciser que : “Le rôle de la femme dans nos sociétés n’est plus à démontrer. Nous le vivons tous les jours. Son rôle de mère, d’épouse et de sœur lui confère toute notre admiration, notre respect, amour, et pour couronner le tout notre soumission. Votre rôle dans le développement socio-économique de nos pays est indéniable”.

Quatre courses étaient au programme, notamment dans la catégorie réservée aux petits chevaux A et B, aux cracks et demi-cracks.  Une cinquantaine de chevaux ont pris part à cette journée de courses.

Dans la catégorie des cracks, c’est le cheval Mansour II, imbattable depuis le début de cette saison, qui a remporté le trophée. Il a été suivi par Jumelles et Etranger. Les chevaux Juge et Africable ont été respectivement classés 4ème et 5ème.

Dans la catégorie des demi-cracks, le cheval Konoba de Sory Ibrahim Kéïta a remporté le drapeau du Grand Prix du 8 mars. Le jockey a reçu le drapeau plus une enveloppe des mains de la représentante de la Première dame. Les chevaux “Mon Ami” et “Rambo” se sont respectivement classés 2ème et 3ème.

En tout cas, la fête a été très belle du point de vue organisationnel. Cela grâce au soutien et l’accompagnement de certains partenaires. Il s’agit de Pmu-Mali, Toguna Agro-industrie, Sylla Transit, Rental, Sodef, Coris Bank, les Etablissements Mandjou Simpara, Ecobank, le Groupe Tandia, Universel Beauté. Le président Mohamed Haïdara a profité de l’occasion pour mettre un accent particulier sur le Pmu-Mali, sponsor officiel de la Fédération, qui a fait des courses de chevaux un des joyaux du sport malien.                         

A.B. HAÏDARA

PARTAGER