Femafoot : Que de belles actions

1
Kanouté avec les membres de la Femafoot
Kanouté avec les membres de la Femafoot

La Fédération malienne de football, dirigée par général de police Boubacar Baba Diarra, pose de plus en plus des actes positifs pour le développement du football malien. Elle se donne tous les moyens pour l’atteinte de ses objectifs.

 

Pour renforcer les équipes nationales avec la détection de nouveaux joueurs, l’instance suprême du football a place sa confiance en l’ex-attaquant des Aigles Frédéric Oumar Kanouté. Et en plus de Kanouté, le conseiller spécial du président, Djibril Traoré, est invité à apporter sa touche dans la découverte des joueurs maliens à travers le monde.

 

Plus d’une gestion efficience des ressources humaines, la Fédération a posé un autre acte majeur du développement du sport roi. Il s’agit de l’électrification de quatre terrains d’entrainement pour les quatre grands clubs. Il s’agit du Stade malien de Bamako, le Djoliba AC, de l’AS Réal de Bamako et le Club olympique de Bamako. Cela est une première dans l’histoire du football malien.

 

A la date d’aujourd’hui, trois de ces quatre terrains ont la lumière. Le COB est un peu en retard. Selon nos informations, la faute en incombe à ses dirigeants.

 

Signalons qu’un lot important composé des matériels sportifs est envoyé par Malamine Koné Airness comme prévu dans le contrat entre les deux camps.

SĂ©ry Diarra

 

 

Éliminatoires Can junior Sénégal-2015 :

Une victoire (3-0) du Mali sur le Burkina préparée par la Fémafoot

Le deuxième et avant-dernier tour des éliminatoires de Coupe d’Afrique des nations juniors a été disputé le week-end dernier sur le continent africain. Dans ce lot, les Aiglons du Mali sont allés écraser leurs homologues du Burkina le samedi 10 mai 2014 sur leur propre installation (3-0). Les 3 buts maliens sont l’œuvre de Saliou Guindo.

 

Cette victoire des Aiglons du Mali n’est autre que le résultat des actions menées par la Fédération malienne de football (Fémafoot) avant le match. Elle a mis l’équipe dans les conditions favorables avec notamment deux matches amicaux internationaux en Côte d’Ivoire contre les éléphanteaux.

 

Et en plus des deux matches à l’extérieur, Fagnery Diarra et son troupe ont livré un match amical à Bamako. Pour renforcer la préparation, la Fédération avait ensuite interné les joueurs 2 fois avant le match aller.

 

On peut dire sans se tromper que la victoire des Aiglons du Mali face au Burkina Faso n’est pas un fait du hasard, mais une victoire souhaitée et préparée par la Fémafoot pour le bonheur et la satisfaction du public sportif malien. Avant, l’équipe nationale junior n’avait pas droit à l’internat.

 

A de l’avis des joueurs et l’encadrement même, la Fédération a pleinement joué son rôle. Ils demandent une mobilisation plus accrue pour la rencontre retour.

SĂ©ry Diarra

 

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. FĂ©licitations Ă  la nouvelle FEMA-FOOT qui fait montre d’initiatives salutaires. Courage au GĂ©nĂ©ral et Ă  son Ă©quipe pour plus de succès pour le football malien.

Comments are closed.