Fémafoot: Boubacar Baba Diarra passe le témoin au nouveau président élu

3
Fémafoot: Boubacar Baba Diarra passe le témoin au nouveau président élu
Mamoutou Touré et Boubacar Baba Diarra lors de la passation

Le nouveau président de la Fédération Malienne de Football (FEMAFOOT) vient de prendre fonction. La passation des pouvoirs a eu lieu, ce matin, au siège de la fédération à l’ACI-2000.

Maliweb.net- Le siège de la Fédération Malienne de Football était assez bruyant, ce mardi matin. Le crépitement des tams-tams des supporters de plusieurs clubs annonce l’installation du nouveau patron du football dans notre pays. «Une cérémonie sobre» marquée par trois temps forts. Le mot du président sortant, celui du nouveau président et la signature des documents de passation. «A ces moments précis, on perd l’usage de la langue», entame l’inspecteur général Boubacar Baba Diarra. «C’est pour moi, l’occasion de saluer mes collègues et leur adresser mes sincères regrets de les quitter», ajoute, le désormais, ex – président de la Fémafoot, la voix empreinte de solennité. Au fil de son discours, le général Diarra félicite son successeur et le présente comme «un terrassier du football malien» et un «éternel humaniste». Au dire de Baba Diarra, il ne part pas, en tout cas, pas définitivement. Car, indique-t-il, je resterai là, où l’on mettra pour servir le football malien mais «à côté». Prenant la parole, le nouveau président de la fédération malienne de football a salué le bilan de son prédécesseur. «Etre assis, au côté du Général Baba qui a haussé le niveau de notre football est un honneur», a indiqué Mamoutou Touré dit Bavieux. Le mandat du Général Diarra n’était pas des plus faciles. En plus des luttes intestines, il fallait compter aussi sur les problèmes de ressources. «Reposez-vous un tout petit peu mais ne partez pas, le football a besoin de vous», assure Bavieux . Avant de terminer, le nouveau président de la fédération invite la presse à œuvrer pour la paix dans le football. «Je ne vous demande pas de me soutenir mais de dire la vérité sur le football», conclut-il. En remettant la clé de la fédération à son successeur, Baba Diarra ne manquera pas de faire sourire  plus d’un. «Je vous remets les problèmes», plaisante-t-il, dans un tonnerre d’applaudissements.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Une élection se fasse entre deux personnes mais élire un sans que l’autre et compagnons ne participent pas au vote ça veut dire que cette élection n’est pas fiable et ça demande un report obligatoirement sans parti pris au contraire si je dois choisir c’est Bavieux parce que c’est le grand frère d’une amie Tenin Touré

  2. Eh oui tout à fait une pure vérité walaye d’après les bambaras sôsôrô tara sôsôrô nana pourquoi pressé d’élire ou-bien ils ont peur de quoi? que Dieu nous assiste en veillant sur cette fédération sinon nous sommes pas tiré d’affaire d’abord hein. A bon entendeur salut

  3. Si vous pensez que cette election est credible vous vous trompez, ce nouveau bureau est mort né on ne va jamais cautionner cette mafia de Baba Diarra.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here