Festival international de jeu de scrabble : Le Sénégal survole les débats

0
1

Notre pays a abrité du 22 au 25 décembre le premier festival international de scrabble francophone d’Afrique de l’ouest.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée dans la salle du stade du 26 Mars de Yirimadio, en présence de plusieurs personnalités dont le président de la Fédération malienne de scrabble (FMS), Bourama Tabalaba, le représentant du bureau de la Fédération internationale du jeu de scrabble, Olivier Assinou et le représentant du département de la Jeunesse et des Sports, Morikè Moussa Traoré. Dans son allocution d’ouverture le président de la FMS rappellera que c’est la première fois qu’un pays africain organise ce festival, avant de témoigner sa reconnaissance à l’instance suprême du jeu de scrabble pour le choix porté sur notre pays. « Au delà de son caractère festif et sportif, ce festival constitue une réelle opportunité pour notre pays de montrer à la face de l’Afrique et du monde ses valeurs légendaires d’hospitalité, sa riche culture et ses richesses touristiques. Le jeu de scrabble est une discipline cérébrale qui développe chez l’homme le sens de pro-activité, de la précision, de la prudence et de la persévérance » ajoutera le premier responsable de la fédération.

Le représentant du bureau de la fédération international du jeu de scrabble, Olivier Assinou abondera dans le même sens en insistant sur l’importance du jeu de scrabble. « Je remercie la Fédération malienne de jeu de scrabble pour l’organisation de ce festival, je remercie également les autorités maliennes notamment le ministère de la Jeunesse et des Sports pour son aide financière en vue de la bonne marche de ce festival. Le jeu de scrabble développe beaucoup de choses chez le pratiquant », dira Olivier Assinou. Le représentant du ministre de la Jeunesse et des Sports, Morikè Moussa Traoré qualifiera le jeu de scrabble « de jeu noble qui facilite l’apprentissage de la langue française ». Ce premier festival international a regroupé six pays : le Mali, le Burkina Faso, le Sénégal, le Benin, la Guinée et la RD Congo. Les participants se sont affrontés dans quartes épreuves : l’Elyte, le Blitz, la Paire et le Défi ouest africain. Pour l’Elyte où 34 joueurs étaient en lice, c’est le Sénégalais, Babacar Manè qui s’est hissé sur la plus haute marche du podium avec 2753 points.

La deuxième place est revenue au Béninois, Assaton Julien qui a totalisé 2709 points, contre 2661 pour un autre Sénégalais, M’Bengue Babacar. Le triple champion du Mali, Karim Sidibé n’a pu faire mieux que 13è (2386 points /2855pts). L’épreuve Blitz a été dominée par Amar Diokh du Sénégal qui a totalisé 2634 points/2755pts contre 2597points/2755 points pour son confrère M’Baye Moussa. La troisième place est revenue au Béninois Assaton Julien avec 2596/2755pts. Dans l’épreuve paire c’est le duo sénégalais Amar Diokh et Babacar M’Bengue qui s’est adjugé la première place avec 2634/2646pts, devant le couple béninois (Adjovi François Xavier et Assaton Julien) 2550/2646pts. La troisième place est revenue à Tapsoba Athanast du Burkina Faso et Mohamed Lamine Bangoura de la Guinée (2391/2646pts). Pour la dernière épreuve, à savoir le Défi ouest africain, Babacar Manè du Sénégal a été sacré devant son compatriote, M’Beye Moussa et le Béninois, Assaton Julien.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.