Festival Sidafoot : Les stars africaines restent mobilisées

1

Festival Sidafoot : Les stars africaines restent mobiliséesCette année encore plusieurs anciennes gloires du continent ont participé au festival et plaidé pour sa pérennisation.

La quatrième édition du Festival Sidafoot a eu lieu dimanche dernier au stade Modibo Keïta. L’édition de cette année était placée sous le signe de la paix, la réconciliation et la solidarité. L’événement a été marqué par plusieurs manifestations dont le match de gala qui a opposé le Stade malien, champion du Mali en titre et une sélection africaine.

L’équipe sélection était composée d’expatriés maliens et d’autres pays africains, mais aussi d’anciens internationaux qui ont fait la gloire du continent. Entre autres on peut citer, El Hadj Diouf, Ferdinand Koly, Khalilou Fadiga (Sénégal), Oumar Ben Salla, Abdoulaye Traoré «Benbadi» (Côte d’Ivoire), Seydou Keïta (l’ambassadeur de cette quatrième édition du festival), les frères Keïta, Alassane et Alphousseïny, Arouna Diarra, Soumaïla Coulibaly, Sadio Baba Cissé, Mahamadou N’Diaye, Kalifa Coulibaly, Mohamed Traoré et Cheick F. M. Diarra (Mali). Le coup d’envoi du match a été donné par Abraham Bengaly, le directeur de cabinet du Premier ministre, en présence du directeur exécutif du haut conseil national de lutte contre le sida, Malick Sène. Pour la petite anecdote, le Stade malien a étrillé 5-1 la sélection africaine avec en prime, un triplé de Souleymane Traoré.

Les deux autres buts du champion du Mali portent les signatures de Soungalo Diakité et Sadio Kanouté, tandis que Cheick Fanta Mady Diarra a sauvé l’honneur pour la sélection africaine. Tous les joueurs ont salué l’organisation de ce match de gala et plaidé pour une pérennisation du festival. Aussi, les invités ont manifesté leur attachement à l’unité du Mali. « Je suis très content pour les supporters maliens qui sont sortis pour nous supporter. Je remercie tous les joueurs africains qui ont effectué le déplacement parce que la lutte contre le Sida est une bonne initiative qui doit être appuyée par tout le monde. Je profite de cette occasion pour lancer un appel à tous mes fans d’aller faire le dépistage. Moi même je fais le dépistage tous les six mois au niveau du club. Je souhaite que cette compétition se déroule désormais tous les ans parce que c’est une bonne initiative. Surtout que l’édition de cette année était placée sous le signe de la paix et de la réconciliation nationale. La paix est une chose nécessaire pour tous les pays qui veulent aller de l’avant. Et le Mali ne fait pas exception à cette règle; je pense également que notre souhait sera entendu par nos frères qui sont au nord », dira l’ancien international sénégalais, El Hadji Diouf.

L’ancien international ivoirien, Abdoulaye Traoré «Benbadi» abondera dans le même sens, soulignant l’importance de Sidafoot et appelant nos concitoyens à la paix et à la réconciliation. « Le Mali est un pays frère qui m’a donné beaucoup de choses. J’ai promis aux organisateurs d’être présent à chaque édition. L’édition de cette année est d’autant plus importante qu’elle est placée sous le signe de la paix, de la solidarité et de la réconciliation. Le minimum que je peux faire pour le Mali, c’est participer chaque année à ce festival de Sidafoot», appuiera-t-il.

Le président de Mali-Evènement et promoteur du festival Sidafoot, Boubacar Fané affiche également sa satisfaction après le bon déroulement de cette quatrième édition et la participation massive des anciennes gloires africaines au match de gala.  «Nous avons invité plusieurs stars africaines, mais certains joueurs comme Alain Traoré, Bertrand Traoré, Kader Keïta n’ont pas pu faire le déplacement.

Cela s’explique surtout par le fait que le festival a coïncidé cette année avec la période de Coupe du monde, qui est toujours chargée pour certains joueurs. Malgré tous, nous sommes satisfaits du nombre de joueurs qui ont participé au match de gala et le festival s’est bien déroulé de façon générale», soulignera le patron de Mali-Evénement qui donne déjà rendez-vous au public pour la cinquième édition.

Pour sa participation au match de gala, le Stade malien a reçu une enveloppe d’un million de F cfa, tandis que le prix du meilleur gardien (250.000 F cfa)  a été décerné à Soumaïla Diakité. Les deux prix seront remis ultérieurement, a précisé le président de Mali-évènement.

D. COULIBALY

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.