Fin de la Convention Internationale du Sport en Afrique (CISA) à Bamako : Le Président ATT et Habib Sissoko récompensés

0
1

La 6ème édition de la Convention Internationale du Sport en Afrique (CISA) qui vient de se tenir à Bamako, du 29 février au 4 mars, a été une véritable réussite pour le président du Comité national olympique et sportif du Mali, Habib Sissoko et son équipe. Lors de la soirée de gala, le Comité national olympique et sportif du Mali a reçu le Jappo Awards pour le développement du sport.  Un prix spécial a été remis au Président de la République, Amadou Toumani Touré pour tout ce qu’il fait pour le développement du sport au Mali.  Le premier Ballon d’Or Africain, Salif Kéïta dit Domingo a également reçu, au cours de cette soirée, le trophée qu’il avait remporté lors de la 5ème édition de la CISA au Maroc.

 
Après la réussite de l’organisation du 28ème séminaire des secrétaires généraux des Comités nationaux olympiques d’Afrique, l’organisation de la 6ème édition de la Convention internationale du sport en Afrique (CISA) est l’un des défis que le Comité national olympique et sportif du Mali vient de relever avec succès. Cette grande rencontre qui a regroupé plusieurs dirigeants sportifs venus de tous les coins de l’Afrique, s’est déroulée du 29 février au 4 mars, à travers une série d’activités notamment la formation des journalistes sportifs africains.
Le président du Comité national olympique et sportif du Mali était très heureux d’accueillir cette 6ème édition de la CISA, qui contribue, selon lui, au rayonnement du sport africain. Cette rencontre est une initiative de Jappo, une société de management du sport et d’événements sportifs. L’occasion était bonne pour Habib Sissoko d’adresser ses sincères remerciements au fondateur de cette structure, Diamil Faye, qui ambitionne de faire de sa société un leader en gestion de management du sport en Afrique.

Habib Sissoko CNOS

“Je veux dire ma satisfaction et ma gratitude aux éminentes personnalités du sport international, aux partenaires du sport africain, venus ici pour donner force et consistance à notre rencontre annuelle. D’une année à l’autre, la CISA s’affirme comme une référence, consacrant notre conviction dans le devenir radieux du sport africain et dans notre engagement à contribuer à cette construction”. Parole du président Habib Sissoko.
Au cours de cette rencontre, plusieurs thèmes ont été débattus notamment le rôle de la technologie dans le développement du sport et les stratégies de développement du sport africain. Un forum de discussion sur les thèmes reflétant les réalités du sport africain, une exposition des produits et services du domaine de l’industrie du sport étaient aussi dans le programme.
L’un des temps forts de cette 6ème édition aura été la cérémonie de Jappo Awards, le vendredi 2 mars, à l’hôtel Laïco Amitié. Une belle occasion de rendre hommage aux grands dirigeants du sport en Afrique. Au cours de cette soirée de gala, le Comité national olympique et sportif du Mali a été récompensé par le Jappo Awards pour le développement du sport. Le Jappo Awards de la meilleure installation sportive est revenu à l’Afrique du Sud tandis que le Jappo Awards des actions humanitaires dans le sport a été décerné à la Fédération Africaine de Netball. Le Jappo Awards Fair play est revenu à Kodjovi Obilale du Togo. Le Jappo Awards du prix spécial a été décerné au Président Amadou Toumani Touré pour son implication personnelle dans le développement du sport au Mali.
Plusieurs panthéons à la gloire du sport africain ont été aussi décernés  notamment à Penelope Heys d’Afrique du Sud (athlète féminin) François Mpelé du Congo (athlète masculin) Rabah Saadane d’Algérie (entraîneur). Lassana Palenfo de la Côte d’Ivoire a enlevé le panthéon du meilleur dirigeant sportif
Alou Badra HAIDARA

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.