Fin de la mission du ministre des Sports en Algérie : Bilan : 150 bourses de formation sur 3 ans et six terrains de football bientôt couverts de gazon synthétique

7

L’Algérie vient d’octroyer au ministère des Sports 150 bourses sur trois ans. Il s’agit des bourses de moyenne et longue durée en graduation et post-graduation, spécialisation et perfectionnement dans différents domaines sportifs. Ce n’est pas tout. Dans le domaine du football, l’Algérie offrira au Mali six terrains gazonnés. Il s’agit bien du gazon synthétique. C’est ce qui ressort du document dénommé “Programme exécutif 2014-2017 signé, le 1er octobre, entre le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo et son homologue algérien, Mohammed Tahmi.

 

Fin de la mission du ministre des Sports en Algérie
Echange de documents entre le ministre des sports et son homologue algérien

Décidément, le ministre des Sports Housseini Amion Guindo est très heureux aujourd’hui. Après avoir obtenu du Vénézuela des bourses d’études sportives (150), il vient de frapper un autre grand coup en Algérie.

 

En vue de redynamiser la coopération sportive algéro-malienne, Housseini Amion Guindo, à la tête d’une forte délégation vient de séjourner en Algérie, du 28 septembre au 2 octobre. Cette visite, qui a vu la participation des représentants de plusieurs fédérations sportives maliennes (football, basket-ball….) a été une réussite totale. De l’avis de certains participants, cette mission restera longtemps dans les annales de la coopération sportive entre les deux pays. Elle a permis aux représentants des fédérations maliennes d’exprimer leurs besoins à la partie algérienne.

 

Pour concrétiser ce partenariat, un document a été signé, le 1er octobre dernier, entre le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo et son homologue algérien, Mohammed Tahmi.

 

La formation des formateurs, entraineurs et arbitres, l’appui dans le domaine de la détection, la formation et le suivi des jeunes talents, l’appui technique et matériel entre les fédérations sportives, l’organisation des visites de travail et d’échanges en matière de management et gestion du sport…. Voilà les grandes lignes de ce nouveau partenariat entre le Mali et l’Algérie.

 

Ainsi, dans le cadre de la formation, l’Algérie s’est dite prête à offrir 150 bourses au Mali. Il s’agit des bourses de formation de moyenne et longue durée en graduation et post-graduation, spécialisation et perfectionnement dans différentes spécialités sportives. L’Algérie s’engage aussi à gazonner (gazon synthétique) six terrains de football dans différentes localités du Mali. Cela à raison de deux terrains par an. Ce n’est pas tout. Le renforcement de la coopération en matière scientifique liée au sport, l’échange d’expertise dans la maintenance et la gestion des infrastructures sont aussi des axes très importants dans ce partenariat.

 

Au cours de cette visite, tout le monde a trouvé son compte comme ce fut le cas de l’athlétisme, le karaté, le taekwondo, l’escrime et le handball. Les représentants de ces fédérations ont eu des engagements de partenariat de la part de leurs homologues algériens. D’ores et déjà, la sélection malienne de handball est invitée aux festivités commémoratives de la Révolution algérienne, le 1er novembre prochain. Des experts algériens sont aussi attendus pour animer des stages de formation d’entraîneurs et d’arbitres dans le domaine du handball.

“Je pense que nous devons aller au-delà du partenariat entre nos deux gouvernements pour mieux intégrer nos peuples et rapprocher nos populations. Le sport doit être la première phase de notre engagement en faveur de cette intégration” dira Housseini Amion Guindo.

 

Après avoir félicité Poulo pour cette belle initiative de se rendre en Algérie avec une forte délégation, le ministre des Sports de l’Algérie dira que “son souhait est les sportifs maliens et algériens soient des frères et des amis et non des rivaux sur les pelouses, les scènes ou les arènes d’Afrique et du monde”.

ABH

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Mais quels sont les dossiers à fournir et où est ce qu’on doit aller déposer ?

  2. Mais quels sont les dossiers à fournir et où est ce que on doit aller déposer ?

  3. Décidement le ministre des sports ne cesse de nous impressionner par ses multiples actions positives en faveur de nos jeunes sportifs afin d’assurer certainement la relève dans un proche avenir. M. guindo nous les jeunes nous t’encourageons à œuvrer dans ce sens afin de libérer enfin le sport malien car vous en avez la capacité. Le mali a et aura toujours besoin de toi et nous souhaitons, c’est l’avis de la majorité des jeunes du mali que tu hérite désormais au prochain remaniement de la totalité de ton ministère à savoir celui de la jeunesse et de la construction citoyenne attribué par reconsidération familiale. BON VENT POULO!!!!!!!!!!

  4. Il faut féliciter le ministre pour ces résultats qui n.etaient pas évidents.

  5. Les vénézuéliens eux même sont directement impliqués dans la sélection des boursiers. Eux tiennent à la qualité des étudiants qui vont ceux eux.

  6. Certainement il faudra payé pour l’avoir surtout que le Ministre construit une grande maison sur un terrain acquit dans les conditions illicites à Yirimadio. Dieu va parle un jour au Mali.
    😈 😈

  7. NOUS ESPERONS QUE CE NE SERA PAS COMME LA BOURCE DU VENEZUELA PAYER 500 000F POUR L’avoir !

Comments are closed.