Finale 52e édition coupe du Mali, onze Créateurs-Us Bougouni : 1-2 Magique USB

0

En remportant le trophée de haute lutte, l’US-Bougouni (USB) a écrit une page glorieuse de son histoire. Cette consécration place déjà le club de la Cité de Banimonotié dans la cour des grands. Un véritable coup de poker !

«On joue la finale pour la gagner…», avait prophétisé Mamadou Touré dit Soro, l’entraîneur de l’Union Sportive de Bougouni à la veille du match sur les ondes de l’ORTM. Pari gagné !  Comme on pouvait s’y attendre, ce match démarre fort. Les Onze Créateurs attaquent d’entrée par Hamidou Sinayoko. L’US Bougouni réagit à la 11’. Moussa Sangaré voit sa frappe s’écraser sur la barre transversale. Grosse frayeur ! Le tournant de la première période intervient à la 14’. Les Onze Créateurs de Niaréla obtiennent un penalty consécutif à une faute d’un défenseur sur Mahamoud B Cissé. L’attaquant Hamidou Sinayoko, plein de sang-froid, transforme la sentence. La mi-temps tourne carrément à l’avantage des Onze Créateurs de Niaréla.  La balance bascule totalement en seconde période en faveur de l’US Bougouni. A la 48’ sur un long centre, Boubacar Diarra dévie de la tête en extension et dos au but, le ballon rebondit et lobe le gardien Yao Aristide Brice Bacé pour l’égalisation. 1-1. Dès lors, l’US-B a pris confiance. Les Communards subissent et craquent. A la 54’ Issoufa Camara fusille à bout portant le portier des Onze Créateurs de Niaréla. 2-1. Les supporters de Bougouni exultent de joie. L’US-Bougouni a beau tenir le coup, elle a failli céder à la 86’ sur une percée de Mahamoud B Cissé.  Les pensionnaires de l’US-Bougouni s’imposent (2-1) et s’adjugent le trophée de la Coupe du Mali de football, 52e édition. Cette consécration inédite couronne l’Union Sportive de Bougouni (US-B, équipe de deuxième division). On se rappelle qu’en 1987, le Sigui de Kayes soulevait le trophée. Il venait de créer la surprise en étant la seule équipe régionale, vainqueur de la Coupe du Mali.

L’USB devient la 7e détentrice de dame Coupe du Mali derrière le Djoliba AC (19 trophées), le Stade malien de Bamako (17), l’AS Réal (10), le COB (3), l’ASB et le Sigui de Kayes (1 chacun).

Yéhia

 Ils ont dit :

Mamadou Touré, entraîneur USB

«C’est dans les vestiaires à la mi-temps que j’ai galvanisé la troupe. J’ai tenu un langage clair aux jeunes en leur disant qu’ils n’ont rien à perdre et que cette Coupe n’est que du bonus. Si vous gagnez, l’histoire retiendra votre nom. Donc, c’est le moment ou jamais. La suite est connue avec un premier but à peine trois minutes de jeu.»

Nouhoum Diané, entraîneur Onze Créateurs de Niaréla

«On n’a pas été ridicule. Je pense qu’on aurait du marquer deux voire trois buts en première période. L’égalisation en début de seconde mi-temps but nous fait mal.  On voulait tellement gagner cette Coupe, mais Dieu a décidé autrement.»

Par Alassane Cissouma

Fiche technique

Samedi 25 août, finale de la 52e édition de la Coupe du Mali, Onze Créateurs-US Bougouni : 1-2

Buts de Hamidou Sinayoko (14’s.p) pour Onze Créateurs ; Boubacar Diarra (48’) et Youssouf Camara (55’) pour US-Bougouni.

Avertissements : Sékou Diarra (65’) pour Onze Créateurs ; Ouagabou Sangaré (US-Bougouni).

Bon arbitrage de Koman Coulibaly assisté de Drissa Niaré et de Nouhoum  Bamba.

Arbitre suppléant: Mahamadou Kéita

Commissaire: Boubacar Thiam

Onze Créateurs : Yao Aristide Brice Bacé, Lassana Samaké, Maruis Hamed, Mahamadou Coulibaly, Sékou Diarra, Yacouba Diarra, Koké Kanadjigui, Aimé Koffi (cap, puis Moussa Sissoko 59’), Oumar S.M  Kanté (puis Abdoul K. Sanou 70’), Mahamoud B. Cissé, Hamidou Sinayoko (Aliou Diarra 80’).

Entraîneur : Nouhoum Diané

US-Bougouni : Yacouba Fomba, Moussa Sangaré, Mamadou Diawara, Mohamed Kéita, Boubacar Konaté, Fatogoma Coulibaly (puis Salif Sidibé 46’), Yacouba Camara, Youssouf Camara (Amdou Cissé 82’), Ouagabou Sangaré (Lamine Coulibaly 51’), Soro Kadiéna, Boubacar Diarra.

Entraîneur : Mamadou Touré

Basile

PARTAGER