Finale de la coupe du Mali : Les Onze Créateurs inscrivent leur nom aux palmarès des vainqueurs

0
Les onze créateurs de Niaréla
Les onze créateurs de Niaréla

Les Onze Créateurs de Niaréla ont happé le Djoliba, enterrant du coup les espoirs du Club de Hèrèmakono d’avoir un trophée pour cette année. Lors de la 34ème édition de la finale de la coupe du Mali, le 31 juillet 2014, Les Onze créateurs ont battu le Djoliba par le score d’un but à zéro. Cette 34ème édition de la finale de la coupe du Mali était placée sous la présidence du Président de la République son Excellence Ibrahim Boubacar Keita et en préséance d’une flopée de membres du gouvernement dont le premier ministre Moussa Mara, du président de la fédération malienne de Football avec à ses côtés son homologue de la fédération Togolaise de football l’honorable Gabriel Ameyi.

 

Le coup d’envoi symbolique fut donné par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita. C’est dans un Stade Omnisport surchauffé par l’ambiance prodigieuse des supporters des deux équipes que l’arbitre Croate de la rencontre Ivan Bebek lance les hostilités. Ce sont les hommes D’Abderrazack Chlil, le coach Marocain des Rouges de Bamako, qui prennent d’assaut le camp adverse mais butent toujours sur l’impérial gardien des Onze Créateurs de Niaréla Germain Berthé. Hamidou Sinayoko, Seydou Diallo et Abdoulaye Traoré dit Abedi n’arrivent point à avoir la clé de l’hermétique défense des Onze Créateurs qui tournait autour du capitaine Marius Assoko Hamed. L’arbitre croate de la rencontre envoie les vingt deux acteurs dans les vestiaires sur ce score nul et vierge de zéro but partout.

 

 

A la reprise, les protègés de Mamoutou Kané le coach des Onze créateurs de Niaréla redynamisent sa troupe qui gagne en confiance et multiplient les tentatives devant les cages gardées par Cheick Oumar Bathily, le gardien du Djoliba. Souleymane Dembélé, l’intenable milieu de terrain des Onze Créateurs qui après un slalom dans la défense des rouges, sert sur un plateau d’or son attaquant Souleymane Sissoko qui trompe la vigilance de Cheick Oumar Bathily et envoie la balle au fond des filets des rouges à la 52ème minute de jeu. Après ce but, le coach des Rouges Abderrazack Chlil apporte du sang neuf dans son effectif, Lassina Diarra, Nouhoum Fané et Idrissa Nama Laico Traoré n’apporteront rien à la souffrance de leurs coéquipiers. A quelques minutes de la fin du temps réglementaire, un défenseur des Onze Créateurs fauche Idrissa Nana Laico Traoré dans la surface de réparation et l’arbitre Croate Ivan Bebek accorde un penalty aux rouges de Bamako au grand bonheur des supporters qui étaient aphones dans les gradins du Stade Omnisport Modibo Keita.

 

 

L’attaquant des rouges Hamidou Sinayoko se saisit de la balle et d’un tir sec l’envoie au dessus des filets du gardien des Onze Créateurs Germain Berthé. Il venait d’enterrer les espoirs de toute une équipe. L’arbitre Croate siffle la fin de la rencontre sur ce score à l’avantage des Onze Créateurs de Niaréla qui venait d’inscrire son nom au palmarès des vainqueurs de la dame coupe du Mali au grand dam des supporters des rouges qui avaient pris d’assaut les gradins du Stade Omnisport Modibo Keita. Après la débandade de 2012 contre l’US Bougouni, les Onze Créateurs de Niaréla ont enfin un trophée dans la besace.

 

Moussa Samba Diallo

 

Ils ont dit après la rencontre

Souleymane Sissoko des Onze Créateurs, élu meilleur joueur du Match

‘’Je dédie ce trophée à ma regrettée grand-mère’’

« Cette finale était à notre portée et nous avons su saisir nos chances et à temps. Depuis qu’on est parvenu à battre le Stade malien en demi-finale, nous savons que cette année était la bonne pour enfin remporter le trophée tant convoité de la coupe du Mali.Je dédie ce trophée à ma regrettée grand-mère qui me chahutait tant, mais arraché à l’affection de tous depuis l’année dernière »

 

 

Mamoutou Kané dit Mouroulé, entraineur des Onze Créateurs

‘’Cette victoire prouve que les entraineurs nationaux ont du répondant’’

« J’ai remporté la coupe du Mali en étant joueur et je viens de la remporter étant entraineur principal d’une équipe. Chapeau à mes gosses qui ont su appliquer avec parcimonie mes consignes. Cette victoire des Onze Créateurs sous la férule d’un entraineur national prouve à suffisance que les entraineurs nationaux ont du répondant et sont qualifiés pour diriger les clubs. Il suffit de les mettre dans les conditions optimales et les résultats jailliront »

 

 

Abderrazak Chlil, entraineur du Djoliba AC

’Je félicite les Onze Créateurs pour leur victoire méritée’’

« Il y a des jours sans au football et aujourd’hui faisait partie de ces jours, mes joueurs ont essayé par tous les moyens de revenir au score mais se sont heurtés à la défense d’en face qui était bien en place. Le tournant du match était le penalty accordé au Djoliba si la chance nous avait souris on aurait pu l’emporter durant les prolongations mais hélas l’attaquant rouge est passé à côté de son sujet. Je félicite les Onze Créateurs pour leur victoire méritée et je travaillerai d’arrache pied pour avoir une place honorable au championnat »

 

MSD

PARTAGER