Finale de la 52ème coupe du Mali: L’US Bougouni s’empare du trophée !

6

La finale de la 52ème coupe du Mali qui a opposé les onze créateurs de Niarela à l’Union Sportive de Bougouni, samedi dernier au stade Modibo Keita a vu la victoire de l’US Bougouni, une équipe de deuxième division par le score de 2 buts à 1. C’était sous le regard admirable du président de la République par intérim le Pr. Dioncouda Traoré, en présence de plusieurs personnalités et une forte présence des ressortissants de la 3ème région avec à leur tête le gouverneur de la région, Ibrahim Féfé Koné.

Coupe du Mali: Dioncounda TRAORE remet la coupe au capitaine de L’US Bougouni

Cette finale inédite était attendue par les amoureux du ballon rond puisque opposant une équipe de D2, l’US Bougouni et une équipe de D1, les onze créateurs de Niarela. Tous les pronostics militaient en faveur de l’équipe de Niarela. Mais comme un match de foot n’est jamais gagné à l’avance, l’équipe de l’US Bougouni, grosse outsider, enlève au nez et à la barde des poulains de Nouhoun Diané. Une pilule amère dans la gorge des fans du club de la capitale.

Comme on pouvait s’y attendre, les onze créateurs dès l’entame du jeu avaient mis la pression sur leur adversaire pour tenter de l’étouffer en multipliant les occasions. C’était sans compter sur la détermination de l’équipe de la troisième région qui se signale à la 9ème minute sur une frappe lointaine repoussée par la barre transversale du portier des créateurs. Un signal fort qui annonçait l’envie et la volonté de l’équipe de Bougouni à s’emparer du trophée.

A la 11ème minute suite à une faute dans la surface de réparation de l’US Bougouni, l’arbitré Koman Coulibaly siffle le penalty  en faveur des onze créateurs. Hamidou Sinayoko s’en charge et marque. Le score est d’un but à zéro en faveur du club de la capitale.  Après ce but matinal, les joueurs de l’US Bougouni  sonnés dans leur orgueil vont s’armer de courage et contrer toutes les tentatives de tuer le match par la bande de Nouhoun Diané. Le score restera inchangé jusqu’à la mi-temps.

A la reprise de la deuxième mi-temps, l’équipe du Banimonotié, poussée par les centaines supporters venus de toute la troisième région et du District,  réagit et obtient l’égalisation à la 48ème  minute d’une tête dévier par Boubacar Diarra qui va surprendre le portier des onze créateurs. Score de parité un but partout. Le match est donc relancé. L’entraîneur de l’US Bougouni procède à un changement qui va porter son fruit.  Ainsi, à la 54ème minute, sur un bon service de son milieu offensif, Youssouf Camara double la mise en faveur de l’US Bougouni. Les assauts des joueurs de l’équipe des onze créateurs pour revenir au score ne porteront pas de fruit face à la combativité de l’équipe de Bougouni. Le score final de 2 buts à 1 permet à l’US Bougouni, deuxième division d’emporter le trophée de cette 52ème coupe du Mali, une première dans l’histoire du foot malien. Ce succès ouvre les portes de la coupe de la confédération africaine de football au club de Banimonotié qui représentera le Mali.

Vivement la 53ème édition.

Les deux finalistes  équipés par Orange-Mali  

 Onze créateurs de Niarela et l’Union Sportive de Bougouni, les deux finalistes de cette 52ème coupe du Mali, ont été habillés par Orange Mali au cours d’une cérémonie à la femafoot. Toujours au cœur du football malien, l’opérateur économique de téléphonie mobile, Orange Mali entend faire apporter son soutien et son accompagnement à la promotion de la jeunesse malienne à travers le sport roi. Les équipements reçus par le vice-président de la femafoot M. Boubacar Monzon Traoré des mains du Directeur de la communication de l’Orange-Mali  M. Racine  Thiam, ont été apprécié par les deux finalistes qui n’ont pas caché leur joie et leur gratitude pour les actions d’Orange Mali en faveur des équipes tout au long de cette 52ème coupe du Mali.

Blaise Sangaré dit à propos de la victoire de l’US Bougouni

« Par cette coupe, Bougouni est devenu Bougouba pour l’éternité »

Ce sacre de l’Union sportive de Bougouni est aussi une victoire pour Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise, Président de la Convention sociale démocrate (Cds Mogotiguiya). Pour arriver à ce stade, l’US Bougouni a bénéficié du soutien et de l’accompagnement constant d’un lot restreint de cadres qui ne jurent que pour Bougouni. Sans doute, Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise est l’un des rares cadres ressortissants de Banimonotié à faire preuve d’une constance réelle dans l’accompagnement de cette équipe qui fait aujourd’hui la fierté de tout un cercle, de toute une région. Blaise Sangaré a cru en cette équipe. Cette volonté inébranlable de l’enfant chouchou de Bougouni s’est matérialisée par des investissements colossaux. Et cela depuis belle lurette. Par ailleurs, il est le premier supporteur de l’US Bougouni.

Se confiant aux journalistes, Blaise Sangaré a affirmé : « Par cette coupe, Bougouni est devenu Bougouba pour l’éternité ».

Par Mohamed Traoré, stagiaire

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. felicitation a us bougouni et merci a ATT pour le stade de bougouni qui a beaucoup participer au devellopement du sport et du foot en particulier.

  2. Bougouni a eu son DEF.Le Mali doit aussi avoir son DEF.
    Arretent l’egoisme dans ce pays.

Comments are closed.