Finale de la Coupe de la Ligue de France ce samedi : Salif Kéïta dit Domingo invité par son ancien club, Saint Etienne

4

Le premier Ballon d’Or Africain,  notre compatriote Salif Kéïta dit Domingo est invité par son ancien club, Saint-Etienne  pour assister à la finale de la Coupe de la Ligue, prévue ce samedi 20 avril, face au Stade de Rennes. Il sera accompagné, pour la circonstance, par son  épouse.

Salif Keita (la panthère noire)
Salif Keita (la panthère noire)

C’est ce samedi 20 avril que se jouera au Stade de France, la finale de la Coupe de la Ligue, qui opposera Saint-Etienne au Stade de Rennes. Les deux finalistes ont reçu chacun 21 399 billets auxquels s’ajoutent 1 900 places pour leurs partenaires respectifs. Environ 5 700 places sont réservées aux loges et 2 000 ont été écoulées par le Stade de France auprès des comités d’entreprise. Tandis que la Fédération Française de Football a récupéré près de 5 000 tickets pour les distribuer aux ligues régionales.

Ancien joueur de Saint-Etienne, Salif Kéïta dit Domingo sera de la fête avec plusieurs invités de marque. Il est invité par son ancien club pour participer à cette belle fête. Le premier ballon d’or africain quittera Bamako, jeudi prochain, en compagnie de son épouse pour la France. Le choix de Salif Kéïta, qui a dirigé la Fédération Malienne de Football, il y a quelques années, n’est pas fortuit. C’est à Saint-Etienne qu’il a commencé sa carrière professionnelle. Et c’est dans ce club qu’il a remporté le premier Ballon d’Or Africain, le 3 juillet 1971.

Selon le magazine France Football, Salif Kéïta occupe la 4ème place du classement des cinquante meilleurs joueurs étrangers à avoir évolué en Ligue 1. Le Ghanéen Abedi Pelé est 5ème tandis que le libérien Georges Weah occupe la 10ème place. L’ivoirien Didier Drogba est 20è. Le vieux Roger Milla occupe la 32ème place de ce classement. C’est dire que Domingo reste une icône du football africain. Avec les Stéphanois, Salif Kéïta a marqué 42 buts en 1971-1972. Il a fait les beaux jours des Verts (1967 -1972).

Alou B HAIDARA

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Ca tombe bien!Un de mes collègues stéphanois me prend la tête avec cette histoire: Salif KEITA qui a débarqué ici à l’aéroport du Bourget avec son contrat en main aurait emprunté un taxis à compteur pour rejoindre Saint Etienne en “arrivé-payé”!C’est le club qui aurait reglé la facture, elle lui aurait coûté un peu plus de 4.000F francais à l’époque. :mrgreen:

  2. Par ce temps qui cours pour nous malien ici en France domingo nous la l’entendons et la pronossons avec la tête haut le buste bombé merci Salif…

Comments are closed.