FINALE DE LA COUPE DU MALI:ASB/Stade Malien : des doublés en jeu

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer
Les demi-finales de la 46e édition de la Coupe du Mali se sont jouées, le jeudi le jeudi 13 juillet, à Ségou et à Koulikoro. D’un côté, c’est l’actuel leader du championnat national qui a élimé le Centre Salif Kéïta à l’issue des tirs aux buts. De l’autre, c’est l’actuel détenteur de la Coupe du Mali, l’Association Sportive de Bamako, qui a surclassé le Club Olympique de Bamako toujours à par les penalties. En somme, c’est une histoire de doublé entre qui sera en jeu le 30 juillet.
ans la Cité des Balanzans, le Stade Malien de Bamako était opposé au Centre Salif Kéïta. Pour cette rencontre, les centristes voulaient, non seulement prendre leur revanche, mais aussi accéder pour première fois de leur histoire en finale de la Coupe du Mali.
Quant aux Blancs de Bamako, ils partaient légèrement favoris. Ils ont montré leur suprématie à l’issue de la rencontre en remportant la victoire après les tirs au but.
A l’issue du temps règlementaire, les deux équipes n’ont pas pu se départager, même après les prolongations. Auparavant, ce sont les Blancs qui ont ouvert le score à la 30e minute sur penalty transformé par Alain Claude Traoré. Un peu plus tard, les boys du CSK ont établi la parité par une tête de Cheick B. Cissé. Les Stadistes ont eu des nerfs plus solides que le CSK et ont gagné par 4 tirs contre 2 lors des penalties. Cette victoire leur a ouvert, du coup, la porte de qualification en finale, pour l’assaut à un éventuel 17e trophée et surtout d’un doublé.
Le second match opposait ce même jour à Koulikoro, l’Association Sportive de Bamako (ASB) au Club Olympique de Bamako (COB).
Au cours de cette rencontre, les deux équipes se sont neutralisées pendant tout le match et se sont séparés sur le score nul et vierge c’est-à-dire 0 but partout à l’issue des 90 minutes. Il fallait alors recourir à la séance des tirs aux buts.
L’ASB s’en sortira plus chanceuse que son adversaire en réussissant 4 tirs contre 2. Le COB était pourtant favori car dans la plupart des rencontres qui l’opposait à son adversaire du jour, a tourné en sa faveur. Mais chaque match, sa réalité comme le disent les connaisseurs du ballon rond. Et c’est finalement le vaincu de leurs différentes duels qui est devenu vainqueur.
L’ASB, détentrice du trophée, voudra conserver son titre pour une deuxième fois consécutive. D’où une belle finale en perspective qui l’opposera à un Stade Malien très déterminé. La finale prévue pour le 30 juillet et sera présidée par le président de la République, Amadou Toumani Touré.
Il aura l’opportunité, comme bon nombre de spectateurs, d’assister pour une première fois dans l’histoire de la Coupe du Mali, l’opposition ASB/Stade Malien de Bamako. Rappelons que les deux équipes s’étaient rencontrées l’année dernière en demi-finale. Un match remporté par l’Association Sportive de Bamako sur le score de 2 buts à 1.
 

Boubacar Traoré« 

SOURCE:  du   17 juil 2006.