Foot – ANG – 32e j. Chelsea est encore tombé !

0
A l'image de David Luiz, Chelsea a souffert sur la pelouse de Crystal Palace. (Reuters)
A l’image de David Luiz, Chelsea a souffert sur la pelouse de Crystal Palace. (Reuters)

A quatre jours de son quart de finale de Ligue des champions contre le PSGChelsea s’est incliné sur le terrain de Crystal Palace (0-1). C’est la deuxième défaite des Blues en trois journées de Premier League.Le festival contre Arsenal n’aura pas eu de lendemain. Déjà battu par Aston Villa il y a quinze jours (0-1), le Chelsea de José Mourinho a perdu sur le même score contre Crystal Palace (1-0), ce samedi lors de la 32e journée de Premier League. Une défaite qui tombe mal, à quatre jours de son quart de finale de Ligue des champions contre le PSG. A l’exception d’Oscar, Willian et Eto’o, José Mourinho avait pourtant aligné son équipe-type et sa solide défense Terry – Cahill. Mais les Londoniens sont tombés contre une équipe qui leur a proposé un vrai combat et a été très agressive. David Luiz, victime d’un tacle appuyé (13e), Azpilicueta d’une semelle (20e) etFernando Torres d’un tampon (22e), en ont pris pour leur grade. Mais limiter la prestation de Crystal à un match de hockey serait trompeur.

 

Les coéquipiers de Julian Speroni se sont procuré pléthore d’occasions, par Bolasie (27e et 30e), Jerome, déséquilibré par David Luiz dans la surface (29e), Puncheon (42e, 62e), Palace (74e), O’Keefe (81e) et Ledley (82e). Mais c’est John Terry qui a inscrit le seul but de sa partie, contre son camp (52e). A contrario, les Blues ont attendu la 55e minute avant de cadrer leur première frappe, par Eden Hazard. Le Belge a également vu une frappe détournée sur son poteau par Speroni (73e). Au total, Chelsea a frappé à dix-neuf reprises mais n’a cadré que deux tirs. Ce revers ne fait vraiement pas les affaires des Blues, puisqu’ils pourraient céder la tête de la Premier League à Manchester City, si les Citizens s’imposent contre Arsenal (à partir de 18h30).

 

Source: sports.yahoo.com/

Commentaires via Facebook :

PARTAGER