Foot – CM – Gr. B L’Espagne humiliée d’entrée !

0

Robin van Persie et Arjen Robben ont marqué chacun un doublé. (Reuters)Pour son entrée en lice dans la Coupe du monde, la Roja a pris l’eau face à des Néerlandais déchaînés, ce vendredi (1-5). Robben et Van Persie ont inscrit chacun un doublé.Le tenant vacille déjà. Vendredi, le premier choc de ce Mondial brésilien a largement tourné à l’avantage des Pays-Bas, qui ont soufflé l’Espagne grâce à une très belle deuxième période (5-1). Battue d’entrée par laSuisse (0-1) il y a quatre ans, la Roja pourra au moins se dire qu’elle a un exemple concluant sur lequel s’appuyer. Mais cette fois, la claque est énorme pour une équipe qui n’avait encaissé que six buts sur les trois dernières grandes compétitions internationales ! Tout avait pourtant commencé comme dans un rêve. Avec un duel perdu par Wesley Sneijder face à Iker Casillas(8e), quasi identique à celui manqué par Arjen Robben en finale en 2010, et un penalty généreux obtenu par Diego Costa, sifflé tout le match, et transformé par Xabi Alonso (27e). Si les Pays-Bas avaient perdu cette rencontre, on aurait sans doute encore entendu parler quelques temps de cette action.

Mais peu à peu, les Pays-Bas ont pris le contrôle de la partie, sans que l’Espagne ne soit capable de réagir. Juste après une énorme occasion pour David Silva (43e), Blind a adressé un long ballon dans la profondeur à Robin van Persie, qui s’est détaché du marquage de Sergio Ramos pour lober Casillas de la tête (44e). En deuxième période, c’est à un véritable festival offensif que le stade de Salvador a assisté. Au milieu d’une défense espagnole méconnaissable, Robben et ses amis se sont régalés. Le joueur du Bayern Munich s’est offert un doublé plein de classe (53e, 80e) alors que De Vrij (65e) et Van Persie (72e) ont profité des erreurs de Casillas. Le coup est donc énorme pour les Pays-Bas. Et le danger est gigantesque pour l’Espagne, qui affrontera le Chili mercredi dans un match déjà décisif dans ce groupe B.Un très long ballon dans le dos de la défense et Robin van Persie qui se démarque. Le reste, c’est du talent et un coup de tête magistral de l’attaquant de Manchester United. Après avoir mis trois mètres à Sergio Ramos, il s’est élevé pour placer une tête splendide sous la barre d’Iker Casillas, impuissant sur ce coup-là. Ivre de joie, il s’est ensuite précipité vers le banc pour taper rageusement dans la main de Louis van Gaal.Il a effectué deux superbes parades à la 87e minute mais il était déjà bien trop tard. Malgré un bon début, avec une intervention autoritaire devant Sneijder (8e), Iker Casillas est passé au travers de son match face aux Pays-Bas. Sur le troisième but, il n’a pas résisté à la pression de Van Persie et De Vrij dans les six mètres et sur le quatrième, il a manqué son contrôle. Il n’en fallait pas plus à Van Persie pour marquer son deuxième but et humilier encore un peu plus l’Espagne. Enfin, Robben s’est amusé à le contourner pour inscrire le cinquième but de son équipe.

 

Source: L’équipe

PARTAGER