Foot – ESP – 32e j. Le Real en balade

0
Gareth Bale et le Real Madrid -  balade
Gareth Bale et le Real Madrid ont largement battu la Real Sociedad (4-0). (L’Equipe)

Le Real Madrid s’est largement imposé sur le terrain de la Real Sociedad (4-0). Les Madrilènes restent dans la roue du Barça et de l’Atlético.Mis sous pression par les victoires de l’Atlético et du Barça, samedi, le Real Madrid a envoyé un signal fort à ses rivaux pour le titre en allant s’imposer largement sur la pelouse de la Real Sociedad (4-0).

 

Alors que les Catalans et les Colchoneros ont paru émoussés après leurs rencontres de Ligue des champions et ont peiné pour l’emporter, les hommes de Carlo Ancelotti ont fait étalage de toute leur force collective et n’ont laissé aucune chance à un adversaire pourtant coriace. Si, en début de match, Antoine Griezmann et Carlos Vela ont donné quelques sueurs froides à la défense du Real par leur entente et leur vivacité, le Real a rapidement pris l’ascendant, pour finalement ouvrir le score juste avant la pause par Illarramendi, qui reprenait une belle frappe de Benzema repoussée par Bravo (45e minute). L’enfant du pays, arrivé de la Real Sociedad l’été dernier, ne célébrait pas son but de manière trop ostentatoire, mais le Real allait ensuite pouvoir dérouler…Même sans Cristiano Ronaldo, exceptionnellement laissé au repos par Ancelotti et absent de la feuille de match, la puissance offensive du Real est impressionnante. D’ailleurs, les Madrilènes ont aligné leur septième victoire en huit matches disputés sans le Ballon d’Or cette saison (un nul). Bale, Benzema, Isco et Modric ont multiplié les offensives et les occasions en seconde période. Le Real s’est même payé le luxe de trouver la barre par deux fois, sur une tête puissante de Sergio Ramos(49e) puis sur une lourde frappe des 20 mètres de Karim Benzema (65e). C’est finalement Bale qui a inscrit le deuxième but d’une belle frappe instantanée de 30m après une mauvaise relance de Bravo (67e), avant que Pepe (reprise sur corner, 85e) et Morata, superbement lancé par l’entrant Di Maria (89e), ne viennent alourdir le score. Très bien parti pour se qualifier cette semaine pour les demi-finales de la Ligue des champions face à Dortmund, le Real est surtout revenu à 2 points du Barça et 3 points de l’Atlético, toujours leader de la Liga. Ce ménage à trois a l’air parti pour tenir l’Espagne en haleine jusqu’au bout de la saison. Le Real, lui, peut encore tout gagner.

 

Source: lequipe.fr

 

PARTAGER