Foot féminin, championnat du District : L’AS Mandé tue le suspense ?

0

Foot féminin, championnat du District : L’AS Mandé tue le suspense ?Le coup d’envoi du Carré d’as a été donné dimanche au stade Mamadou Konaté. Deux rencontres étaient au programme : Santoro UFC-Réal et USFAS-AS Mandé.

Tous les regards de cette journée inaugurale étaient tournés vers le choc USFAS-AS Mandé mais contre toute attente, cette rencontre a tourné à la promenade de santé pour les Mandékas qui ont explosé leurs adversaires 5-0. Avec ce large succès, on peut dire que les joueuses de Lafiabougou ont déjà tué le suspense et pris une bonne option pour le sacre. En tout cas, on ne voit pas qui pourrait empêcher la capitaine Diaty N’Diaye et ses coéquipières de remporter le titre suprême quand on sait que l’USFAS faisait figure de concurrente la plus sérieuse pour le team de Lafiabougou. Les cinq buts de l’AS Mandé ont été marqués par l’internationale Guinéenne Hawa Nènè Konté qui a réalisé le triplé (16è, 45+2è, 88è min) et l’inévitable Bassira Touré (18è, 78è min). La sortie prématurée de la canonnière, Oumou Touré pour cause de blessure a beaucoup pesé du côté de l’USFAS. Mais disons-le sans ambages, l’AS Mandé était trop forte pour son adversaire et le large succès des joueuses du coach Moriba Diallo ne souffre d’aucune contestation. «Je félicite les filles qui ont mouillé le maillot; elles ont très bien joué. Mais il faut déjà oublier ce match pour se concentrer sur la 2è journée et le face à face avec le Réal. Cette rencontre sera décisive dans la course au titre. Je pense que les filles seront à la hauteur», a confié Moriba Diallo après la démonstration de ses protégées contre l’USFAS.

Le technicien de l’équipe militaire imputera la déroute de ses joueuses aux lacunes étalées par certains éléments, notamment la gardienne. «Elle (la gardienne, ndlr n’était pas dans son assiette aujourd’hui; ce sont des choses qui arrivent dans le football et il ne faut pas l’accabler pour ça. Je demande simplement aux filles de ne pas se décourager parce qu’il reste encore deux journées de compétition», dira Ibrahim Koné. Dans l’autre match de cette première journée du Carré d’as, le Réal n’est pas non plus allé avec le dos de la cuillère face à Santoro UFC écrasé 4-0. Auteur d’un triplé (40è, 69è, 79è min), Binta Diarra «La Vieille» a été le bourreau des joueuses de Djélibougou qui ont été dominées de la tête et des épaules par leurs adversaires. Le quatrième but du Réal, œuvre de Fanta Sangaré est intervenu dans les arrêts de jeu (90+2è min). A l’issue de la première journée, l’AS Mandé et le Réal occupent la tête du classement avec 3 points chacun, mais les Mandékas disposent d’une meilleure différence de but (+5 contre +4). C’est dire que l’équipe qui l’emportera aujourd’hui lors de la 2è journée, a toutes les chances de terminer sur la plus haute marche du podium.

Djènèba BAGAYOKO

Dimanche 10 août au stade Mamadou Konaté Santoro UFC-Réal : 0-4 Buts de Binta Diarra (40è, 69è, 79è min), Fanta Sangaré (90+2è min).

Arbitrage de Rokia Fofana assisté de Maladon Barry et Kadiatou Sidibé.

USFAS-AS Mandé : 0-5

Buts de Hawa Nènè Konté (16è, 45+2è, 88è min), Bassira Touré (18è, 78è min).

Arbitrage de Téninba Bagayoko assisté de Aslème Coulibaly et Zoumana Keïta.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER