Grâce à la médiation du président du Cnosm, Habib Sissoko : La presse sportive malienne enfin réconciliée et réunifiée pour le bonheur du sport malien

0

Désormais, il n’existe qu’une seule association de la presse sportive au Mali. Il s’agit bel et bien de l’Association des journalistes sportifs du Mali (Ajsm) qui a vu le jour depuis 1970. Cela a été rendu possible grâce à la médiation du président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) Habib Sissoko, à travers la signature, le 3 février dernier, d’un protocole de réconciliation et de réunification entre l’Association des journalistes sportifs du Mali (Ajsm) dirigée par Oumar Baba Traoré et l’Union des journalistes de sports du Mali (Ujsma) de Baba Cissouma. Un congrès unitaire sera organisé afin de formaliser un bureau consensuel.

ça y est !  Le samedi 3 février 2018 est désormais inscrit dans les annales du sport malien, plus particulièrement de la presse sportive malienne. En effet, c’est ce jour que l’Association des journalistes sportifs du Mali (Ajsm) dirigée par Oumar Baba Traoré et l’Union des journalistes de sports du Mali (Ujsma) de Baba Cissouma ont décidé la réconciliation et la réunification. Cela a été rendu possible grâce à la médiation du président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) Habib Sissoko ayant abouti à la signature d’un protocole d’accord le samedi 3 févier, par lequel les militants des deux associations s’engagent désormais à militer ensemble au sein de l’Ajsm. Pour ce faire, un congrès unitaire sera organisé afin de mettre en place un bureau consensuel.

Cela s’est passé en présence de plusieurs journalistes sportifs dont le doyen Mamadou Diarra, président d’honneur de l’Ajsm.

Baba Cissouma, président de l’Ujsma, très ému, a laissé parler ses sentiments : “Je suis tout heureux, satisfait et même très ému de la signature de ce protocole de réconciliation et de réunification de la presse sportive malienne. Pour moi, ce 3 février 2018 est un grand jour, historique. Je rends hommage au président Habib Sissoko pour avoir réussi cette grande prouesse. Désormais, l’Ajsm et l’Ujsma font une seule association. Aujourd’hui, nous sommes réunifiés. Nous sommes réconciliés. Nous sommes désormais une grande association. Et c’est un signal lancé à tous les secteurs du sport au Mali et aux autres domaines de la vie sociale de notre pays. Unissons-nous pour que nous soyons plus forts pour notre corporation” dira Baba Cissouma.

Prenant la parole, le président de l’Ajsm, Oumar Baba Traoré, a rassuré tout le monde en ces termes : “Que cela soit très clair ! La divergence née du 4ème congrès de l’Ajsm est désormais derrière nous. Ni gagnant ni perdant. Il n’y aura ni de tendance Oumar Baba ni de tendance Baba Cissouma. Nous sommes désormais 1+1 = 1. Nous sommes donc une seule association de la presse sportive. Je suis vraiment confiant pour la suite” dira-t-il, avant de lancer un cri du cœur : “Restons unis pour ne plus donner la chance aux mici dominici de vaquer à leurs occupations préférées, à savoir diviser pour régner”.

Pour conclure, le président de l’Ajsm a adressé ses sincères remerciements au président du Cnosm pour avoir réussi ce grand coup de faire réconcilier et réunifier l’ensemble des journalistes sportifs. “Devant l’histoire, je témoigne de votre engagement au quotidien et de votre détermination à réconcilier et réunifier les deux associations. De 2011 à aujourd’hui, vous avez fait preuve de patience, d’imagination et surtout d’intelligence pour arriver à ce résultat. Cette historique réconciliation ouvre la voie à d’autres chantiers pour l’Ajsm. Et je n’ai aucun doute que, comme toujours, vous et le Cnosm nous accompagneront “ dira le président de l’Ajsm, Oumar Baba Traoré. C’est avec un réel plaisir que le doyen Mamadou Diarra a pris la parole pour magnifier le président Habib Sissoko.  “Je suis très heureux de ce que le président Habib Sissoko vient de faire. Je suis heureux parce que la grande famille de la presse sportive se retrouve autour de l’Ajsm. Et quand vous êtes divisés, vous perdez votre crédibilité sur le plan international. Vraiment, je rends un vibrant hommage à Habib Sissoko pour cette belle initiative de réconcilier les journalistes sportifs “ dira-t-il.

Habib Sissoko, visiblement très heureux, a déclaré : “Nous saluons le sacrifice consenti par les présidents de l’Ajsm et de l’Ujsma, les deux parties. Un sacrifice ayant permis une famille de la presse sportive reconstituée. Ce rayon de soleil vous honore, le rayon de soleil que vous avez décidé de passer sur la grisaille de notre presse sportive et de notre sport national. Je suis persuadé que ce bel esprit d’abnégation, pour l’intérêt général, sera contagieux et fera en sorte que la division sorte de nos rangs”.

En bon dirigeant, Habib Sissoko précisera que “le Cnosm se porte garant de cette réconciliation de la presse sportive malienne, lui dont la vocation demeure la création des meilleures conditions de gouvernance des structures sportives et la collaboration intelligente entre les responsables sportifs”.

“Soyons désormais dans l’attitude positive qui prenne les décisions qui vaillent pour la presse sportive, pour le sport malien, pour la paix et la cohésion sociale dans notre pays. Merci à tous et que la paix soit sur vous” a conseillé le président du Cnosm, qui fait aujourd’hui la fierté du Mali.

Pour joindre l’utile à l’agréable, le président du Cnosm a offert un méchoui aux journalistes sportifs.         

                                A.B. HAÏDARA

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here