La grande histoire du football au Mali : La création Djoliba AC : De la fusion du Foyer et de l’Africa Sport de Bamako

2

Incontestablement, le Foyer du Soudan  est du fait de ses origines le plus vieux club soudanais d’après guerre. Parti de l’Amicale du Soudan, il a évolué sous les noms comme BELIER, MARIDIE NIARE, ART et CULTURE avant de devenir Djoliba Athlétique Club né de la fusion avec Africa Sport de Bamako. Sans être glorieux à l’échelon d’AOF comme sa sœur rivale la JA, le doyen des clubs soudanais fut un creuset de grands joueurs comme Djimé SIDIBE, « Masta »Djibril DIALLO, Sidate, Bakary Trompette, etc….

Comme on le voit aujourd’hui entre le Stade et le Djoliba, depuis le Soudan, le Foyer était incontestablement l’adversaire le plus redouté de la Jeanne d’Arc, du Racing et du Richelieu.

en 1951, quatre éditions de la finale  de la Coupe du Soudan ont été jouées entre le Foyer et le Richelieu au stade ASSOMPTION (Ouénzin). Le gardien du Richelieu Gaoussou qui au cours de la rencontre avait fourni d’immenses efforts afin d’épargner sa cage des tirs des attaquants du Foyer, fut pris de vomissements après le match. La quatrième édition fut remporté par le Foyer par le score de un but à zéro, but de Bakary trompette.

Avant la fusion, le foyer était dominé par les joueurs restés longtemps le rempart des formations adverses, Djimé SIDIBE reste pour le bon souvenir soudanais, la charnière principale des lignes défensives du Foyer avec à ses cotés l’inénarrable MASTA Djibril DIALLO.  Les vieux de médina Coura se rappellent encore des duels entre Cheick AW et Djimé SIDIBE.

Le plus important entre ces deux hommes était que malgré l’importance de l’enjeu n’avaient jamais perdu l’esprit de fairplay pour se livrer à certains actes de brutalités qu’on rencontre malheureusement aujourd’hui sur les terrains de football.

La grande histoire du football au Mali : La création  Djoliba AC :    De la fusion du Foyer et de l’Africa Sport de Bamako
Logo de Djoliba AC

Quant à l’Africa Sport de Bamako, il  a été  crée en 1957 et n’a vécu que trois ans, lesquels ont suffit pour permettre à ce jeune club de se faire une réputation en Afrique Occidentale.

Il  était la fusion entre le BAYARD de Bagadadji et la JAB (Jeunesse Ardente de Bamako Coura). Son premier Président a été Tidiane Faganda Traoré.  En 1958, il est invité par son homonyme d’Abidjan pour un match Gala. L’Africa Sport de Bamako gagne par le Score de Deux buts à Un, marqués par Mamadou TRAORE et de FAH TRAORE

En 1959 l’Africa Sport continue sa lancée et monte en division A où il bat dès le départ le Foyer, la JA et livre trois éditions contre le Racing en  finale de la coupe des Anciens Combattants avant de s’incliner en nocturnes sous les coups de Moussa BALLANI qui marque deux buts pour le Racing.

La troisième année coïncide avec les reformes de l’Indépendance, ses dirigeants voulurent fusionner avec la JA ou l’Espérance, Mais la JA avait déjà conclu avec l’Espérance. La seule possibilité qui restait pour l’Africa Sport était le Foyer du Soudan. Il fallut plusieurs réunions et surtout l’insistance du secrétaire général du Club Amadou TALL pour consommer la fusion.

C’est ainsi que Le Foyer et le jeune Africa Sport de Bamako décidèrent de s’unir au Djoliba Athlétic Club, l’alliance entre une formation ancienne possédant expérience à revendre à une formation de jeunes pour la plupart étudiants aux dents longues permettra au Djoliba AC de devenir aussitôt un grenier intarissable de joueurs exceptionnels où l’on compte BLOCUS, LAIS, Kéké, ELASTIC, Boubacar Niambélé, Issa Traoré, Mamadou Keita…..

Le Djoliba AC joue contre le Stade Malien la première finale de la Coupe du Mali le 09 juillet 1961(0-0), les deux équipes se retrouvent le 15 juillet de la même année pour une deuxième édition. C’est le Stade qui l’emporte par le score de 2 buts à 1. (Buts de Baye DIABATE et de Mamadou DIAKITE dit Doudou). Le but Djolibiste fut l’œuvre de BLOCUS.

Ce jour là, le Djoliba alignait les joueurs comme : Abdoulaye DIAWARA « BLOCUS »,  Issa TRAORE « LAÎS », Baba COULIBALY, Abdoulaye TRAORE « ELASTIC », Soumaila SOUMARE, Boubacar NIAMBELE, Mamadou KEITA, Karounga KEITA, Salif KANTE.

 

ABOUBACAR CISSE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. pour votre information , c’st un certain lassana diabate employé de l’INPS qui au cours d’une rencontre chez le vieux tiéba a proposé le nom DJOLIBA afin de sceller la fusion foyer

    il est originaire de kita , il est malien pas guinéen
    sa famille se trouve à badalabougou sema vers poste EDM près ancien djigisémé

    merci

Comments are closed.