Handisport à Tunis : le Mali a pris part

0

Le Comité paralympique international a intégré le Meeting international d’athlétisme pour handicapés de Tunis dans son calendrier depuis trois ans. A cette occasion, il a été rebaptisé Grand Prix IPC de Tunis. Le rendez-vous de Tunis est donc devenu une échéance importante pour handisport international. La 10e  édition de ce meeting de Tunis qui s’est tenue du 25 au 27 mars a vu pour la première fois la participation des pays africains au sud du Sahara dont le Mali.

La délégation malienne était forte de 11membres dont 7athlètes parmi lesquels 2 dames. Elle était dirigée par Aliou Maïga, Directeur national adjoint des sports et de l’éducation physique au  ministère des Sports et comprenait Amadou Diarra, président de la Fédération malienne des personnes handicapées ; Seydou Kéïta, Directeur technique national et de Mody Camara, Coach.

A l’issue de cette compétition, le podium qui s’est dégagé est constitué de : 1er la Tunisie avec 63 médailles dont 31 or, 22 argent et 5 bronze ; 2e Algérie avec 49 médailles dont 16 en or, 15 en argent et 18 en bronze ; et 3e la Pologne avec 27 médailles dont 16 en or ; 6 en argent et 5 en bronze. Le Mali s’en est  bien sorti (voir tableau)

Au moment de leur retour au Mali, nous avons eu monsieur Maïga au téléphone. Il a estimé que c’était une bonne expérience pour nos athlètes. Il a surtout insisté sur l’accueil qui leur a été réservé par la représentation diplomatique du Mali en Tunisie avec à sa tête  son Excellence l’Ambassadeur, Siragata Traoré. Durant tout leur séjour, aussi bien sur les stades qu’en dehors des stades, ils ont été accompagnés.

Monsieur l’ambassadeur lui-même les a assistés au stade lors des compétions. Deux de ses collaborateurs (Jules Tolo et Modibo Diabaté) étaient à leur disposition jour et nuit et ce, jusqu’à leur embarquement dans l’avion du retour. Lorsque nous nous sommes présenté comme journaliste à Delta News, il m’a demandé d’écrire qu’il n’a pas de mots pour remercier l’ambassadeur et son équipe.

Correspondance particulière de Hamidou Ongoïba en séjour à Tunis

PARTAGER