Camp de basketball de Spécial Olympic Mali

0
Camp de basketball de Spécial Olympic Mali
Le représentant des USA et Hamechetou Maiga

Hier, le palais des sports d’Hamdallaye a servi de cadre à l’ouverture d’un camp de basketball de deux jours pour des déficients mentaux. Ce mouvement fondé depuis 1948 par l’américaine Eunice Kennedy Shriver, a été instauré au Mali cette année grâce à Hamchétou Maïga (ancienne internationale malienne et non moins présidente de Spécial Olympic Mali) en collaboration avec l’Ambassade des Etats- Unis d’Amérique au Mali. La cérémonie d’ouverture était présidée par Mme Sidibé Adama Traoré (représentant la première dame du Mali, marraine de l’événement). Elle était accompagnée du ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne Me Mamadou Gaoussou Diarra et du représentant de l’Ambassade des Etats- Unis au Mali Andrew Young.

 

Dans son intervention Hamchétou dira que l’objectif de ce camp est d’offrir aux déficients mentaux, des formations et des compétitions sportives dans un style olympique avant d’ajouter: ” qu’à travers le sport, ils peuvent réaliser leur plein épanouissement “. Pour le représentant de l’Ambassade des Etats-Unis au Mali Andrew Young, le soutien de son pays ne fera pas défaut. ” Je remercie Hamchétou pour l’opportunité qu’elle nous offre pour aider la jeunesse malienne. Cette formation met un accent particulier sur l’éducation et l’importance de l’inclusion dans tous les aspects de la vie civile des personnes ayant des besoins spéciaux.

 

Nous soutenons cette initiative qui rentre dans le cadre de notre programme de soutien au gouvernement du Mali “. Quant à la représentante de la marraine, elle a félicité Hamchetou pour son initiative avant de souhaiter plein succès au camp.

Notons que ce camp de basketball regroupe une soixantaine de personnes ayant des déficiences mentales. Pendant deux jours, elles seront formées sur les techniques de base du basketball.

Il faut rappeler que du 25 au 27 septembre 2014, Hamchétou avait animé un atelier pour les cadettes de l’équipe nationale du Mali. Et au terme de ce camp pour les malades mentaux, elle travaillera avec 150 jeunes filles de Bamako.

SoryIbrahim COULIBALY

Commentaires via Facebook :

PARTAGER