Hippisme, Grand prix de la nation : El-Adiba termine la saison en fanfare

0
0

La saison hippique 2010-2011 s’est terminée en beauté dimanche dernier avec le Grand prix de la nation qui a mis aux prises 20 cracks sur la longue distance de 2600 mètres.

Pour le prestigieux trophée, on attendait des chevaux comme Nyoton vainqueur des deux dernières courses (la première course de la saison et le grand prix PMU-Mali), Bisou ou encore Mayala. Mais contre toute attente, c’est El-Adiba qui s’est hissé sur la plus haute marche du podium, dominant l’épreuve de bout en bout. Dès le départ de la course, El-Adiba annoncera la couleur en prenant la tête du peloton. Visiblement en grande forme, le cheval de l’entraîneur Gaoussou Sogoba imprimera un rythme infernal à la course et c’est sans surprise qu’il franchira la ligne d’arrivée avec plusieurs secondes d’avance sur son poursuivant immédiat, Bisou. Les troisièmes et quatrième places reviendront à Mayala et Nyoton, tandis que Diado complète le quinté gagnant. En plus du trophée, El-Adiba a empoché la coquette somme de 1.000.000F cfa et un congélateur, contre 750.000F cfa et un téléviseur pour le deuxième, Bisou. Quant à Mayala, Nyoton et Diado, ils ont reçu, respectivement 500.000F, 300.000F et 200.000F plus un téléviseur pour chacun. Presque tous les cracks de la ligue de Bamako ont participé au Grand prix de la nation 2011.

Fidèle à la tradition, la Fédération malienne de hippisme (FMH) a décerné des prix spéciaux aux chevaux, jockeys et entraîneurs qui se sont distingués au cours de la saison. Gaoussou Sogoba de l’écurie Amadou Diatigui Diarra a reçu le prix du meilleur entraîneur tandis que Mamadou S. Diabaté a été élu meilleur jockey de la saison. Quant au trophée décerné au meilleur cheval, il est revenu sans surprise au vainqueur du Grand prix de la nation 2011, El-Adiba. La compétition était placée sous la présidence du Premier ministre Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Djiguiba Keïta et du premier responsable de la Fédération malienne de hippisme, Mamadou Baba Sylla. Dans son allocution, le président de la Fédération malienne de hippisme dira que la saison 2010-2011 restera comme l’une des plus riches de l’histoire de la fédération. Au total, 152 courses ont été organisées dans les 10 ligues affiliées à la fédération dont 35 courses au niveau de la ligue de Bamako. Le District est talonné par la ligue de Ségou (34) et 10 Grands prix ont été organisés, précisera Mamadou Baba Sylla.

Lors de ces différentes réunions hippiques, expliquera Mamadou Baba Sylla, la fédération a distribué des primes à hauteur de 23.485.000F cfa et 45 chevaux ont fait l’objet de transaction commerciale entre la ligue de Bamako et celles de l’intérieur pour une valeur de 24.750.000F. Evoquant les problèmes fonciers dont le Champ hippique fait l’objet, le président de la fédération soulignera « les dangers que font toujours peser les spéculateurs fonciers sur une partie du site pourtant déclarée, par les plus hautes autorités de notre pays, comme partie intégrante de notre air d’évolution ». Le plaidoyer du premier responsable de la fédération a été reçu cinq sur cinq par le Premier ministre Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé. « Le monde du cheval peut compter sur le soutien des plus hautes autorités du pays. J’ai un sentiment de satisfaction, parce que j’ai assisté aujourd’hui à une course très intéressante. Je félicite la Fédération malienne de hippisme et l’encourage à poursuivre sur cette lancée. Les jockeys aussi ont mouillé le maillot et méritent d’être félicités », dira le chef du Gouvernement.

Avant le Grand prix de la nation, les spectateurs du Champ hippique avaient d’abord assisté à deux courses. La première épreuve a mis aux prises les petits chevaux sur la distance moyenne de 2200 mètres et quelques minutes plus tard, ce fut au tour des demi-cracks d’en découdre sur la distance de 2400m. Lakika s’est imposé chez les petits chevaux devant Passadena et Médiateur, tandis que Alabama a été sacré chez les demi-cracks. Star Light, Macina, Djérédjef et Allahkabon ont terminé, respectivement 3è, 4è et 5è du classement.

 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.